Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

21 novembre - 18 décembre

Qatar 2022

Faisal, l'étoile montante de la Jordanie

Jordan national team forward Baha'a Faisal
© Others
  • Baha’ Faisal est un élément clé de l’attaque jordanienne
  • *Il revient sur le parcours de son équipe en qualifications pour la Coupe du Monde *
  • *Il reste sur deux buts en deux matches *

Dans deux semaines, la Jordanie devra relever son plus gros défi depuis le début des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ à l’occasion de la venue de l’Australie. Versées dans le Groupe B, les deux équipes sont actuellement à la lutte pour tenter d’obtenir l’unique place directement qualificative pour le tour suivant. Les Socceroos font pour l’heure la course en tête avec neuf ponts au compteur, suivis de près par les Al Nshama, à deux longueurs. Dans ce contexte, les hôtes devront absolument l’emporter s’ils veulent conserver leurs chances d’arracher la première place.

La motivation sera certainement au rendez-vous, mais les supporters savent que l’issue de la rencontre pourrait dépendre de la performance de trois attaquants : Musa Al Omari, Yaseen al Bakhit et Baha’ Faisal. Ce dernier, meilleur buteur du championnat l'an dernier, est l’étoile montante du football jordanien.

Un buteur ambitieux

Dans un entretien exclusif accordé à FIFA.com après la victoire 3-0 de son équipe sur le Népal lors de la deuxième journée des qualifications, Baha’ Faisal est revenu sur la situation de la Jordanie : "C’est vrai, nous allons bientôt disputer l’un des matches les plus importants du groupe. L’Australie est un adversaire redoutable, mais nous avons prouvé par le passé que nous pouvions la battre. Il nous faut maintenant renouveler l’exploit à un moment critique de cette campagne". 

Le buteur fait référence à deux récentes victoires enregistrées face aux Socceroos à Amman lors des qualifications pour Brésil 2014 (2-1) et Russie 2018 (2-0). Les Jordaniens s’étaient également imposés dans un match spectaculaire contre ce même adversaire (1-0), au premier tour de la Coupe de l’AFC 2019. Ils restent donc sur trois succès en cinq confrontations, un bilan encourageant. 

Par ailleurs, la Jordanie a marqué cinq fois lors de ses trois premières sorties dans ce groupe. Deux de ces réalisations sont l’œuvre de Baha’ Faisal. Auteur de l’ouverture du score contre Chinese Taipei (2-1) lors de la première journée, il a également signé le dernier but de son équipe face au Népal.

Un avenir prometteur

Le jeune homme de 24 ans a suivi une trajectoire régulière au sein des sélections de jeunes de son pays. Il a ainsi participé aux deux dernières éditions du Championnat U-23 de l'AFC. Grâce à ses performances inspirées, il a rapidement intégré le groupe engagé dans les qualifications pour Russie 2018. Fort de cette expérience, il a accumulé du temps de jeu pendant la Coupe d’Asie de l’AFC 2019. Son titre de meilleur buteur du championnat de Jordanie n’est pas passé inaperçu et lui a valu d’être recruté par Al Shamal, un club de l’élite au Qatar.

"Un joueur doit toujours rester à l’affût de nouvelles opportunités. Le championnat du Qatar représente une bonne occasion pour moi de poursuivre ma progression", glisse Baha’ Faisal à propos de son transfert.

Et d’ajouter : "J’ai beaucoup appris à Al Wehdat. C’est là que je me suis fait un nom et c’est la raison pour laquelle je ne m’imagine pas jouer un jour dans un autre club jordanien. Mais il faut se projeter dans l’avenir. J’ai l’intention de continuer à faire avancer ma carrière. Je veux gagner de l’expérience, ce qui me permettra à terme d’améliorer encore mes performances en équipe nationale".  

Il espère au passage que son rayonnement personnel aidera la sélection à se surpasser. "Nous avons l’ambition de faire aussi bien qu’en 2014. À l’époque, nous avions participé au barrage intercontinental contre l’Uruguay. Nous n’avions pas eu de chance. Nous aurions pu nous qualifier directement pour la Coupe du Monde, si nous n’avions pas abandonné tant de points dans le groupe final. Mais comme vous avez pu le constater durant les premières journées, n’importe qui peut succomber à la pression et perdre des points en route. Maintenant, il faut se concentrer sur la première place. Une fois celle-ci acquise, nous pourrons parler de nos chances de qualification pour Qatar 2022", lance Baha’ Faisal en guise de conclusion.

Jordan national team forward Baha'a Faisal
© Others

Explorer le sujet

Articles recommandés

Saudi Arabia head coach Hervé Renard

Qatar 2022 - Arabie Saoudite

Renard : "Nous ne pouvons que progresser"

28 oct. 2019

Chinese Taipei v Australia

Qatar 2022 - Zone Asie

Trois sans-fautes, deux faux pas 

15 oct. 2019

Mehdi Taremi of Iran celebrates their third goal 

Qatar 2022 - Zone Asie

Les gros bras d'Asie reprennent la main

10 oct. 2019