Suivez nous sur
Coupe du Monde de la FIFA 2010™

L’Allemagne s’abonne à la troisième marche (2:3)

(FIFA.com)

Comme en 2006 à domicile, la Mannschaft termine à la troisième place de la Coupe du Monde de la FIFA après avoir disposé de l’Uruguay au Port Elizabeth Stadium de Nelson Mandela Bay/Port Elizabeth. C’est la troisième fois d’affilée que les triples champions du monde s’arrêtent sur le podium de la compétition reine après avoir atteint la finale en 2002.

Entre une équipe d’Allemagne largement remaniée et une *Celeste *dans sa forme habituelle, les premières minutes partaient un peu dans tous les sens. Il fallait attendre un coup franc de Diego Forlán de peu à côté de la lucarne de Hans-Jörg Butt pour que les débats se recentrent (7’). À la dixième minute, un corner de Mesut Özil trouvait la tête d'Arne Friedrich. Sur la barre. Thomas Müller était là pour reprendre mais sa tentative était sauvée presque sur sa ligne par un défenseur sud-américain.

Müller le plus promptLa *Mannschaft *semblait maîtriser le match quand Bastian Schweinsteiger envoyait un missile des 30 mètres. Fernando Muslera repoussait mal et ne pouvait rien face à la reprise de près de Müller (0:1, 19’). Un but qui permettait au Munichois de rejoindre Wesley Sneijder et David Villa en tête du classement des buteurs avec cinq réalisations.

Cette ouverture du score sonnait le réveil des Charrúas. Sur un centre de Jorge Fucile, Forlán plaçait une tête au deuxième poteau, superbement contrée par la jambe de Per Mertesacker (25’). Sur le corner suivant, Edinson Cavani tentait une ingénieuse talonnade au premier poteau mais voyait sa tentative repoussée en catastrophe par la défense germanique (26’).

Dans la foulée, l’omniprésent Diego Pérez récupérait un ballon dans les pieds de Schweinsteiger au milieu du terrain avant de glisser à Luis Suárez. Le joueur de l’Ajax Amsterdam fixait la défense avant de décaler Cavani lancé à toute berzingue. Le buteur battait Butt d’une pointu du droit (1:1, 28’).

Sous une pluie battante, le match partait alors à sens unique. Bien lancé par Forlán depuis le rond central, Suárez croisait trop sa frappe (42’). Puis dès la reprise, Cavani se trouvait seul face à Butt mais ne pouvait conclure (48’).

Logiquement, l’Uruguay prenait l’avantage après seulement cinq minutes de jeu en seconde période. Egidio Arévalo débordait sur le côté droit avant de centrer pour Forlán à l’entrée de la surface. *Cachavacha *tentait une reprise de volée certes écrasée mais qui laissait Butt sans réaction (2:1, 51’). Ainsi, le buteur à la crinière blonde montait lui aussi à la première place des réalisateurs.

Forlán sur la barreUn bonheur de courte durée. A peine le temps de dire "ouf" que Jerome Boateng envoyait un long centre de la droite pour la tête de Marcell Jansen. Le défenseur, repositionné en milieu gauche par Joachim Löw, devançait la sortie de Muslera pour égaliser (2:2, 56’).

À l’image des dix premières minutes, les trente dernières allaient devenir folles. Suárez mettait les poings de Butt à contribution sur une lourde frappe de loin (62’). Forlán se présentait seul face au portier allemand mais ne pouvait le battre du gauche (65’). Enfin Stefan Kießling, nouvel entrant, obligeait Muslera à repousser comme il pouvait une belle tentative décroisée (76’).

Finalement un peu contre le cours du jeu, Mesut Özil tirait un corner à destination du point de penalty. Tout le monde se trouait, Diego Lugano un peu plus que les autres et Sami Khedira pouvait placer une tête lobée dans la lucarne uruguayenne (2:3, 82’).

Un dernier coup franc sur la barre de Forlán (90’+3) n’y changeait rien, l’Allemagne était comme destinée à cette troisième place.

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Une équipe de caractère

10 juil. 2010

Coupe du Monde de la FIFA™

Uruguay - Germany

10 juil. 2010