Suivez nous sur
France 2019 - Brésil

Marta continue d'écrire sa légende

(FIFA.com)
The Best FIFA Women's Player nominee Marta of Brazil and FC Rosengard.
© Getty Images
  • Le Brésil disputera les qualifications pour France 2019 en avril
  • Marta a fait un retour en force dans le championnat américain en 2017
  • La quintuple joueuse mondiale de la FIFA n'envisage pas de raccrocher les crampons

Si l'afflux croissant de talents à travers le monde durcit la concurrence pour les titres, Marta n'a guère de souci à se faire. La meilleure joueuse de l'histoire du football féminin reste d'une efficacité redoutable au plus haut niveau. La Brésilienne s'est offert un retour étincelant dans le championnat américain, qu'elle avait quitté il y a six ans. Transférée à Orlando Pride au début de la nouvelle saison, Marta a signé 13 buts et six passes décisives, pour se classer seconde dans les deux catégories. La CONCACAF et la NWSL l'ont en outre incluse dans leur onze-type de l'année.

D'après l'entraîneur d'Orlando, l'expérimenté Tom Sermanni, "Marta n'a rien perdu de son talent ou de sa passion pour le jeu". À 31 ans, l'attaquante fait toujours preuve d'autant de vivacité, d'intensité et de soif de vaincre.

La quintuple joueuse mondiale de la FIFA est prête pour briller à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019. "Je ne suis pas extralucide, je ne sais pas si ce sera ma dernière Coupe du Monde. J'essaie de vivre dans le présent et je travaille dur tous les jours pour arriver en France à mon meilleur niveau", annonce-t-elle à FIFA.com.

La compétition sud-américaine
Le Brésil a vécu une année 2017 compliquée. Les Canarinhas ont disputé de nombreux matches et encaissé plusieurs lourdes défaites qui ont coûté sa place à Emily Lima. Depuis le retour de Vadao à leur tête, elles ont enregistré quatre victoires et un nul en cinq rencontres.

Prochaine étape en avril à l'occasion des qualifications mondialistes sud-américaines, dont seuls deux pays repartiront avec un sésame direct pour France 2019. Un troisième billet sera mis en jeu dans un barrage contre un adversaire de la CONCACAF. "C'est une période de transition pour nous, avec des changements de pratiques et de joueuses", commente Marta. "Mais le but reste le même : marquer et bien jouer. Et bien sûr, aborder la Coupe du Monde au mieux de notre forme et nous battre pour le titre, comme toujours", poursuit-elle en évoquant les objectifs du Brésil en cas de qualification. "Le niveau sera très élevé. Nous avons constaté que le football féminin progressait à grands pas dans le monde entier."

Star de la Coupe du Monde
Si le Brésil décroche son passe, Marta sera l'une des grandes figures de France 2019, notamment grâce à son titre de meilleure buteuse historique du tournoi avec 15 réalisations en 17 matches. Si elle dispute une sixième Coupe du Monde en 2023, elle égalera sa compatriote Formiga et la Japonaise Homare Sawa.

Mais Marta n'a nulle intention d'abandonner le football après sa retraite. "On ne peut pas passer toute une vie à jouer au football et cesser de s'y intéresser du jour au lendemain", estime-t-elle. "De nombreux joueurs ayant connu une belle carrière restent impliqués dans notre sport d'une manière ou d'une autre. Personnellement, j'aimerais contribuer au développement du football féminin et faire naître des vocations chez toujours plus de jeunes filles et de femmes."

Articles recommandés

Football féminin

Le Top 3 de Marta

11 sept. 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA™

Marta (2007 : USA - BRA)

08 mai 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA™

Belle revanche et duels à distance

29 nov. 2017

Football féminin

Le rêve Bleu de Le Sommer

24 nov. 2017

FIFA U-20 Women's World Cup 2018

Ueno, une Mami dans la force de l’âge

15 déc. 2017