Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

France 2019 - Brésil

Un triplé sans individualité pour la Seleçao

© Getty Images
  • Cristiane a inscrit un triplé contre la Jamaïque
  • Fin de série de neuf défaites pour le Brésil
  • L'attaque brésilienne a compensé l'absence de Marta

De notre reporter d'équipe avec le Brésil, Giancarlo Giampietro

Quand une joueuse signe trois buts dans un match et qu’elle inscrit le premier triplé de la Seleção en Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ depuis 1999, il s’avère difficile de parler d’autre chose. Pourtant, pour qu’une buteuse puisse briller, il faut d’abord créer des occasions. C’est exactement ce qu’a fait le quartet offensif complété par Andressa Alves, Debinha et Bia Zaneratto, du début jusqu’au coup de sifflet final. Cela a permis au Brésil de décrocher un beau succès 3-0 sur la Jamaïque dans le match inaugural du Groupe C, grâce au triplé de Cristiane.

"Je demande toujours aux filles d’envoyer le ballon dans la surface et je m’occupe du reste. Aujourd’hui, c’est arrivé plusieurs fois", indique l’attaquante à FIFA.com.

Peu importe qui marque

Les Auriverdes, qui sortaient d’une série de neuf défaites et qui ne pouvaient pas s’appuyer sur Marta, ont montré leur puissance de feu. Au meilleur moment, dans une Coupe du Monde pleine d’énergie, marquée par de très belles audiences télévisuelles dans le pays sud-américain. Les joueuses s’étaient pourtant dites gênées par les doutes que suscite l’équipe. Elles espèrent à présent que ce sentiment a été effacé, notamment grâce à leur efficacité offensive.

Cristiane et Beatriz ont fait le métier dans l’axe. Sur les côtés, Andressa Alves et Debinha se sont chargées de créer le danger avec leurs nombreuses permutations. Deux ou trois d’entre elles ont participé à plusieurs occasions, notamment sur le superbe deuxième but. Debinha a trouvé Andressa, qui a servi Cristiane, laquelle s’est chargée de faire trembler les filets

"C’était une très belle action", affirme Andressa, qui a donné deux passes décisives à la buteuse du jour. "On s’est bien entendues avec Cris, mais je pense que toutes les quatre, nous avons fait une bonne performance. On est contentes, peu importe qui marque les buts".

Les permutations entre les deux ailières ont donné d’excellents résultats, en particulier parce qu’elles sont su alterner les débordements jusqu’à la ligne de fond et les retours intérieurs, pour combiner avec les coéquipières. "Avec Debinha, on est très habituées à évoluer sur les deux ailes. C’est très pratique pour perturber les défenses", explique la milieu offensive du FC Barcelone. "Les défenseuses s’habituent à voir arriver une gauchère et, d’un coup, elles retrouvent une droitière et ne savent pas comment défendre".

Un nouveau départ

La droitière, c’est Debinha. La gauchère, Andressa, qui a raté un pénalty en première mi-temps avant de se rattraper. Ces quatre joueuses ont également pris part aux taches défensives. Le Brésil a eu 57 % de la possession et réussi deux fois plus de passes que la Jamaïque (343, contre 172). Les attaquantes n’ont pas hésité à reculer pour consolider l’entrejeu et bloquer les contre-attaques, un aspect qui préoccupait les Brésiliennes.

Marta a suivi la rencontre depuis le banc de touche. Elle se remet actuellement d’une blessure dont la guérison avance vite. La Seleção attend son retour, bien évidemment. "Elle, Cris et Formiga sont les trois piliers de l’équipe", souligne Andressa.

Cristiane a démontré sur la plus prestigieuse des scènes toute son importance. Sur un plan individuel, elle ne risque pas d’oublier cette journée. "Je crois que je vais garder ce sourire encore assez longtemps. On a très bien réagi".

Au niveau collectif, la satisfaction est encore plus forte. "C’est également un nouveau départ pour toute l’équipe", conclut-elle.

Explorer le sujet

Articles recommandés

France 2019

L'Europe débute en force

08 juin 2019

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

France 2019 : Brésil 3-0 Jamaïque en vidéo

09 juin 2019

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

France 2019 : Brésil - Jamaïque en images

09 juin 2019