Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

11 juin - 11 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Blatter : "une question de confiance"

FIFA president Joseph S. Blatter answers a question during a press conference
© AFP

Une conférence de presse a suivi la réunion de la Commission d’Organisation de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010 ce jeudi 8 juillet à Johannesburg. Le Président de la FIFA et les responsables du LOC et de la Commission d’Organisation sont revenus sur différents aspects de l’épreuve : la réussite, le tournoi en lui-même, l’arbitrage. Voici les principaux extraits.

Joseph S. Blatter, Président de la FIFA

Sur le déroulement de la Coupe du Monde 2010
Je suis très satisfait. Nous aurons un nouveau champion du monde. Je suis ravi de constater que le fair-play a été roi, comme le prouvent les statistiques qui montrent moins de blessures et de cartons. Cela signifie que les joueurs respectent leurs adversaires. Par ailleurs quelque 500 tests de dopage ont été effectués, des tests d’urine et sanguins et aucun ne s’est révélé positif. Au rayon des bonnes nouvelles, il faut noter l’intérêt toujours croissant du public pour l’épreuve : les Fan Fest locales et internationales ont attiré les foules, les chiffres de FIFA.com sont considérables, les audiences télévisuelles sont énormes. L’Afrique peut être fière et il faut dire que les organisateurs ont effectué un superbe travail.

C’est une question de confiance : nous avons fait confiance à l’Afrique depuis le premier jour. J’ai toujours défendu cette initiative. Et regardez le résultat : les stades sont de vrais joyaux, aucun pays en Europe ne peut se targuer d’avoir autant de stades de ce standard. C’est un exemple pour de futures constructions.

Sur l’arbitrage
Je rappelle que les Lois du Jeu sont de la responsabilité de l’IFAB. Le Board va rouvrir le dossier de la technologie pour la ligne de but. Il y aura un meeting le 20 juillet au Pays de Galles au cours duquel ce sujet sera implémenté dans l’agenda de la réunion du mois d’octobre.

*Sur le trophée en finale
*Nous espérons que Nelson Mandela pourra venir. Ce serait un superbe symbole : il avait ce trophée en main en mai 2004, ce serait un grand moment qu’il le retrouve.

Issa Hayatou, Président de la Commission d'Organisation de la Coupe du Monde de la FIFA et Vice-Président de la FIFA

Sur le succès de l’épreuve
Le 11 juillet sera l’apothéose. Nous sommes témoins de l’Histoire. Avant le coup d’envoi, de nombreux médias pensaient que cette épreuve serait un échec or tout ou presque s’est bien passé. Je remercie donc le Président Blatter qui a cru en l’Afrique, il a eu le courage de donner cette coupe au continent. Je crois que cela sonne le glas de préjugés du passé : l’Afrique peut le faire et c’est une fierté pour moi d’avoir offert une belle épreuve.

Sur les performances africaines
Nous déplorons que cinq des six équipes africaines aient été éliminées au premier tour. Mais ce n’est pas la fin du monde. Et puis le Ghana a très bien représenté le continent en étant à deux doigts d’atteindre les demi-finales.

*Irvin Khoza, *Président du Comité Organisateur de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010

Sur le succès de l’épreuve
La FIFA nous a fait confiance. Jusque-là tout a très bien marché, il n’y a pas eu de problèmes majeurs. Depuis 2004 nous travaillons en partenariat avec la FIFA et telle est la recette du succès. Les chiffres ont montré que c’est une des Coupes du Monde les plus réussies et j’en suis très heureux. Nous avons montré que nous avions les capacités d’organiser et cela ne peut nous donner que confiance pour l’avenir. Au moins un million de touristes sont venus en Afrique du Sud juste pour le mois de juin, ce chiffre parle de lui-même.

Articles recommandés

FIFA President Joseph S. Blatter joins the Madiba Legacy Project

Coupe du Monde de la FIFA™

FIFA President Joseph S. Blatter joins the Madiba ...

06 juil. 2010