Comment ils se sont qualifiés ?
Les Américains ont débuté leur parcours dans le tour final des qualifications de la CONCACAF de la plus mauvaise des manières, en s'inclinant 2:1 au Honduras. Quelques mois plus tard, l'ambiance a radicalement changé. Sous l'impulsion de Jürgen Klinsmann, les Stars and Stripes se sont adjugé la première place du tournoi hexagonal. L'Allemand n'a pas hésité à replacer des habitués de la sélection à de nouveaux postes, à donner leur chance aux jeunes ou encore à modifier en profondeur ses propres schémas de jeu. Le bilan est éloquent : les États-Unis ont remporté sept de leurs dix matches. Ils ont en outre inscrit 15 buts et n'en ont encaissé que huit. Ils terminent leur parcours avec quatre points d'avance sur le Costa Rica et une seule défaite au compteur.

Passé en Coupe du Monde de la FIFA™
Les "lanceurs de poids". Tel est le surnom peu flatteur dont se retrouvent affublés les robustes Américains venus disputer la première édition de l'épreuve suprême. Deux victoires 3:0 face au Paraguay et à la Belgique suffisent à faire taire les mauvaises langues. La troisième place de la sélection américaine constitue le meilleur résultat d'une équipe hors Europe et Amérique du Sud. Quatre ans plus tard, les USA sont éliminés dès le premier tour. Lors de l'édition 1950 au Brésil, ils créent l'une des plus grandes sensations de l'histoire. Protégés par leur excellent gardien Frank Borghi, ils réussissent la prouesse de battre la grande Angleterre, à Belo Horizonte. Après une nouvelle élimination au premier tour en 1990, les Américains atteignent les huitièmes lors de l'édition organisée sur leurs terres, une performance en forme de tremplin vers une plus grande régularité. Bons derniers de la Coupe du Monde de la FIFA, France 1998™, ils battent le Portugal et le Mexique quatre ans plus tard, avant d'échouer de très peu contre l'Allemagne en quart. En 2006, les hommes de Bruce Arena quittent encore la compétition dès le premier tour, puis ceux de Bob Bradley atteignent les huitièmes d'Afrique du Sud 2010.

Les joueurs-clés
Jozy Altidore s'est imposé comme la très bonne surprise du tour final des qualifications. L'attaquant s'était pourtant révélé décevant par le passé, au point d'être écarté par Klinsmann. Il forme aujourd'hui avec Clint Dempsey un excellent tandem. Dans le but, Tim Howard n'a rien perdu de ses réflexes, ni de son efficacité.

A savoir
Sélectionneur actuel : Jürgen Klinsmann
Meilleures performances en compétition FIFA : Troisième de la Coupe du Monde de la FIFA (1930) ; finaliste de la Coupe des Confédérations de la FIFA (2009) ; quatrième de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA (1989) ; quatrième de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA (1999)
Stars du passé : John Harkes, Claudio Reyna, Brian McBride