Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006™

Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006™

9 juin - 9 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2006™

Allemagne 2006 - Le parcours de votre équipe

Allemagne 2006 restera sans doute comme la Coupe du Monde de la FIFA des supporters. En effet, des millions de fans ont assisté aux retransmissions publiques et, tout au long du tournoi, le pays entier a vibré au rythme du football. Très vite, la devise de la Coupe du Monde de la FIFA 2006, "le rendez-vous de l'amitié", s'est imposée comme une réalité.

Sur le terrain, 32 équipes se sont battues jusqu'au bout de leurs forces dans l'espoir de décrocher le trophée le plus convoité de la planète. Certaines ont dû se résoudre à rentrer à la maison après seulement trois matches, d'autres comme l'Italie ou la France ont eu la chance d'arriver jusqu'en finale. Mais une seule a mérité le titre de "champion du monde", un titre qu'elle conservera jusqu'en 2010 : la Squadra azzurra.

A l'heure de tirer un trait sur cette édition inoubliable, FIFAworldcup.com vous propose un tour d'horizon des performances des 32 finalistes.

Revivez la Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006

Championne du monde :
Italie

En alliant rigueur défensive et réalisme offensif, la Squadra azzurra a effectué un parcours sérieux jusqu'à sa quatrième étoile.

Finaliste :
France

Il n'est jamais évident de perdre une finale aux tirs au but. Et encore moins lorsque ce dernier match signifie la triste fin de carrière d'un mythe comme Zinédine Zidane. En vue de leur joli parcours après le premier tour, les Bleus espéraient mieux…

Troisième :
Allemagne

Meilleure attaque du tournoi, l'Allemagne a su s'attirer la sympathie du public par son football attractif et son attitude courageuse.

Quatrième :
Portugal

Le Portugal est sans aucun doute l'une des révélations de cette édition 2006. Les hommes de Scolari ont disposé du Mexique, des Pays-Bas et de l'Angleterre avant de s'incliner en demi-finale.

Quarts de finalistes :
Argentine

Impressionnante au premier tour, la sélection albiceleste s'est imposée au forceps face au Mexique en huitième de finale. Malheureusement, l'épreuve des tirs au but aura été fatale aux hommes de Pekerman au tour suivant.

Brésil

Le parcours des champions du monde en titre a pris fin au terme d'une triste défaite face à l'équipe de France. Un tournoi à oublier au plus vite pour la Seleçao.

Angleterre

Victime de blessures à répétition, la sélection anglaise a une nouvelle fois échoué aux portes de l'exploit. Eliminée aux tirs au but, l'Angleterre n'aura jamais vraiment confirmé les espoirs placés en elle.

Ukraine

Pour sa première participation à une phase finale de Coupe du Monde de la FIFA, l'équipe d'Oleg Blokhin s'est qualifiée pour les quarts de finale. Malheureusement, l'Italie s'est avérée un adversaire trop coriace.

Huitièmes de finalistes :
Australie

Personne n'attendait l'Australie à pareille fête. Pourtant, Guus Hiddink a réussi à sortir les Socceroos d'une poule très relevée dans laquelle figuraient le Brésil, la Croatie et le Japon.
Equateur

Beaucoup disaient avant le tournoi que les Sud-américains n'avaient que peu d'arguments loin des hauteurs de Quito. Les Equatoriens ont démontré le contraire.

Ghana

Seule équipe du continent noir à avoir atteint les huitièmes de finale, le Ghana a fait la fierté de toute l'Afrique. Les succès face aux Etats-Unis et à la République tchèque ont permis aux joueurs de Dujkovic de se faire un nom.

Mexique

Les Tricolores sont sans doute déçus d'avoir dû faire leurs adieux à la compétition dès les huitièmes de finale. Pourtant, leur défaite 1-2 face à l'Argentine restera comme l'une des rencontres les plus spectaculaires de cette édition 2006.

Pays-Bas

Après avoir survécu au "groupe de la mort", les hommes de Marco van Basten sont tombés devant une équipe portugaise très bien organisée.

