Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

21 novembre - 18 décembre

Brésil 2014 - Algérie

26 juin 2014 : Grande première pour les Verts

14 moments in Brazil 2014: Algeria qualified to the knockout stage for the first time ever
© Getty Images
  • Le 26 juin 2014, l'Algérie se qualifiait pour les huitièmes de finale
  • Une première en quatre Coupes du Monde disputées
  • Six ans après, retour sur l'exploit des Fennecs

Il y a six ans jour pour jour, l’Algérie accédait aux huitièmes de finale de la Coupe du Monde de la FIFA™ pour la première fois de son histoire, après trois tentatives infructueuses en 1982, 1986 et 2010. En poste depuis 2011, le technicien bosnien Vahid Halilhodzic aborde la phase finale à la tête d’une équipe jeune, mais pleine de talent. Quelques semaines plus tard, l’Algérie franchit pour la première fois de son histoire la phase de groupes.

Le match

🇩🇿Algérie 1-1 Russie🇷🇺

📅 Jeudi 26 juin 2014

📍Arena da Baixada, Curitba

⚽️ Buteurs

Russie : Aleksandr Kokorin (5') / Algérie : Islam Slimani (59’)

Sofiane Feghouli of Algeria celebrates after scoring t
© Getty Images

🔙 Précédemment, dans le Groupe H...

Une entrée difficile contre la Belgique : Face aux Diables Rouges, les Algériens optent d’entrée de jeu pour un pressing très haut. Dans un premier temps, la stratégie semble payante et permet même à Sofiane Feghouli d’ouvrir le score sur penalty, en trompant Thibaut Courtois. Les Belges égalisent en deuxième mi-temps, sur une magnifique tête de Fellaini. À dix minutes du terme, Mertens double la mise au terme d’une contre-attaque rondement menée.

On change tout contre la République de Corée : Vahid Halilhodzic tire les enseignements de cette défaite et procède à cinq changements pour affronter la République de Corée. Son message est entendu : visiblement galvanisés, les Fennecs inscrivent quatre buts dans un même match pour la première fois de leur histoire en Coupe du Monde. Slimani, Halliche, Djabou et Brahimi inscrivent tour à tour leur nom au tableau d’affichage.

🆚Jour J contre la Russie

Les Russes ouvrent le bal : À l’approche de la dernière journée, l’Algérie affiche trois points au compteur, tandis que la Russie ne compte à son actif qu’un nul, obtenu face à la République de Corée. Les Européens sont donc dans l’obligation de s'imposer pour aller plus loin, tandis que les Fennecs doivent avant tout éviter la défaite. Les hommes de Fabio Capello ouvrent rapidement le score, en profitant des espaces libérés par la sortie sur blessure de Sofiane Feghouli, touché à la tête.

Slimani égalise : À la pause, la Russie conserve un maigre avantage mais, au retour des vestiaires, les Algériens intensifient leur pression. Profitant d'un coup franc tiré par Brahimi, Slimani trompe Akinfeev et remet les deux équipes à égalité.

Délivrance : Les supporters algériens en tribunes et leurs compatriotes restés au pays vivent une fin de match très tendue. Pendant 30 minutes, le gardien Rais Mbolhi multiplie les interventions décisives. Il s’interpose notamment devant Kokorin, auteur de l’ouverture du score en début de match. Lorsque M. Cakir, l’arbitre de la rencontre, donne le coup de sifflet final, les Fennecs peuvent laisser libre cours à leur joie. Fous de joie, les joueurs agitent des drapeaux algériens pour exprimer leur fierté.

🔜 La suite ?

Le huitième de finale contre l’Allemagne revêt une signification particulière aux yeux des Algériens, qui ont battu la RFA (2-1) en 1982. Mais, cette fois, deux buts en prolongation signés André Schürrle et Mesut Özil viennent mettre un terme à leurs ambitions, malgré la réduction du score de Djabou. Les Fennecs n’ont pourtant pas à rougir de leur parcours. Ils s’inclinent face à une formation en état de grâce, qui étrillera un peu plus tard le Brésil 7-1 en demi-finale, avant de remporter le titre suprême face à l’Argentine, sur un but de Götze.

🙌 Un accueil triomphal

Plus d’un million d’Algériens se rendent à l’aéroport Houari Boumédiène pour souhaiter la bienvenue à leurs héros. Les internationaux passeront ensuite plusieurs heures dans un bus à impériale pour commémorer ce parcours historique en compagnie de leurs supporters.

FIFA WC 2014 - Germany vs. Algeria - International Sign
© YouTube

👂Entendu...

"Nous avons livré une performance inoubliable, face à une belle équipe de Russie. Nos joueurs ont lutté courageusement. Je pense que le résultat était juste et que notre qualification était méritée. Nous avons énormément progressé techniquement et tactiquement au Brésil. Nous étions habités par une confiance énorme. Si nous n’avions pas perdu contre l’Allemagne, je pense que nous serions allés en finale." Vahid Halilhodzic, sélectionneur de l’Algérie en 2014**

"Mon but contre la Russie en Coupe du Monde reste le plus beau moment de ma carrière." **Islam Slimani, attaquant de l’Algérie******

📊 La stat

4 – Pour la première fois, l’Algérie a inscrit quatre buts dans un match de Coupe du Monde. La victoire (4-2) sur la République de Corée, lors de la deuxième journée, a largement contribué à la qualification pour les huitièmes de finale.

🤔 Le saviez-vous ?

Vahid Halilhodzic a utilisé 20 de ses 23 joueurs pendant le tournoi. Seuls Liassine Cadamuro et les deux gardiens remplaçants, Cédric Si Mohammed et Mohamed Zammamouche, n’ont pas eu l’occasion de fouler les pelouses brésiliennes. On peut en conclure que le technicien bosnien n’a pas hésité à modifier son onze de départ au gré des événements, avec le succès que l’on sait.

Algerian national team players celebtare with fans after FIFA brazil World cup 2014

Explorer le sujet

Articles recommandés

Algerian forward Salah Assad scores

Joyeux Anniversaire !

Salah Assad, mémoire du miracle algérien

13 mars 2020

Brazil celebrate winning the Men's Olympic Football Tournament Rio 2016

Stades de Légende

70 ans du Maracanã, 7 matches de légende

16 juin 2020

Costa Rica pose for a team group picture before kick-off

Coupe du Monde de la FIFA 1990

Les débuts mémorables du Costa Rica

11 juin 2020

Fernandinho of Brazil challenges James Rodriguez of Colombia 

#WorldCupAtHome

Le Brésil souffre mais passe

16 mai 2020