Le Chili a pris trois points face à une équipe du Honduras limitée (0:1) dans le Groupe H de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010 après. Le Chili avait enregistré une victoire en Coupe du Monde de la FIFA pour la dernière fois le 16 juin... 1962.

Les Chiliens dominaient largement les deux périodes de ce match aux consonances latines et se procuraient les meilleures occasions de but face à des Honduriens en difficulté au niveau technique. En revanche, les Sud-américains tournaient trop souvent autour du pot sans réussir à franchir la ligne défensive.

Matias Fernandez s’essayait dès la 2ème minute sur coup franc mais ne trouvait pas le cadre. Puis une frappe d’Arturo Vidal était mal négociée par le gardien des Catrachos, trompé par la trajectoire plongeante du cuir. Aucun Chilien n’avait cependant suivi pour profiter de l’erreur de main de Noel Valladares (8’).

Les Chiliens n’étaient pas à court d’idées, le toque fonctionnait bien. Mais le dernier geste pêchait : passes trop appuyées, frappes non cadrées... A trop gâcher, les hommes de Marcelo Bielsa se mettaient même en danger sur un coup franc magnifiquement enroulé par Ramon Nuñez. La claquette de Claudio Bravo évitait le pire aux Chiliens.

Beauséjour bienheureux
Les efforts payaient enfin pour la Roja juste après la demi-heure de jeu. Fernandez passait en profondeur pour Mauricio Isla sur le côté droit. Le défenseur de l’Udinese centrait en retrait à destination de Jean Beausejour, qui, avec un peu de chance, ouvrait le score (0:1, 34’).

Les Chiliens poursuivaient leur domination au retour des vestiaires. Ils avaient la possibilité de doubler la marque sur la seule grosse occasion de la deuxième période. Vidal remettait à Waldo Ponce mais le gardien hondurien Valladares sortait un arrêt sublime pour stopper la tête du chevelu défenseur (64’).

La différence entre les deux équipes était flagrante, avec 20 tirs pour le Chili, contre sept pour le Honduras. Mais la Roja n'a cadré que cinq fois. Elle devra régler sa ligne de mire pour obtenir un bon résultat face à la Suisse le 21 juin. Le pays d’Amérique centrale, lui, devra rapidement revoir ses gammes pour affronter l’Espagne, le même jour.