Suivez nous sur
Brésil 2014

BRA-CHI : Les déclarations

(FIFA.com)
Julio Cesar of Brazil celebrates the win through a penalty shootout
© Getty Images

Luiz Felipe Scolari, sélectionneur du Brésil
Dès que nous avons su contre qui nous allions jouer, nous savions que ce serait difficile. C'est une équipe très bien organisée, avec un bon système tactique et de très bons joueurs. Notre succès aux tirs au but ne discrédite pas le Chili, bien au contraire : il met en valeur notre attitude, tous les efforts que nous avons faits pour nous qualifier. Les joueurs vont se reposer demain. Nous allons travailler la récupération. Nous allons revoir les images de notre victoire, surtout les passages les plus difficiles. Nous allons aussi nous concentrer sur une série de détails qui peuvent nous permettre de mieux jouer par la suite. Mais quand on gagne comme ce soir, on ressort forcément plus forts. Nous allons essayer de profiter de cette énergie maintenant.

Júlio César, Homme du Match Budweiser (BRA)
Nous avons fait une bonne première mi-temps et nous nous sommes créé beaucoup d'occasions. Après l'égalisation, le Chili est reparti de plus belle et nous a mis en difficultés. J'aimerais remercier le public et mes coéquipiers d'avoir cru en moi. C'est une grosse pression de représenter notre pays, donc c'est toujours compliqué sur le plan psychologique et émotionnel. Il y a quatre ans, j'étais très ému. Aujourd'hui, je pleure à nouveau mais de joie. Peu de gens savent ce que j'ai traversé et ce que je traverse encore aujourd'hui, mais je savais que mon histoire avec la Seleção n'était pas finie. Il reste trois matches et je veux voir le Brésil au bout. C'est ça, mon rêve.

Jorge Sampaoli, sélectionneur du Chili
Je suis malheureux. Nous avons tout donné, nous avons joué contre tout un stade, contre les hôtes, et nous nous sommes inclinés. Nos joueurs sont entrés dans l'histoire en représentant merveilleusement leur pays. Nous avons eu le ballon, nous avons fait de gros efforts, nous avons pris des risques et nous avons lutté jusqu'à la fin. Je repense à cette frappe sur la transversale qui aurait pu tout changer. Mais ça n'a pas voulu sourire. J'espère que nous parviendrons à surmonter la tristesse de cette défaite. Avec le temps, j'espère que l'analyse sera différente et que l'on pourra apprécier ce que cette équipe a réussi.

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA™

Brésil-Chili en images

28 juin 2014

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

La Seleção coiffe le Chili au poteau (1:1, 3:2 t.a.b)

28 juin 2014