Suivez nous sur
Coupe du Monde de la FIFA 2014™

ARG-SUI : Les déclarations

(FIFA.com)
Head coach Alejandro Sabella of Argentina looks on
© Getty Images

Alejandro Sabella, sélectionneur de l’ArgentineEn première période, le match a été équilibré, avec deux ou trois occasions de chaque côté, mais je crois que nous avons été largement supérieurs après la pause. C’est une victoire méritée, mais l’idéal aurait été de l’assurer en 90 minutes. Le plus important, c’est la victoire, c’est même la seule chose qui compte aujourd'hui. En tant qu’entraîneur, je dois faire le nécessaire pour nous donner le plus de chances de gagner. Je dois réfléchir à la meilleure façon de jouer, à la stratégie et aux joueurs à aligner. Nous avons affronté une équipe difficile à manœuvrer. Nous avons cherché des solutions sur la droite, sur la gauche. Je félicite tous mes joueurs pour leur grand match. Malgré tout, certaines petites choses peuvent être améliorées.

Lionel Messi, Homme du Match Budweiser (ARG)Le plus important, c’est la qualification. On s’attendait à un match difficile. Les minutes passaient et on ne voulait pas aller aux tirs au but, on voulait gagner avant. Sur le but, ma première intention était de jouer pour moi, mais j’ai vu débouler Di María, j’ai décidé de le décaler et heureusement, il l'a mise au fond. C’est le football : aujourd’hui, on avait la chance de notre côté. Il faut en profiter et passer à la suite.

Ottmar Hitzfeld, sélectionneur de la SuisseNous avons fait le match que nous devions faire, mais on a pu voir de quoi l’Argentine est capable quand on lui donne des espaces. Si nous avions voulu être plus entreprenants, elle nous aurait peut-être mis plus de buts que la France. L’idée, c’était de museler Messi en mettant trois ou quatre joueurs à son marquage, mais contre un adversaire de cette qualité, on ne peut pas se permettre de se focaliser sur un seul joueur. Di María nous en a apporté la preuve : aujourd’hui, il fallait réussir une frappe parfaite pour tromper Benaglio. J’ai félicité mes joueurs pour leur réaction en fin de match. La Suisse a obtenu une large reconnaissance à travers le monde. Les joueurs peuvent s’en aller la tête haute. Pour ce qui est de mon avenir, j’ai décidé d’arrêter d’entraîner pour mener une vie plus tranquille.

 

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Argentine - Suisse en images

01 juil. 2014