Suivez nous sur
Buenos Aires 2018 - Féminin

Trois raisons de croire au triomphe du Portugal

(FIFA.com)
Carol #5 of Portugal celebrate with her team mates after she scores a goal in the Women's Futsal semi final
© Getty Images
  • Ces trois raisons sont l'attaque, la défense et la mentalité de l'équipe
  • Coup de projecteur sur ces trois aspects avant la finale
  • La confrontation : mercredi 17, Tecnópolis, 18:00 (heure locale)

Le Portugal est en finale du Tournoi de Futsal Féminin des Jeux Olympiques de la Jeunesse, Buenos Aires 2018, où il affrontera le Japon ce mercredi 17 octobre à l'Estadio Principal de Tecnópolis.

FIFA.com présente les trois raisons qui font que les Portugaises ont les moyens de décrocher la médaille d'or.

Une attaque redoutable

Les Portugaises ont marqué 53 buts en cinq matches, soit une moyenne de 10,6 par rencontre, ce qui est bien supérieur à la moyenne du tournoi (9,55). À elle seule, Fifó totalise déjà 17 réalisations, deux de moins que l'ensemble de l'équipe du Japon. Collectivement, les Lusitaniennes sont très difficiles à marquer : elles ont déjà réussi 40 passes décisives à Buenos Aires. En d'autres termes, 75% de leurs buts sont le fruit d'une action collective.

Une défense quasiment infranchissable

Le Portugal n'a concédé que trois buts depuis le début de la compétition, réussissant même une série de 124 minutes consécutives sans encaisser de but. L'un des trois matches au cours duquel les filets lusitaniens n'ont pas tremblé a précisément été contre le Japon, en phase de groupes, dans une rencontre décisive pour l'attribution de la première place du groupe. Les Européennes connaissent donc le système offensif de leurs adversaires et surtout, elles ont compris comment y résister.

Une mentalité de gagnantes

Les Portugaises étaient arrivées en Argentine avec l'étiquette de grandes candidates au titre. Par leur jeu, elles ont confirmé ce statut de favorites. Certes, elles n'ont quasiment jamais été sous pression, mais les rares fois où elles ont dû puiser dans leurs ressources pour trouver des solutions, cela a fonctionné. Cela s'est produit contre le Cameroun, le Japon et en demi-finales contre la Bolivie, qui a même tenu en échec les Lusitaniennes pendant 10 minutes.

Articles recommandés

Tournois de Futsal des Jeux Olympiques de la Jeunesse, 2018 - Femmes

Fifó, arme fatale du Portugal

16 oct. 2018

Tournois de Futsal des Jeux Olympiques de la Jeunesse, 2018 - Femmes

Le Portugal et le Japon sont les patrons

16 oct. 2018

Tournois de Futsal des Jeux Olympiques de la Jeunesse, 2018 - Hommes

En direct en vidéo

09 oct. 2018