Paulo Bento, sélectionneur du Portugal
Ce résultat ne nous arrange évidemment pas. Après ce nul 2:2, nous ne sommes pas mathématiquement éliminés, mais nous nous retrouvons dans une situation très délicate. En plus de devoir gagner contre le Ghana, nous dépendons du résultat du match entre l’Allemagne et les États-Unis. Nous avons manqué de réussite en fin de première période, mais nous avons déployé de gros efforts pour arracher le nul. Maintenant, il va falloir tout donner lors du dernier match pour jouer à fond notre dernière chance.

Tim Howard, Homme du Match Budweiser (USA)
On est optimistes, mais un peu déçus. On pensait avoir déjà un pied et demi en huitièmes, mais on se retrouve dans la situation que l’on voulait, avec de bonnes chances de qualification avant la troisième journée. Le staff technique a préparé un plan de jeu remarquable. Le Portugal ne nous a pas posé trop de problèmes. Les deux buts qu’on prend sont évitables. On a eu la meilleure circulation de balle et les meilleures opportunités. Ce but concédé en toute fin de match ne va pas nous affecter.

Jürgen Klinsmann, sélectionneur des États-Unis
Prendre un but à la dernière seconde, c’est un manque de chance. Les garçons ont fait un match extraordinaire. Maintenant, la route de la qualification est plus longue, mais nous voulons battre l’Allemagne pour être au rendez-vous des huitièmes. Ce nul nous laisse un sentiment de frustration. Nous allons travailler pour que cela ne se reproduise pas.