Le 25 décembre 1597, le Brésil est une colonie de la couronne portugaise, mais le Rio Grande do Norte est contrôlé par des boucaniers français. Ce jour-là, un groupe d'officiels lusitaniens atteint le fleuve Potengi avec comme mission de réinstaurer la domination du Portugal dans la région. Quelque douze jours plus tard, le 6 janvier précisément (jour des Rois Mages dans le calendrier catholique), la délégation portugaise entreprend la construction d'une forteresse qui reste à ce jour l'édifice le plus imposant de tout le Rio Grande do Norte : le Fort des Trois Rois.

Suite à cette reprise de possession par le Portugal, le 25 décembre 1599, Jerônimo de Albuquerque - chef de l'expédition - redéfinit les limites de ce village situé sur les bords du fleuve Potengi. C'est l'un de ces deux jours de la Nativité (en 1597 ou en 1599) que le lieu a été baptisé du nom de Natal ("Noël" en portugais).

Ensuite, la capitale du Rio Grande do Norte se développe lentement jusqu'au 20ème siècle, où les plages et les dunes splendides du littoral sont enfin mises à profit grâce à la réalisation d'infrastructures pour accueillir les touristes. Dans les années 1980, la construction de la Via Costeira (l'avenue côtière) finit de transformer Natal en une vraie destination touristique, l'une des plus fréquentées par les villégiateurs étrangers au Brésil. Ponta Negra, Genipabu, Redinha, Pipa, Pirangi sont quelques-unes des nombreuses plages de rêve situées dans la ville ou à proximité.

Surnommée Cidade do Sol (la ville du soleil), en raison d'un agréable climat tropical dont la température annuelle moyenne est de 28ºC, Natal bénéficie également d'environ 300 jours d'ensoleillement par an. Sa localisation, à l'extrême pointe est du pays, en fait l'une des destinations américaines les plus proches de l'Europe. L'industrie touristique a su en profiter.

Football
Les trois meilleures équipes de l'Etat du Rio Grande do Norte proviennent de Natal : l'Alecrim Futebol Clube et les deux plus grands clubs (et rivaux) de la ville, l'América Futebol Clube et l'ABC Futebol Clube. A eux deux, ils ont remporté la plupart des éditions du "Potiguar" (championnat de l'Etat du Rio Grande do Norte). Jusqu'au milieu des années 1980, ils évoluaient en première division brésilienne. Depuis, l'ABC n'a plus réussi à remonter parmi l'élite. Dans le même temps, l'América est parvenu à glaner quelques titres çà et là, comme la Coupe du Nordeste en 1998.

L'ABC évolue dans le stade Maria Lamas Farache, surnommé le Frasqueirão. Quant à l'América et à l'Alecrim, ils partagent l'enceinte municipale João Machado (Machadão pour les intimes).