Bert van Marwijk, sélectionneur des Pays-Bas
Nous avons bien joué pendant la première demi-heure. Nous avons aussi été très incisifs après le repos mais nous n'avons pas réussi à inscrire le deuxième but. Ensuite, Maarten Stekelenburg a réalisé deux arrêts très importants. C'est fantastique que Robben ait pu inscrire un but décisif dès son retour de blessure.

Arjen Robben, attaquant des Pays-Bas et Homme du Match Budweiser
C'est très bien d'avoir gagné mais nous n'avons pas pratiqué notre meilleur football. Enfin, l'essentiel, c'est d'être en quarts de finale. Nous attendons encore notre match référence. Nous allons sûrement affronter le Brésil au prochain tour mais le Chili possède aussi une bonne équipe. Nous sommes contents d'avoir fait le nécessaire mais il faudra encore progresser dans les prochains jours, surtout si nous tombons sur le Brésil. Personnellement, je suis satisfait de ma performance. Je ne suis pas encore à cent pour cent mais je me sens bien.

Mark van Bommel, milieu de terrain des Pays-Bas

Nous aurions dû mener 2:0 à la pause. Le match aurait été plié. Arjen est vraiment un grand joueur et il nous fait beaucoup de bien sur le terrain. Son but ressemble à beaucoup de ceux qu'il a marqués avec le Bayern.

Joris Mathijsen, défenseur des Pays-Bas

Nous avons connu des moments difficiles en deuxième mi-temps. A partir de la 70ème minute, nous avons commencé à retrouver notre jeu. J'espère que nous ferons au mieux au prochain tour mais, pour le moment, nous voulons surtout savourer notre qualification. Ce match sera peut-être un tournant. Félicitations à Maarten [Stekelenburg], toujours très rassurant dans ses interventions. C'est le digne successeur d'Edwin van der Sar.

Vladimír Weiss, sélectionneur de la Slovaquie
Les Pays-Bas sont très forts. Nous avons joué avec beaucoup de cœur et de courage et nous pouvons être fiers d'avoir atteint les huitièmes de finale. Maintenant, la meilleure équipe est toujours celle qui se qualifie pour le tour suivant. Le penalty va nous mettre un peu de baume au cœur avant le voyage de retour.

Róbert Vittek, attaquant de la Slovaquie
Nous rentrons à la maison la tête haute. Nous sommes très fiers de ce que nous avons réalisé en Afrique du Sud - pas seulement aujourd'hui mais depuis notre entrée en lice. Pour les Slovaques, nous sommes des gagnants. J'espère que nous allons pouvoir fêter ça à notre retour. Je suis également content d'avoir prouvé à tout le monde que j'étais capable de marquer.