Espagne

L'Espagne faisait figure de favorite après avoir dominé l'Ukraine, la Tunisie et l'Arabie saoudite au premier tour. La France est venue mettre un terme aux ambitions des Ibères.
Suède

En concédant deux buts lors des 12 premières minutes de leur match contre l'Allemagne, les Suédois ont perdu tout espoir d'aller plus loin dans ce tournoi.

Suisse

Vainqueurs du Groupe G, les Suisses ont été éliminés par l'Ukraine sans avoir transformé un seul de leurs quatre tirs au but. Un nouveau record dont Frei et ses partenaires se seraient bien passés.

Premier tour :
Angola

L'inexpérience et les lacunes tactiques des Palancas negras ont largement contribué à leur élimination précoce.

Costa Rica

Les Costaricains étaient arrivés en Allemagne avec de grandes ambitions, mais ont vite déchanté. Cette équipe, considérée comme l'une des meilleures de l'histoire du football costaricain, n'a jamais paru en mesure de se qualifier.

Côte d'Ivoire

Eliminés dès le premier tour, les Eléphants ont tout de même gagné le respect de tous lors de leur trop brève visite en Allemagne.
Croatie

De nombreux Croates croyaient que leur équipe était destinée à retrouver l'Italie en huitièmes de finale. Hélas, les hommes de Zlatko Kranjcar ont laissé passer trop d'occasions pour espérer franchir le premier obstacle.
République tchèque

Tête de série de leur groupe, les Tchèques avaient connu un départ fracassant avant de perdre le fil de leur jeu. La défaite contre le Ghana leur a coûté cher.
Iran

Battus d'entrée par le Mexique et le Portugal, les Iraniens n'ont jamais été en mesure de briguer une place au second tour. Le match nul concédé face à l'Angola n'a sans doute pas contribué à adoucir leur peine.
Japon

Les Japonais repartent d'Allemagne avec un petit but et un petit point à leur actif. Triste fin de règne pour Zico.
République de Corée

Grâce à leur victoire contre le Togo, les Guerriers Taeguk ont remporté leur premier succès sur le sol européen. Cela n'aura toutefois pas suffi à les qualifier pour le second tour.

Paraguay

Le Paraguay quitte la compétition avec trois points en trois matches. Après deux défaites lors de leurs deux premières sorties, les Paraguayens n'avaient que peu de chances d'accéder aux huitièmes de finale.
Pologne

Cette Coupe du Monde de la FIFA restera sans doute comme un très mauvais souvenir pour la Pologne et ses supporters. En dehors d'une victoire 2-1 contre le Costa Rica, les hommes de Pawel Janas n'ont pas démontré grand-chose.
Arabie saoudite

L'Arabie saoudite participait là à sa quatrième phase finale de Coupe du Monde de la FIFA consécutive, tout comme son buteur Sami Al Jaber, qui fait ses adieux à la compétition en marquant un dernier but.
Serbie et Monténégro
La Serbie et Monténégro avait devancé l'Espagne en compétition préliminaire en ne concédant qu'un seul but. En dix jours de compétition, les Serbo-monténégrins en ont encaissé dix.
Togo

Le Togo termine dernier du Groupe G après avoir concédé trois défaites en trois matches. Confrontée à de graves problèmes internes, l'équipe n'a jamais été en mesure de défendre ses chances.
Trinidad et Tobago

Les insulaires ont fait preuve d'un superbe état d'esprit qui a largement compensé leur inexpérience. Trinidad et Tobago peut être fier de son parcours en Allemagne.
Tunisie

La Tunisie était entrée dans l'histoire en devenant la première équipe africaine à gagner en match de Coupe du Monde de la FIFA. C'était en Argentine en 1978. 28 ans et trois participations plus tard, les Aigles de Carthage n'ont toujours pas rééditer leur performance.
Etats-Unis

Les Etats-Unis ont sauvé l'honneur en arrachant le nul 1-1 face à l'Italie. Autant dire que ce tournoi ne laissera pas un souvenir impérissable outre-Atlantique.