Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Bons baisers de Russie

  • La France couronnée championne du monde pour la deuxième fois, la Croatie termine deuxième
  • Modric remporte le Ballon d'Or adidas et Kane le Soulier d'Or adidas
  • Le bronze pour la Belgique, l'Angleterre quatrième

La Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ aura été palpitante de bout en bout. La 21ème édition de l'épreuve a également produit d'innombrables moments qui resteront vivement gravés dans la mémoire collective de ceux qui aiment le beau jeu. De Kaliningrad à Iekaterinbourg en passant par Saint-Pétersbourg et Sotchi, les célébrations et les sourires ont été nombreux chez les millions de personnes qui s'étaient réunies pour savourer un véritable festival de football. Les buts ont été au rendez-vous : le premier match nul sur un score nul et vierge de ce Russie 2018 est arrivé après 36 matches. Jamais dans une Coupe du Monde on avait attendu aussi longtemps avant d'assister au premier 0-0 d'une édition.

La France a été couronnée championne du monde pour la deuxième fois de son histoire après son sacre inaugural en tant que pays hôte en 1998. Sa victoire sur la Croatie sur le score de 4-2 a été conquise au terme d'une finale qui restera comme la plus palpitante de l'histoire. À 19 ans, Kylian Mbappé est devenu le deuxième joueur le plus jeune de l'histoire, après Pelé à 17 ans en 1958, à marquer dans une finale de Coupe du Monde. Les buts et le rendement du milieu de terrain Paul Pogba et de l'attaquant Antoine Griezmann ont également été cruciaux dans ce deuxième sacre mondial des Bleus.

Les moments-clés
Kazan fatale au géant : La Kazan Arena a été le théâtre de l'élimination de plusieurs poids lourds de l'épreuve. L'Allemagne, tenante du trophée au coup d'envoi de Russie 2018, a été battue 2-0 par la République de Corée et n'est donc pas sortie de la phase de groupes pour la première fois de sa riche histoire. Toujours à Kazan, l'Argentine de Lionel Messi a chuté en huitièmes de finale, dans l'un des matches les plus palpitants du tournoi, gagné 4-3 par la France grâce notamment à un Mbappé sur un nuage. Ce fut ensuite au tour du Brésil de mordre la poussière à Kazan, avec la défaite de Neymar et compagnie face à la Belgique en quarts de finale.

Les surprises : À Russie 2018, certaines nations se sont hissées à un niveau qu'elles n'avaient jamais atteint dans la compétition. En terminant troisième, la Belgique fait mieux que sa quatrième place de 1986 et réalise le meilleur classement de son histoire dans l'épreuve. Les joueurs dirigés par Roberto Martinez ont marqué le plus grand nombre de buts (16) parmi les 32 équipes engagées dans la compétition. L'Uruguay et la Croatie font également partie des révélations du tournoi. Les deux équipes ont bouclé la phase de groupes avec le maximum de points possibles. En atteignant les quarts de finale, la Russie réussit sa meilleure performance depuis l'Union soviétique en 1970. La Suède n'avait quant à elle plus atteint les quarts de finale depuis États-Unis 1994. Enfin, la Croatie a disputé la première finale de Coupe du Monde de son histoire.

Les fans et les hôtes créent une atmosphère de carnaval : Dans les diverses FIFA Fan Fests, dans les rues de toutes les villes hôtes, et bien sûr à l'intérieur des stades, les fans ont fait de cette Coupe du Monde un moment unique. Ces supporters ont apporté leurs chants, leurs couleurs et, surtout, un soutien inconditionnel à leurs équipes respectives. Cerise sur le gâteau : ils ont été accueillis chaleureusement par la population russe.

Émergence de stars : Si certains amateurs de football ne connaissaient pas encore Mbappé avant la confrontation entre la France et l'Argentine en huitièmes de finale, les présentations ont bel et bien eu lieu pendant cette rencontre. Le joueur de 19 ans a écœuré les Argentins par sa vitesse, sa technique et son talent de finisseur, contribuant largement à la victoire 4-3 d'une équipe de France qui a été menée au score au cours de cette partie. À l'occasion du succès 4-2 contre la Croatie, le joueur du Paris-Saint-Germain est devenu le deuxième footballeur le plus jeune de l'histoire à marquer en finale d'une Coupe du Monde. Denis Cheryshev n'oubliera pas non plus cette édition de la Coupe du Monde. La star russe a inscrit un doublé lors de la victoire 5-0 de son pays sur l'Arabie Saoudite dans le match d'ouverture. Il a en outre été déclaré Homme du Match à deux reprises et a marqué un but formidable dans un quart de finale qui s'est finalement soldé par une défaite aux tirs au but pour le pays hôte contre la Croatie. Le défenseur colombien de 23 ans Yerry Mina a lui aussi pesé lourd dans le parcours de son pays jusqu'en huitièmes de finale. Particulièrement habile de la tête, il a trouvé le chemin des filets lors de trois matches consécutifs des Cafeteros. Pas mal, surtout pour un défenseur.

Des légendes quittent l'arène : Plusieurs icônes du football mondial ont vécu leur dernière Coupe du Monde à Russie 2018. Javier Mascherano a disputé son 20ème et dernier match dans l'épreuve pour le compte de l'Argentine, Keisuke Honda son 11ème et dernier également pour le Japon. Auteur de l'unique but de la finale 2010, Andres Iniesta a joué son dernier match de Coupe du Monde à l'occasion de l'élimination de l'Espagne aux tirs au but contre la Russie en huitièmes de finale. Le Mexicain Rafael Marquez est quant à lui devenu le troisième joueur de l'histoire à disputer cinq éditions de la Coupe du Monde.

La VAR entre en scène : Russie 2018 restera dans les annales pour un certain nombre de raisons, parmi lesquelles l'avènement de la technologie dans le football grâce à l'introduction et l'utilisation de l'arbitrage avec assistance vidéo (VAR). Lors de la victoire de la France 2-1 sur l'Australie, Griezmann a converti le premier penalty accordé après utilisation de la VAR.

La stat
19 – 19 buts ont été inscrits dans le temps additionnel de la deuxième période à Russie 2018, ce qui constitue un nouveau record en Coupe du Monde. Neymar a marqué but le plus tardif au terme du temps réglementaire, à la 97ème minute de la rencontre gagnée 2-0 par le Brésil sur le Costa Rica (NDLR : le temps additionnel a été codifié officiellement en 1998)

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Votez pour le But du Tournoi Hyundai !

15 juil. 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Résumé : France 4-2 Croatie

15 juil. 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Modric et la fierté du damier

15 juil. 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Consolation en or pour Modric

15 juil. 2018