Suivez nous sur
Afrique du Sud 2010

Les déclarations

(FIFA.com)
Spain's coach Vicente Del Bosque holds the trophy
© AFP

Bert van Marwijk, sélectionneur des Pays-Bas
Nous sommes très tristes, naturellement. Même à dix, nous avons failli atteindre les tirs au but. Je crois tout de même que la meilleure équipe a gagné. Cette défaite en finale de Coupe du Monde me fait très mal. L'Espagne a eu davantage d'occasions mais Arjen Robben s'est présenté deux fois seul face au gardien. Avec un peu plus de réussite, nous aurions pu l'emporter.

Vicente del Bosque, sélectionneur de l’EspagneC’est un moment inoubliable. Nous félicitons notre adversaire, qui nous a donné beaucoup de fil à retordre. La finale a récompensé le jeu offensif, le football de qualité. La joie est immense dans le vestiaire et il est difficile de trouver les mots pour le moment. C’est un bonheur pour le pays tout entier et cela dépasse l’aspect purement sportif. Ce succès récompense un groupe et le trophée que nous recevons aujourd'hui est mérité. Je remercie le peuple espagnol pour son soutien. Nos compatriotes vont savourer ce titre autant que les joueurs.

Dirk Kuyt, attaquant des Pays-Bas
C'est vraiment très frustrant. Je suis complètement anéanti. Nous sommes passés si près d'une victoire en Coupe du Monde. Pour gagner, il faut savoir exploiter ses occasions lorsqu'elles se présentent. Cela dit, l'Espagne est vraiment une grande équipe.

Giovanni van Bronckhorst, défenseur et capitaine des Pays-Bas
Nous étions si près du but. La déception est énorme. Si nous avions transformé ne serait-ce qu'une seule de nos occasions… tout aurait été différent. Nous avons laissé beaucoup trop d'espaces aux Espagnols en milieu de terrain. Malgré cet échec, je suis fier d'appartenir à cette équipe. Mais quand on est en finale, on ne peut pas se contenter de la deuxième place.

Nigel de Jong, milieu de terrain des Pays-Bas
C'est une terrible déception. Nous avons tout donné mais ça n'a pas suffi.

Andrés Iniesta, milieu de terrain de l’Espagne et Homme du Match BudweiserIl n’y pas de mot pour décrire ce que l’on ressent en gagnant la Coupe du Monde. C’est incroyable quand on repense au déroulement du match et aux efforts que ça nous a coûté... Je n’arrive pas encore à y croire ; j’ai pu apporter ma petite contribution en marquant ce but si important pour notre sélection. C’est un match inoubliable qu’il va falloir fêter dignement. Maintenant, j’ai envie de rentrer en Espagne pour célébrer notre titre.

Sergio Busquets, milieu de terrain de l’EspagneÇa faisait une éternité qu’on attendait ce titre. Je pense à ma famille et à mes amis, à ceux qui n’ont pas pu venir : ce titre est pour eux. Si on fait le bilan, on peut dire qu’on est montés en puissance. Notre premier match s’est mal passé, mais ensuite, on a aligné les performances très sérieuses. Par moments aujourd’hui, on n’a pas joué notre jeu, mais au final, on a arraché la victoire. Je n’arrive pas encore à réaliser.