Suivez nous sur
Brésil 2014

BRA-CRO : Les déclarations

(FIFA.com)
Neymar of Brazil walks off the field with teammates
© Getty Images

Luiz Felipe Scolari, sélectionneur du Brésil

Les joueurs ont été merveilleux. Ils ont su garder leur calme pour inverser la tendance, ce qui n'est jamais facile lors d'une entrée en lice en Coupe du Monde. Mais ce sont surtout les supporters de São Paulo qu'il faut féliciter, car ils ont été fantastiques, incroyables, au-delà de tout ce que l'on peut imaginer. Si on a parfois reproché au public de São Paulo de manquer d'enthousiasme, cela n'est plus le cas. La Croatie est une équipe pétrie de qualités, qui a notamment su jouer dans le dos de nos défenseurs et placer de très beaux centres.

* Neymar (BRA), Homme du match Budweiser*

Je suis vraiment ravi. Cela dépasse mes rêves les plus fous. C'est capital d'entamer une compétition de cette importance avec une victoire. Ces deux buts me comblent de joie, mais le mérite revient à toute l'équipe, qui a su faire preuve de calme et de sérénité pour inverser le cours du match. Nous avons de très bonnes individualités et quand nous arrivons à jouer collectif, nous sommes très durs à battre. Nous sommes tous indispensables.

Nico Kovac, sélectionneur de la Croatie

Malgré la défaite, je suis vraiment très fier de mes joueurs, qui ont tenu la dragée haute à une grande équipe du Brésil. Nous avons réalisé un grand match de la première à la dernière minute. Le Brésil a bien joué, mais nous méritions de prendre au moins un point sur ce match. Je ressens de la fierté : nous avons démontré que nous avions les moyens de passer le premier tour.