Suivez nous sur

Thiney, pour un retour en beauté

(FIFA.com)
Gaetane Thiney of France celebrates at the end of the FIFA Womens's World Cup round of 16 match between France and Korea
© Getty Images
  • Corinne Diacre a appelé Gaëtane Thiney pour la première fois
  • La joueuse de 32 ans veut briller à la Coupe du Monde Féminine en France
  • Sereine et déterminée, elle souhaite apporter son expérience aux Bleues

Corinne Diacre a dévoilé le 19 février dernier sa sélection pour défendre le titre de la France à la SheBelieves Cup, qui se joue aux Etats-Unis du 1er au 7 mars.

Parmi les 23 noms, on trouvait celui de Gaëtane Thiney, 32 ans, qui n'avait plus été appelée chez les Bleues depuis la décevante aventure française à l'UEFA EURO Féminin 2017, mais a qui a tout mis en oeuvre pour revenir avec un savant mélange de travail… et de silence.

Objectif France 2019

"J'ai préféré ne pas m'exprimer sur l'équipe de France ces derniers mois. J'ai pensé que c'était la meilleure option", confie Thiney à FIFA.com depuis Colombus, où les Bleues débuteront le tournoi amical face à l'Angleterre le 1er mars.

Agenda de la France à la SheBelieves Cup

  • Angleterre-France (1er mars)
  • Etats-Unis-France (4 mars)
  • France-Allemagne (7 mars)

En janvier, la joueuse du Paris FC a pourtant rompu son voeu de silence lors d'une interview sur le site officiel de son club : "L’équipe de France est quelque chose d’extraordinaire. Il y a une Coupe du Monde en France et je vais tout faire, non pas pour aller à la Coupe du Monde, mais pour y être performante".

Expérience et personnalité

Message subliminal reçu cinq sur cinq par la sélectionneuse tricolore qui a pourtant joué la carte du renouvellement depuis son arrivée fin août mais qui, en rappelant Thiney, prouve que la porte reste "ouverte à tout le monde", comme elle le clamait peu après de sa prise de fonction.

Outre son excellente première partie de saison (9 buts, 6 passes décisives), qu'est-ce qui a motivé Diacre à rappeler Thiney ? "C'est une question qu'il faudrait lui poser", réplique celle qui a tissé des liens avec la technicienne lorsqu'elle était assistante de Bruno Bini de 2007 à 2013.

"Mais c'est sûr que j'ai de l'experience et que le groupe est très jeune et a besoin de joueuses qui ont vécu des grandes compétitions. C'est toujours un plus d'avoir des cadres expérimentés dans une équipe. Que ce soit moi ou une autre", explique la deuxième joueuse la plus capée de l'effectif (141), derrière Laura Georges (186).

Thiney chez les Bleues

  • 141 sélections (55 buts)
  • 2 participations à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA (2011, 2015)
  • 1 participation au Tournoi Olympique de Football Féminin (2012)
  • 3 participations à l'UEFA EURO Féminin (2009, 2013, 2017)

Mais Thiney, c'est aussi un caractère. Un joueuse passionnée restée fidèle à son club depuis 2008 alors que de grosses écuries lui ont fait plus d'une fois les yeux doux. Une joueuse qui a subi le feu des critiques après avoir raté l'immanquable en quart de finale de Canada 2015 face à l'Allemagne, mais qui a su se relever.

"Ce que je retiens de ce match, ce n'est pas ça. C'est plutôt d'avoir été capable, après cette action manquée, de réussir mon tir au but", souligne celle qui avait été la première à s'élancer à l'issue de la prolongation. "C'est la compétition qui a laissé des traces et qui a derrière a été déclencheur de choses négatives pour moi en équipe de France. Mais maintenant c'est derrière moi et j'en tire des conclusions positives. J'ai évolué depuis et j'ai fait un gros travail sur moi. Je me suis appuyée sur ça pour être encore plus forte et j'espère avoir l'occasion de le montrer".

Sereine et déterminée, Thiney veut savourer ce retour en sélection et terminer en beauté sa splendide carrière internationale, sans se poser trop de questions. "Si je mets un triplé en finale de la Coupe du Monde, j'irai jusqu'aux jeux Olympiques c'est clair (rires) ! Sérieusement, je me projette de moins en moins parce que la vie est toujours surprenante. Je vais déjà profiter de cette expérience et on verra la suite…", conclut-elle.

Articles recommandés

Football féminin

Le rêve Bleu de Le Sommer

24 nov. 2017

France 2018

Chavas en Bleue métal

20 févr. 2018