Suivez nous sur
Jeux Olympiques de la Jeunesse

La Papouasie-Nouvelle-Guinée défie la Turquie

(FIFA.com)
Romina Orellana of Chile battles with Marlique Asson of Trinidad & Tobago
© Getty Images

La Turquie aborde son dernier match dans le Groupe A, mercredi face à la Papouasie-Nouvelle-Guinée, avec l’intention de rester sur la lancée de sa victoire initiale 4:2 contre l’Iran. Malgré sa défaite 1:0 face à cette même formation iranienne, la sélection océanienne voudra s’imposer pour devancer les Moyen-orientales à la différence de buts. Dans l’autre match de la journée, la Guinée équatoriale et le Chili se disputeront la première place du Groupe B.

Le match du jour *Papouasie-Nouvelle-Guinée - Turquie, stade Jalan Besar, mercredi 18 août, 18h00 (heure locale) *

Si le dernier carré semble largement à sa portée, la Turquie ne sous-estime pas la Papouasie-Nouvelle-Guinée. En effet, malgré leur défaite initiale, les Océaniennes ont fait preuve d’une belle discipline, sous la férule d’un entraîneur expérimenté, Michael Robinson. Malgré tout, les protégées de Hamdi Aslan n’ont d’autre objectif que les trois points, comme le confirme l’attaquante Feride Serin à FIFA.com : "Nous avons montré de quoi nous sommes capables et nous allons continuer sur notre lancée pour gagner ce match". Si elle confirme sa bonne prestation contre l'Iran, la sélection ottomane ne sera certainement pas bonne à prendre. Elle devra toutefois se méfier de la capitaine papoue, Rumona Morris.

L'autre rencontreGuinée équatoriale - Chili, stade Jalan Besar, mercredi 18 août, 20h45 (heure locale)

Sa solide prestation lors de son succès 3:1 contre Trinité-et-Tobago a fait de la Guinée équatoriale l'un des favoris de la compétition. Malgré la qualité de la formation andine, les Africaines sont bien décidées à prendre la première place pour éviter le vainqueur du Groupe A en demi-finale. Si le nul permettrait aux Guinéennes de finir en pole, leur entraîneur Jean-Paul Mpile veut voir ses protégées encore plus performantes. "Après notre qualification pour le prochain tour, nous abordons ce match sans pression", a-t-il indiqué à FIFA.com. "Nous allons donc nous attacher à pratiquer un beau football et à décrocher la victoire." Le Chili, qui fait partie des équipes les mieux organisées de l'épreuve, s'appuiera sur son excellent placement et sa qualité en contre pour prendre son adversaire par surprise.

Le chiffre9. Le Chili et la Guinée équatoriale compteront sur les qualités de buteuses de leurs numéros 9 respectives. Melisa Rodriguez a signé l'unique but de la rencontre face à Trinité-et-Tobago, tandis que Felicidad Avomo a réussi le doublé contre la même équipe.

Le saviez-vous ?Toutes les Chiliennes sont issues de grands clubs de l'élite chilienne comme Everton, Colo-Colo, Palestino, Santiago Morning et Universidad de Chile, ce dernier étant le plus gros pourvoyeur de joueuses, avec cinq éléments.

Entendu..."J'ai gâché deux belles occasions contre Trinité-et-Tobago donc je tiens vraiment à me rattraper lors du prochain match en ouvrant mon compteur personnel pour aider mon équipe à s'imposer." - Montserrat Grau, capitaine du Chili

Articles recommandés

Tournoi Olympique de Football Filles

Singapour 2010 - Présentation de la troisième jour...

17 août 2010