Suivez nous sur
France 2019 - Zone CONMEBOL

Classique pour le Brésil, historique pour le Chili

(FIFA.com)
Brazil celebrates after winning the Copa America Femenina in Chile
© FIFA.com
  • Brésil et Chili qualifiés pour France 2019
  • L'Argentine a encore une chance de décrocher son billet en barrage
  • Le Chili se qualifie pour la première Coupe du Monde Féminine de la FIFA de son histoire

Le Brésil a dominé de bout en bout ses adversaires lors de la Copa América Féminine de la CONMEBOL, Chili 2018 et s’est aisément qualifié pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™. La Seleção sera accompagnée par le Chili, hôte et vice-champion continental, qui participera au grand rendez-vous mondial pour la première fois de son histoire. 

L’Argentine a cédé sa deuxième place lors de la dernière journée, mais tous les espoirs restent permis. Elle disputera un barrage intercontinental face au quatrième de la compétition préliminaire de la CONCACAF, avec un ticket mondial à la clé.

*A retenir *

  • Le Brésil s’est aussi qualifié pour le Tournoi Olympique de Football Féminin, Tokyo 2020
  • Le Chili disputera un barrage intercontinental pour Tokyo 2020 face au troisième d’Afrique
  • L’Argentine, la Colombie et le Paraguay participeront aux Jeux Panaméricains, Lima 2019.

Le Brésil sans opposition

Comme il fallait s’y attendre, la Seleção a écrasé la compétition. Les Brésiliennes ont remporté leurs sept rencontres, inscrit 31 buts et n'en ont encaissé que deux, le premier contre le troisième de la phase de groupes, le second face au vice-champion lors du tournoi quadrangulaire final.

La sélection brésilienne a proposé tellement d’alternatives que la légendaire Marta ne figure pas parmi les neuf buteuses, alors même qu’elle a disputé tous les matches. "La préparation a été fondamentale", explique le sélectionneur Vadão. 

"Sur les 22 joueuses sélectionnées, 11 ont participé aux trois mois de préparation au Brésil, 4 ont été présentes la majeure partie du temps et celles qui évoluent à l’étranger sont venues pour les dates FIFA. Tout s’est très bien passé."

Le saviez-vous ?

  • Le Brésil a remporté son 7ème titre en 8 éditions
  • Il a marqué en moyenne 4,42 buts par match, un record dans le nouveau format de la compétition en 2006
  • Bia Zaneratto a été sa meilleure artilleuse avec 6 réalisations
  • Les 22 joueuses emmenées par Vadão au Chili sont toutes entrées en jeu, avec une première participation dans ce tournoi pour neuf d’entre elles
  • Vadão est devenu double champion continental (2014 et 2018)

Le Chili en constance 

La régularité a été le principal atout du Chili, qui a su s'adapter à différents scénarios. Les Chiliennes affichent ainsi un bilan de trois victoires, trois matches nuls et une seule défaite, concédée face au Brésil en phase finale.

Lors du match contre l’Argentine lors de la dernière journée, les Chiliennes ont su gérer la pression d’un stade bondé pour s’imposer devant l’Albiceleste et s’emparer ainsi de la deuxième place, en profitant de la défaite de la Colombie face au Brésil.

"Il faut souligner la constance de ces joueuses. Elles ont persévéré et ont réalisé leur rêve. C’est une belle émotion qui étreint l’ensemble du groupe. Ce n’est pas la même chose lorsque le titre est au bout. C’est une chose que beaucoup ne connaissent pas", a expliqué l’entraîneur José Letelier.

Le saviez-vous ?

  • Le Chili a disputé son deuxième tournoi continental en catégorie senior. Le premier remonte à 1991, lors de l’édition inaugurale
  • Sa meilleure buteuse est Yanara Aedo avec 3 réalisations
  • 7 joueuses ont inscrit 12 des 13 buts de la Roja (le dernier étant un but contre son camp)
  • Sur les 22 joueuses chiliennes, seules 4 ne sont pas entrées sur le terrain

Les conclusions

Pour une sélection qui a passé autant de temps sans jouer, l’Argentine n'a pas démérité. L’Albiceleste a livré une belle prestation en phase de groupes, terminant à la deuxième place derrière le Brésil. Elle s’est même imposée face à la Colombie en phase finale. 

Si les deux défaites contre le Brésil et le Chili ont privé l’Argentine d’une qualification directe pour France 2019, sa performance nourrit l'espoir d’un succès en barrage et d’une troisième participation à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™. Soledad Jaimes, Estefanía Banini et Florencia Bonsegundo ont été les plus performantes.

La Colombie, qui avait abordé la compétition en tant que prétendante au titre, reste quant à elle dans le doute. Si les Colombiennes ont assumé leur statut en phase de groupes, elles n’ont pas répondu aux attentes lors du tournoi quadrangulaire final. Le titre de meilleure buteuse de la compétition pour Catalina Usme (9 réalisations) fait office de lot de consolation.

La stat

18 500 spectateurs ont assisté au match entre le Chili et l’Argentine. Selon l’administration de la région de Coquimbo, environ 200 000 personnes ont assisté aux 26 matches du tournoi, soit une moyenne de près de 7 700 spectateurs par rencontre.

Articles recommandés

Classement FIFA

Les Lionnes se muent en dauphines

24 avr. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA™

Le Chili qualifié pour sa première Coupe du Monde Féminine

23 avr. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA™

Le Japon mène le quintette asiatique

23 avr. 2018