Suivez nous sur
Brésil 2014

ARG-IRN : Les déclarations

(FIFA.com)
Head coach Alejandro Sabella of Argentina reacts
© Getty Images

Alejandro Sabella, sélectionneur de l'Argentine
Ça a été très dur. En première période, nous avons dominé au niveau de la possession et de l’occupation du terrain. Nous nous sommes procuré trois grosses occasions et d’autres opportunités sur coups de pied arrêtés. L’Iran a fait un grand match. Il s’est regroupé en défense et a su profiter des situations de contre, sur lesquelles il s’est créé des occasions franches. Sur la fin du match, après toutes les situations que nous avons vendangées, ils nous ont inquiétés quand les deux équipes ont commencé à se rendre coup sur coup. Heureusement, Sergio Romero a répondu présent. Les changements ? Je ls ai faits pour créer des espaces. Maintenant, il va falloir tout bien analyser afin de faire mieux au prochain match. J’ai vu certaines choses qui m’ont inquiété.

Carlos Queiroz, sélectionneur de l’Iran
Je suis fier de mes joueurs parce qu’ils se sont battus pendant 90 minutes. Le match s’est passé comme nous l’avions prévu : l’Argentine a maîtrisé le ballon et l’Iran a été bien organisé en défense, où il a fait preuve de beaucoup de discipline et de concentration. L’idée de départ, c’était de fermer les espaces quand ils étaient en attaque, mais ensuite, j’ai mis deux attaquants car nous voulions gagner. Il fallait donc prendre des risques. Si nous avions marqué en premier, l’Argentine aurait peut-être eu encore plus de mal. Le problème, c’est que Messi peut faire basculer le match à tout moment. Il a cherché à faire la décision à plusieurs reprises et il a fini par trouver la faille.

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA™

Argentine-Iran en images

21 juin 2014