Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

21 novembre - 18 décembre

Qatar 2022 - Zone Asie

Bons débuts à confirmer, faux départs à oublier

Akhyar Abdul Rashid of Malaysia holds off Que Ngoc Hai of Vietnam 
© Getty Images
  • Troisième journée des qualifications pour Qatar 2022
  • Quatre des cinq représentants asiatiques en Russie ont gagné le mois dernier
  • Le Qatar et l’Arabie Saoudite en quête de rachat

Les cinq représentants asiatiques en Russie s’apprêtent à faire leur deuxième sortie ce 10 octobre, à l’occasion de la troisième journée du deuxième tour des qualifications de l’AFC pour Qatar 2022. Le Japon, l’Australie, la RI Iran et la République de Corée espèrent prolonger leur série victorieuse, tandis que l’Arabie Saoudite voudra se relancer face à Singapour, après son décevant match nul (2-2) contre le Yémen.

FIFA.com propose un tour d'horizon des rencontres au programme de cette journée.

Le programme

Groupe A : Syrie - Maldives, RP Chine - Guam
Groupe B : Australie - Népal, Jordanie Koweït
Groupe C : RI Iran - Cambodge, Irak - Hongkong
Groupe D : Arabie Saoudite - Singapour, Ouzbékistan - Yémen
Groupe E : Oman - Afghanistan, Bangladesh - Qatar
Groupe F : Japon - Mongolie, République kirghize - Myanmar
Groupe G : Émirats Arabes Unis - Indonésie, Viêt-Nam - Malaisie
Groupe H : Liban - Turkménistan, République de Corée - Sri Lanka

L’affiche

Bangladesh - Qatar

Sur le papier, la rencontre paraît déséquilibrée. Le Qatar, leader du Groupe E compte 125 places d’avance au Classement mondial FIFA/Coca-Cola sur son adversaire du jour. L’historique des confrontations plaide également en faveur du pays hôte de la Coupe du Monde de la FIFA 2022™, qui reste sur deux victoires et un nul contre dans les qualifications pour la Coupe d’Asie de l’AFC. Pourtant, les hommes de Félix Sanchez ont reçu un avertissement lors de la dernière journée, en concédant un nul vierge à domicile face à l’Inde.

Malgré sa courte défaite (1-0) contre l’Afghanistan pour son entrée en lice, le Bangladesh de Jamie Day espère réaliser un exploit devant ses supporters. Le Qatar, qui a remporté son premier titre continental en janvier dernier, reste cependant largement favori.

L’autre match de ce groupe opposera Oman à l’Afghanistan, deux équipes qui affichent trois points au compteur et pourraient initier une dynamique positive en cas de succès.

Les autres rencontres

Dans le Groupe A, la RP Chine de Marcello Lippi accueille Guam, avec l’ambition d’enchaîner un second succès. Les Chinois devront cependant se méfier de l’équipe de Karl Dodd, qui a surpris l’Inde et du Turkménistan sur la route de Russie 2018. Dans l’autre rencontre, la Syrie tentera de prolonger sa série victorieuse en recevant les Maldives à Dubaï.

Dans le Groupe B, l’Australie voudra consolider ses statistiques à domicile aux dépens du Népal. Les Socceroos n’ont concédé qu’un seul revers devant leurs supporters depuis 1981 : en 2008, la RP Chine s’était imposée dans un match sans enjeu, les Australiens ayant déjà leur ticket pour le tour suivant en poche. Dans le même temps, la Jordanie se mesurera au Koweït. Il y a deux mois, les deux équipes n’avaient pu se départager (1-1) lors d’un match comptant pour le Championnat de la WAFF.

Dans le Groupe C, la RI Iran aura la faveur des pronostics contre le Cambodge, malgré l’absence de l’attaquant Alireza Jahanbakhsh. Le sélectionneur Marc Wilmots ne manque pas de solutions en pointe, grâce notamment à la présence de Sardar Azmoun et Mehdi Taremi. L’autre affiche mettra aux prises l’Irak et Hongkong. Tenus en échec (1-1) par Bahreïn lors de leur première sortie, les Irakiens doivent se relancer.

Dans le Groupe D, l’Arabie Saoudite et l’Ouzbékistan sont déjà dos au mur et doivent s’imposer devant Singapour et le Yémen, respectivement, sous peine de voir la situation leur échapper. Les Saoudiens peuvent s’appuyer sur leur invincibilité, tandis que les Ouzbeks, qui retrouvent leur sélectionneur Vadim Abramov, restent sur quatre victoires en quatre confrontations face aux Yéménites dans les qualifications pour l’épreuve mondiale.

Dans le Groupe F, le sélectionneur Hajime Moriyasu a rappelé ses internationaux européens dans l’espoir d’engranger une deuxième victoire consécutive, cette fois face à la Mongolie. De leur côté, la République kirghize et le Myanmar tenteront de décrocher leur premiers points, à l’occasion du match qui les opposera.

Lanterne rouge du Groupe G, l’Indonésie se déplace aux Émirats Arabes Unis avec l’obligation d’obtenir un résultat, après avoir concédé deux défaites lors de ses deux premières sorties. Mais les protégés de Bert van Marwijk sont performants à domicile, comme en témoignent les trois victoires et le nul enregistrés sur la route de Russie 2018. L’autre match verra s’affronter le Viêt-Nam et la Malaisie, deux équipes qui cherchent à se rassurer.

Dans le Groupe H, la République de Corée se rend au Sri Lanka avec un objectif clair : prendre les trois points. Battu pour sa première sortie, le Liban n’aura pas le droit à l’erreur au moment de recevoir le Turkménistan.

Le saviez-vous ?

La réception de Hongkong au stade international de Basra pour le compte des qualifications de Qatar 2022 mettra fin à la longue attente des supporters irakiens. Il faut remonter à 2011 pour trouver trace du dernier match international disputé sur le sol irakien. À l’époque, les Lions de Mésopotamie s’étaient imposés 2-0 face au Yémen sur la route de Brésil 2014.

The draw for the FIFA World Cup Qatar 2022 and AFC Asian Cup 2023 Preliminary Joint Qualification Round 2
© AFC

Explorer le sujet

Articles recommandés

Iraq fans enjoy the atmosphere

Qatar 2022 - Irak

L'Irak de retour chez lui

08 oct. 2019

Yemen national team player Mohsen Mohammed Qarawi Celebrating after scoring against Singapore

Qatar 2022 - Yémen

Le rêve qatari de Qarawi

07 oct. 2019

Odil Ahmedov of Uzbekistan national football team takes part in a training session.

Qatar 2022 - Ouzbékistan

Ahmedov et les Loups Blancs veulent sortir du bois

04 oct. 2019

Almoez Ali of Qatar celebrates 

Qatar 2022 - Zone Asie

Succès inattendus et victoires prévues en Asie

06 sept. 2019