Suivez nous sur
Tournoi Olympique de Football Filles

La RP Chine a rendez-vous avec le monde

(FIFA.com)
China girls' team captain Zhao Yujie controls the ball

Pays organisateur du Tournoi de Football Féminin des Jeux Olympiques de la Jeunesse, Nankin 2014, la RP Chine n’a négligé aucun détail dans sa quête d’une médaille d’or. Les Chinoises n’ont encore jamais participé à la compétition, mais elles pourront compter cet été sur la capitaine Zhao Yujie.

La milieu de terrain talentueuse est originaire de Shanghai, la plus grande ville du pays, qui a vu grandir de nombreuses joueuses de haut niveau, dont la légendaire Sun Wen. "Je la connais bien, mais je ne suis pas sûre qu’elle me connaisse", sourit Yujie, interrogée par FIFA.com. "Je ne l’ai encore jamais rencontrée, mais c’est un modèle pour moi. J’espère devenir une grande joueuse comme elle."

A l’instar de son idole, Yujie a montré très tôt de réelles dispositions pour le football, qu’elle a débuté de façon plutôt inhabituelle. "J’étais en grande section de maternelle lorsque le maître d’école nous a réveillés un après-midi en nous tendant un ballon", raconte la jeune fille, pendant le stage de la sélection chinoise à Chengdu. "C’était sur un petit terrain, avec des buts minuscules. J’étais opposée à un groupe de camarades, dont plusieurs garçons. Et à la surprise générale, j’ai réussi à les battre, seule contre tous."

Sa passion pour le football ne l’a plus quittée depuis ce jour-là et son talent n’a pas échappé à deux entraîneurs locaux, devenus ses mentors pendant ses années à l’école primaire et au collège. Yujie a ensuite rejoint un centre de formation, avant d’intégrer la sélection nationale il y a deux ans. La native de Shanghai y a fait preuve de maturité et de qualités techniques qui ont rapidement fait d’elle l’une des joueuses les plus importantes de l’équipe. Désignée capitaine, elle a conduit en 2012 ses coéquipières jusqu’en finale d’un tournoi asiatique ponctué notamment par une victoire 3:1 face au Japon. "J’ai hâte de représenter mon pays aux Jeux Olympiques de la Jeunesse", annonce-t-elle. "J’ai même parfois du mal à réaliser ce que cela représente. J’espère que l’équipe saura répondre présent et que l’on fera de notre mieux pour remporter le tournoi."

*Un staff expérimenté  *Pétrie de jeunes talents comme Yujie, la RP Chine peut également s’appuyer sur un staff d’expérience conduit par Lu Yiliang. L’ancien joueur de Jiangsu a pris la sélection en main il y a trois ans et les résultats n’ont pas tardé à suivre. Il a notamment posé les fondations du groupe qui a récemment participé à la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA au Costa Rica et doit désormais préparer les U-15 pour Nankin 2014.

"J’ai évolué à presque tous les postes pendant ma carrière et ça m’aide aujourd’hui à déceler les qualités de mes joueuses", raconte Lu à FIFA.com. "Il y a beaucoup de filles très douées dans cette équipe. Yujie, bien sûr, mais aussi Wan Wenjuan, une attaquante très rapide. Elle peut sprinter sur 30 mètres en moins de quatre secondes. Beaucoup de garçons de son âge ne vont pas aussi vite. Les filles ont effectué des progrès évidents ces deux dernières années, notamment dans leur approche tactique et mentale. On a clairement mis l’accent sur la compétition et les matches à enjeu contre des adversaires de qualité, qui seuls peuvent vous permettre de réellement franchir un palier." Les progrès de ses joueuses sont tels qu’elles ont réussi à s’imposer dernièrement face à des adversaires pourtant plus âgées. Afin de trouver une opposition plus relevée, Lu a même organisé des matches amicaux face à des garçons. "On a récemment fait match nul 1:1 contre les joueurs de Chengdu Sheffield", relève-t-il avec fierté.

La sélection chinoise va effectuer en France un stage d’une semaine au cours duquel elle disputera cinq matches amicaux contre des équipes locales. Lu espère que cette expérience à l’étranger aidera ses joueuses en août, face au gratin mondial. "Les équipes savent très peu de choses les unes des autres lors des Jeux Olympiques", détaille le technicien chinois. "Les États-Unis seront sans doute notre plus grand rival, mais on fera de notre mieux face à n’importe quelle équipe, avec l’ambition de gagner le tournoi."

Articles recommandés

Tournoi Olympique de la Jeunesse

Des légendes pour encadrer les athlètes

20 mars 2014

Tournoi Olympique de la Jeunesse

Messi, ambassadeur des Jeux Olympiques de la Jeunesse 2018

11 mars 2014

Tournoi Olympique de la Jeunesse

Buenos Aires accueillera les Jeux Olympiques de la Jeunesse 2018

27 août 2013

Tournoi Olympique de la Jeunesse

La vieille ville de Nankin prend un coup de jeune

22 août 2013

Tournoi Olympique de la Jeunesse

Farina nommé "Modèle" pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse

09 avr. 2014