Suivez nous sur
Brésil 2014

JPN-GRE : Les déclarations

(FIFA.com)
Japan head coach Alberto Zaccheroni  looks on
© Getty Images

Alberto Zaccheroni, sélectionneur du Japon
Nous avions besoin des trois points. Nous nous étions d'ailleurs préparés toute la semaine dans cette optique. Nous avons essayé de beaucoup permuter pour profiter de notre supériorité numérique, que ce soit en attaque ou en défense. Nous voulions aussi exploiter les couloirs le plus possible. Au final, je crois que nous y sommes parvenus, mais nous avons péché à la finition. En seconde mi-temps, nous avons eu au moins 70 % de la possession et nous nous sommes créé des occasions. Cependant, nous n’avons jamais réussi à aller au bout de nos actions. Nous allons poursuivre sur la même voie lors du prochain match.

Keisuke Honda, Homme du Match Budweiser (JPN)
Même si la Colombie est déjà qualifiée, nous allons jouer ce troisième match à fond, comme si c’était une finale. Nous aurions pu décrocher les trois points aujourd'hui, ce qui nous aurait mis dans une position plus confortable. Malheureusement, nous ne sommes pas parvenus à faire basculer ce match. Maintenant, nous allons essayer de rectifier le tir.

Fernando Santos, sélectionneur de la Grèce
Nous avons eu du mal à arriver jusqu’à la surface japonaise, notamment en première mi-temps. Je pense que nous avons beaucoup mieux joué après la pause. Nous pensions que le Japon allait peut-être modifier sa philosophie et tenter quelques passes longues au lieu de jouer court. À présent, nous avons besoin de remporter le prochain match contre la Côte d’Ivoire, qui compte trois points et nous un seul. Nous allons réfléchir au meilleur moyen de presser les Ivoiriens. J’espère que le scénario sera identique à celui de l’Euro 2012, où nous avions décroché la qualification pour le deuxième tour grâce à une victoire arrachée lors de la troisième journée des poules.

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA™

Japon - Grèce en images

19 juin 2014

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Japonais et Grecs dos à dos (0:0)

20 juin 2014