Suivez nous sur
Brésil 2014

Les coiffeurs colombiens puissance quatre (1:4)

(FIFA.com)
Jackson Martinez of Colombia shoots and scores his team's third goal
© Getty Images

Quand la Colombie aligne ses coiffeurs, cela donne une équipe avec le meilleur buteur du championnat portugais Jackson Martinez, le deuxième meilleur artilleur de celui d’Allemagne Adrian Ramos, l’un des plus grands espoirs du football mondial Juan Quintero, et un milieu titulaire à l’Inter Milan, Fredy Guarin. Rien que ça… En face, le Japon aligne son meilleur onze, avec notamment un trident offensif Shinji Kagawa – Keisuke Honda - Shinji Okazaki.

Mais dans sa surface, Yasuyuki Konno sort les ciseaux pour tailler Adrian Ramos. Eiji Kawashima s’essaie à l’arrêt sur le côté, mais Juan Cuadrado frappe de l’autre et s’en va secouer ses dreadlocks pour fêter ça (0:1, 17’). Les Asiatiques taillent dans le vif pour égaliser et Honda et Kagawa expédient des frappes lointaines que David Ospina renvoie (26’), ou voit raser son poteau (32’). Juste avant la pause, bien dégagé sur le côté, Honda trouve la tête d’Okazaki. Ospina est à un cheveu de la sortir, mais doit s’incliner (1:1, 45’+1).

Les Japonais se relancent, mais Jackson Martinez arrive comme un cheveu sur la soupe et inscrit un doublé (1:2, 55’ ; 1:3, 82’), avant que James Rodriguez ne consolide la première place des *Cafeteros *(1:4, 90'). Sur son banc, Alberto Zaccheroni s’arrache les cheveux blancs en voyant son équipe éliminée. En huitième, la Colombie affrontera l’Uruguay, dont les défenseurs peuvent déjà se faire des cheveux blancs…

Homme du Match : Jackson Martinez (COL)

*Pour revivre l'intégralité du film de la rencontre, consultez le Blog et visionnez nos résumés vidéos disponibles quelques minutes après le coup de sifflet final.  *