Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

12 juin - 13 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

L’Asie en route pour le Brésil

Iran's players celebrate
© AFP

Près de neuf mois après la Coupe du Monde de la FIFA 2010, l’Asie a mis le cap pour Brésil 2014 en organisant mercredi le tirage au sort pour les deux premiers tours préliminaires de la zone AFC. Le premier tour mettra aux prises 16 des sélections les moins biens classées du continent. Les huit vainqueurs rejoindront ensuite un contingent de 22 formations. Les cinq équipes les mieux classées à l’issue du tournoi qualificatif pour Afrique du Sud 2010, à savoir l’Australie, la République de Corée, le Japon, la RDP Corée et Bahreïn, feront leur entrée directement au troisième tour.

Le tirage au sort de mercredi a été clément pour certaines places fortes du football oriental. L’Arabie Saoudite, qui a participé à quatre reprises à l’épreuve reine, rencontrera la modeste sélection de Hong Kong. L’Iran, autre poids lourd de l’AFC, croisera le fer avec les Maldives, qui ont encaissé un total de 26 buts sans en marquer un seul lors de leurs deux derniers matches avec la Melli, lors des qualifications pour France 1998. L’Iranien Karim Bagheri avait alors établi un record FIFA en inscrivant sept buts à Téhéran.

La RP Chine, qui pointe à la cinquième position des équipes asiatiques dans l’actuel Classement mondial FIFA/Coca Cola, rencontrera le vainqueur du duel Cambodge - Laos. Si la qualification semble largement à la portée des joueurs de Gao Hongbo, le sélectionneur chinois refuse de brûler les étapes. "Nos faux pas nous ont souvent coûté cher dans le passé en qualifications mondialistes. Nous devons savoir à présent qu’il ne faut jamais sous-estimer un adversaire", explique le technicien. "L’important est de bien nous préparer et de faire de notre mieux, indépendamment de l’adversaire".

Mais certaines équipes moins cotées pourraient bien profiter de l’occasion pour faire parler d’elles. En pleine confiance après leur qualification pour la Challenge Cup de l’AFC 2012, les Philippines n’auront aucun complexe face au Sri Lanka. "Ce n’est pas un mauvais tirage", a confié le sélectionneur des Philippines Michael Weiss à FIFA.com. "Le Sri Lanka est une équipe respectée dans le sud de l’Asie mais nous pouvons tirer notre épingle du jeu."

En cas de résultat favorable, les Philippines retrouveront le Koweït, décuple champion du Golfe et acteur de la Coupe du Monde de la FIFA, Espagne 1982, qui possède 48 échelons d’avance sur les Azkals au classement mondial. Mais le stratège allemand n’a pas l’intention de se laisser impressionner. "Si nos meilleurs joueurs sont opérationnels et que la préparation se déroule comme prévu, nous avons 30 % de chances face à eux. Dans le pire des cas, nous leur donnerons du fil à retordre."

Des affiches alléchantesLe deuxième tour offrira plusieurs affiches très intéressantes, dont un choc palpitant entre l’Inde et les Emirats Arabes Unis, deux équipes ayant participé à la Coupe d’Asie de l’AFC 2011 en janvier. Si les deux formations ont vu leur parcours s’arrêter en phase de groupes lors du grand rendez-vous continental, ce sont les Moyen-Orientaux qui partent avec l’étiquette de favoris, forts d’un récent succès 5:0 en amical face aux Indiens.

"Sur le papier, nous sommes peut-être favoris", annonce le sélectionneur slovène des EAU, Srecko Katanec. "Mais le niveau est très équilibré à présent et dans un bon jour, n’importe quelle équipe peut créer la surprise. Par ailleurs, il faudra tenir compte des difficultés liées à la chaleur et à l’humidité."

Le deuxième tour mettra également aux prises deux vieilles connaissances : l’Ouzbékistan, demi-finaliste de la dernière Coupe d’Asie, et le Kirghizstan. Le Tadjikistan défiera la Syrie, qui s’était imposée 3:1 en cumulé face à l'équipe d'Asie centrale au cours du tournoi qualificatif pour la Coupe du Monde de la FIFA 2006.

Une autre ancienne république soviétique, le Turkménistan, se frottera à l’Indonésie dans un face-à-face improbable. Les deux équipes sont à égalité avec un succès 3:1 à domicile de chaque côté, résultats acquis lors des qualifications pour Allemagne 2006. Le Qatar, pays organisateur de la Coupe du Monde de la FIFA 2022, aura un mauvais souvenir à effacer face au Viêt-Nam, qui l’avait éliminé prématurément de la Coupe d’Asie de l’AFC 2007 en le tenant en échec 1:1.

*Round 1 *Malaisie-Chinese Taipei
Bangladesh-Pakistan
Cambodge-Laos 
Sri Lanka-Philippines 
Afghanistan-Palestine
Viêt-Nam-Macau
Népal-Timor Oriental 
Mongolie-Myanmar

*Round 2 *Thaïlande-Afghanistan ou Palestine
Liban-Bangladesh ou Pakistan
RP Chine-Cambodge ou Laos 
Turkménistan-Indonésie
Koweït-Sri Lanka ou Philippines
Oman-Mongolie ou Myanmar
Arabie Saoudite-Hongkong
Iran-Maldives
Syrie-Tadjikistan
Qatar-Viêt-Nam ou Macau
Irak-Yémen
Singapour-Malaisie ou Chinese Taipei
Ouzbékistan-Kirghizistan
Emirats Arabes Unis-Inde
Jordanie-Népal ou Timor Oriental

Explorer le sujet

Articles recommandés

Maracanã Stadium as viewed from Corcovado

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Au tour du Brésil

21 oct. 2010

Brazilian president Luis Ignacio Lula da Silva (C), Brazil 2014 World Cup organizing committee president Ricardo Texeira (L) and FIFA president Joseph S. Blatter (R) join hands as they celebrate the official launch of the FIFA World Cup 2014 Brazil Logo

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Brésil 2014 dans tous les esprits

08 juil. 2010