Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015

7 juin - 7 juillet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Williams toujours prête à bondir et boxer

Australia goalkeeper Lydia Williams
© Getty Images

De nombreuses personnes à travers le monde s’imaginent que le kangourou, symbole national, fait partie de la vie quotidienne des Australiens. Dans les grandes métropoles, la réalité est évidemment bien différente. Toutefois, l’histoire de la gardienne australienne Lydia Williams ne risque pas de dissiper les stéréotypes.  

Née d’un père aborigène et d’une mère américaine, elle a grandi dans la petite ville de Kalgoorlie, à l’ouest du pays. Les grands espaces, la terre rouge et la faune locale ont donc servi de cadre à son enfance. En tant qu’ancien de sa tribu, le père de Williams a souvent été amené à voyager avec sa famille à travers les vastes étendues de l’ouest australien, pour prodiguer aide et conseils aux populations indigènes les plus isolées. La future gardienne de l’Australie a donc eu la chance d’évoluer dans un contexte unique, où la tranquillité et le lien spirituel avec la terre étaient les maîtres-mots.

Peut-être en raison de ces origines très particulières, Williams est devenue une jeune femme enthousiaste et toujours de bonne humeur. À moins que ces excellentes dispositions ne s’expliquent par la présence d’un kangourou et d’un wallaby domestiques à ses côtés pendant une bonne partie de son enfance. "À Kalgoorlie, on avait des kangourous, des chiens, des poules, des colombes… C’était génial", se souvient-elle au micro de FIFA.com. "On voyageait à travers le désert. On croise souvent des kangourous dans les grands espaces dégagés en Australie. Parfois, il arrive qu’ils se fassent renverser par une voiture. Un jour, nous avons trouvé un joey, un bébé kangourou, dans la poche de sa mère, qui avait victime d’un accident. Nous l’avons recueilli. Nous avions accroché une taie d’oreiller à la poignée d’une porte, afin de recréer la proche maternelle. Il dormait dedans et il s’y accrochait."

Bonds et réflexes
La passion de Williams pour les animaux n’a pas disparu à l’âge adulte. Elle a ainsi passé son diplôme de gardienne de zoo à Canberra, où sa famille s’est installée lorsqu’elle avait 13 ans. "Je suis heureuse d’avoir une porte de sortie comme celle-là. Il y a beaucoup de zoos dans le monde, mais une seule Coupe du Monde, une fois tous les quatre ans", précise-t-elle.

La porte de sortie de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015, Williams espère la voir le plus tard possible. Le 27 juin à Edmonton, Williams les Australiennes donneront la réplique au Japon en quart de finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™. En s’extirpant du fameux groupe de la mort devant la Suède et le Nigeria, puis en battant en huitième de finale le Brésil de Marta, les *Matildas *bondissent tour après tour. Elles s’apprêtent maintenant à défier le Japon, avec une place en demi-finale à la clé.

Les deux pays se sont croisés l’année dernière en finale de la Coupe d’Asie Féminine de l’AFC, remportée 1:0 par les Nadeshiko. En phase de groupes, Australiennes et Japonaises s’étaient séparées sur un score de parité (2:2). "Elles nous connaissent bien, nous les connaissons bien", juge Williams. "Les Japonaises ont énormément de talent. Nous les respectons, elles et leur pays et je crois qu’elles sont dans le même état d’esprit vis à vis de nous."

Sur le plan personnel, ce tournoi est aussi celui de la rédemption pour Williams. Victime d’une deuxième rupture des ligaments en juillet, elle est revenue à temps pour prendre part au rendez-vous mondial. Son allonge et ses réflexes ne sont pas étrangers à l’excellent parcours de son équipe. Il faut dire que pour bondir dans tous les coins et boxer les ballons, Lydia aurait-elle pu trouver un meilleur exemple à suivre qu'un kangourou ? 

Explorer le sujet

Articles recommandés

Brésil 0:1 Australie en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Brésil 0:1 Australie en vidéo

21 juin 2015

England's Jordan Nobbs (R) celebrates with goal-scorer Lucy Bronze

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Bronze veut écrire son destin en or

25 juin 2015

Team USA wave flags as they walk across the field in celebration of their victory over Team China in the Championship match of the FIFA Women's World Cup at the Rose Bowl

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

USA-Chine, là ou tout a commencé

25 juin 2015

Eugenie Le Sommer et familie

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Réunion de famille et rencontre au Sommer

25 juin 2015

TV cameramen in position during the FIFA Women's World Cup 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

De nouveaux records d’audience en huitièmes de finale

25 juin 2015

Brésil - Australie en images

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Brésil - Australie en images

21 juin 2015

Australia 1-1 Sweden (Canada 2015)

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Australia 1-1 Sweden (Canada 2015)

17 juin 2015

Etats-Unis - Australie en images

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Etats-Unis - Australie en images

09 juin 2015

Australie 1:1 Suède en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Australie 1:1 Suède en vidéo

17 juin 2015

Australie 2:0 Nigeria en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Australie 2:0 Nigeria en vidéo

13 juin 2015

Etats-Unis 3:1 Australie en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Etats-Unis 3:1 Australie en vidéo

09 juin 2015