Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

11 juin - 11 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

L'Afrique du Sud vainqueur dans les coeurs

South African fans wave a flag as they enjoy the atmosphere
© Getty Images

Après avoir organisé avec succès la Coupe du Monde de la FIFA 2010, l'Afrique du Sud va sans doute connaître un petit effet de manque dans les prochains jours. Peu importe : le tournoi a fait naître un sentiment de fierté, de confiance et d'optimisme à travers tout le pays. C'est un nouveau chapitre qui débute, non seulement pour l'Afrique du Sud mais pour le continent tout entier.

Si l'Espagne a triomphé sur le terrain, l'Afrique du Sud, elle, s'est imposée dans les cœurs de tous les passionnés de football. Ce rendez-vous réussi avec l'histoire a instillé une confiance incroyable à tout un peuple qui a longtemps souffert du scepticisme des observateurs à son égard. Désormais, les Sud-africains peuvent récolter les fruits de leurs efforts. "C'est un nouveau miracle pour la nation Arc-en-ciel", a sobrement commenté l'archevêque Desmond Tutu. Seize ans après avoir rompu avec son douloureux passé, le pays a repris sa place au sein du concert international.

"Toutes les communautés éprouvent désormais une grande fierté nationale", explique le Président Jacob Zuma. "Une chose est sûre : l'Afrique ne sera plus jamais la même. L'image du continent a changé. Quand on pense à l'Afrique, on imagine désormais des gens compétents, capables de résoudre eux-mêmes leurs problèmes".

L'image du pays a changéL'euphorie née de ce tournoi a encouragé tout le continent à se projeter bien au-delà de la Coupe du Monde de la FIFA. Aujourd'hui, plus personne ne doute de la capacité de l'Afrique du Sud à accueillir de grands événements internationaux. Les organisateurs ont parcouru un long chemin depuis que la responsabilité de la gestion de la plus prestigieuse des compétitions leur a été confiée. Le Président de la FIFA Joseph S. Blatter a souvent évoqué une relation "de confiance". Manifestement, celle-ci était justifiée.

Pour tous les Sud-africains, ce tournoi était aussi l'occasion de changer l'image de leur pays et de leur continent. "Nous sommes fiers d'être africains. A travers toute l'Afrique, nous avons vu des gens de toutes origines et de toutes croyances se côtoyer dans la bonne humeur", raconte Aaron Chinhara. "C'est un pas dans la bonne direction. Nous ne sommes plus le continent de la maladie et de la pauvreté mais celui de la joie, du bonheur et du bien".

Son compatriote Mark Smith ajoute : "Nous sommes fiers de ce moment. Ce fut une belle Coupe du Monde. Nous avons vraiment vécu une période incroyable".

A travers tout le pays, les médias saluent le succès des organisateurs. L'*Independent Online *titre : "L'Afrique du Sud fait taire ses détracteurs". "Les sceptiques n'ont plus qu'à manger leurs chapeaux", peut-on lire dans ses colonnes. "Maintenant, le pays éprouve un authentique sentiment de satisfaction et de confiance".

Une presse dithyrambiquePretoria News va plus loin : "Bravo, l'Afrique du Sud ! Nous pouvons être fiers de cette belle Coupe du Monde". Dans son éditorial, le *Times *d'Afrique du Sud écrit : "Le succès de la Coupe du Monde prouve que l'Afrique du Sud est capable de relever tous les défis. Cette compétition a réveillé le patriotisme de nos concitoyens comme aucune autre auparavant. Le drapeau sud-africain est partout et l'équipe nationale a bénéficié du soutien inconditionnel de toutes les catégories de la population".

Le Daily Dispatch est plus succinct : "Nous avons réussi". Dans un articule intitulé "Le miracle de la nation Arc-en-ciel laisse les sceptiques sans voix", le Guardian anglais souligne : "L'histoire montrera que l'Afrique du Sud a su déjouer les prédictions catastrophistes pour organiser l'une des Coupes du Monde les plus populaires de l'histoire. Il y a six mois, personne n'imaginait que l'Afrique parviendrait à occuper le devant de la scène sportive internationale avec un tel brio".

Pour beaucoup, la principale innovation de la Coupe du Monde de la FIFA 2010 restera la *vuvuzela. *Dès leur arrivée en Afrique du Sud, tous les supporters ou presque l'ont adoptée. Après avoir réussi ce premier examen de passage avec les félicitations du jury, les Sud-Africains ont d'ores et déjà annoncé qu'ils se porteraient candidats à l'organisation d'autres grands événements mondiaux.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Afrique du Sud 2010 - Cérémonie de clôture

Coupe du Monde de la FIFA™

Afrique du Sud 2010 - Cérémonie de clôture

11 juil. 2010

Prix d'Afrique du Sud 2010 - Les vainqueurs

Coupe du Monde de la FIFA™

Prix d'Afrique du Sud 2010 - Les vainqueurs

11 juil. 2010

L'Espagne fête la victoire

Coupe du Monde de la FIFA™

L'Espagne fête la victoire

11 juil. 2010