Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

21 novembre - 18 décembre

Qatar 2022

Al Harash, en quête du rêve d'une vie

Libya's player Zakaria Al Harash
 
  • Le football libyen pâtit de l'instabilité dans le pays
  • Le championnat local est suspendu depuis 18 mois, l'équipe nationale évolue à l'étranger
  • Zakaria Al Harash rêve de vivre une Coupe du Monde

Les combats incessants et l'instabilité en Libye font que le championnat national est suspendu depuis 18 mois et que l'équipe nationale doit disputer ses rencontres "à domicile" à l'étranger. Sans surprise, les Chevaliers de la Méditerranée en ont beaucoup pâti, ratant ainsi la qualification pour les récentes éditions de la Coupe d'Afrique des Nations et de la Coupe du Monde de la FIFA™ alors qu'ils avaient fait preuve de beaucoup de courage en qualifications.

FIFA.com a discuté avec l'une des stars émergentes de l'équipe, Zakaria Al Harash, qui évoque les effets du conflit sur les résultats du pays.

"Ces dernières années, notre obstacle principal a été le fait qu'on doive jouer en dehors de la Libye", explique-t-il. "Quand vous êtes à l'étranger, tout est plus dur sur le terrain, peu importe votre niveau. Mais on est habitués maintenant puisqu'on joue sur terrain neutre depuis plusieurs années. On espère que nos résultats dans les qualifications à venir seront meilleurs cette fois."

Le football, le sport le plus populaire au monde, réussit à rapprocher le peuple libyen qui souhaite voir son équipe jouer à son meilleur niveau. "La situation complexe dans laquelle la Libye se retrouve n'a fait qu'attiser l'appétit du peuple pour le football", estime Al Harash. "Le championnat local est en pause depuis un an et demi, donc l'équipe nationale est le seul espoir de football des Libyens. Nous devons faire tout notre possible pour rendre notre peuple heureux et pour l'aider à oublier la dure situation qu'il vit."

Libya's player Zakaria Al Harash
 

Jeune baroudeur

À 21 ans, la carrière d'Al Harash a déjà connu de nombreux clubs dans quatre pays différents. "J'ai commencé par jouer chez les jeunes avec Alahli Almusrati avant de partir pour Al Ahli Tripoli. Là-bas aussi, j'ai joué chez les jeunes avant de percer chez les seniors à l'âge de 18 ans", raconte l'attaquant. "Ensuite, j'ai été convoqué avec l'équipe nationale A' de Libye et j'ai disputé le Championnat d'Afrique des Nations au Maroc."

"Puis je suis parti en prêt au Monténégro où j'ai joué une saison avant de partir pour Ittihad Tanger. J'ai eu une belle expérience au Monténégro, contrairement à mon passage au Maroc. Le club n'a cessé de changer d'entraîneurs, ce qui n'a pas facilité mes prestations. Depuis peu, j'évolue dans le club algérien du CS Constantine, où je suis content de mes performances."

Après son expérience réussie en équipe nationale A' et sa participation au Championnat d'Afrique des Nations, Maroc 2018, le joueur est convoqué en équipe senior pour la première fois en octobre de l'an dernier. "Faouzi Benzarti a été le premier à m'appeler en équipe nationale. Je suis heureux d'avoir joué les derniers matches contre la Tunisie et la Tanzanie. C'est un très grand honneur."

Libya's player Zakaria Al Harash
 

Un groupe relevé

Le tirage au sort des qualifications de la CAF pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ a placé la Libye dans le Groupe F, face au Gabon, à l'Angola et à l'Égypte, participant à la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™. "Nos trois adversaires, mais en particulier l'Égypte, sont des équipes très solides, qui sont reconnues comme telles sur le continent", déclare Al Harash. "La concurrence sera rude, mais la Libye va bien se préparer pour ces matches et nous allons obtenir de bons résultats."

En tout cas, Al Harash a hâte d'obtenir du temps de jeu et d'affronter certaines des plus grandes stars du football. "Ça va être génial de jouer contre Mohamed Salah et Pierre-Emerick Aubameyang. Mais sur le terrain, les noms ne veulent plus rien dire. Je vais jouer mon rôle dans ces matches contre eux et contre toutes les autres équipes. Nous devons livrer des prestations dignes de notre équipe."

Rêves de Coupe du Monde

Naturellement, tout footballeur rêve de disputer la Coupe du Monde de la FIFA. Et pourquoi le rêve ne serait-il pas permis ? Surtout en Afrique où beaucoup de pays, tels que l'Angola et le Togo en 2006, sont entrés dans l'histoire en signant des qualifications inattendues.

"Chaque Libyen rêve de voir son pays participer un jour à la Coupe du Monde", conclut le joueur. "Nous ne nous sommes jamais qualifiés pour ce tournoi mondial, mais cette fois, nos ambitions sont sans bornes malgré notre présence dans un groupe difficile. Rien n'est impossible dans le football. Si on se qualifie pour Qatar 2022, on réalisera enfin le rêve de toute une vie du peuple libyen."

Preliminary qualifying draw (CAF)

Explorer le sujet

Articles recommandés

Sudan head coach hubert velud

Qatar 2022 - Soudan

Le Soudan mise sur Velud pour monter d'un cran

02 août 2020

Ibrahim Samuel Amada of Madagascar during the African Cup of Nations

Qatar 2022 - Madagascar

Amada et les Barea ne veulent pas en rester là

24 juil. 2020

Tunisia's forward Ghaylene Chaalali celebrates with Youssef Msakni

Qatar 2022 - Tunisie

Msakni à la poursuite de ses rêves au Qatar

23 juil. 2020

UEFA Champions League 2015/2016 - FK Astana - Foxi Kethevoama

Qatar 2022 - République Centrafricaine

Kethevoama en quête de nouveaux exploits

04 août 2020