Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

12 juin - 13 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Derniers vols directs et liste d'attente

La dernière journée des qualifications de la zone Europe pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ a livré des verdicts presque sans surprise : la Belgique, l'Italie, l'Allemagne, les Pays-Bas, la Suisse, la Russie, la Bosnie-Herzégovine, l'Angleterre et l'Espagne, vainqueurs de leur groupe respectif, sont qualifiés.

Les quatre dernières places reviendront aux vainqueurs des barrages qui opposeront les huit meilleurs deuxièmes des neuf groupes : la Croatie, la France, la Grèce, l’Islande, le Portugal, la Roumanie, la Suède et l’Ukraine. Le Danemark termine plus mauvais deuxième et se trouve éliminé.

Les têtes de série pour les barrages seront déterminées en fonction du classement FIFA/Coca-Cola qui sera dévoilé le 17 octobre 2012 à 10h00 (CET).

L'affiche

Angleterre 2:0 Pologne

*Buts : Wayne Rooney (41'), Steven Gerrard (88') *

Accueillie par les sifflets des 20 000 supporters polonais garnissant les tribunes de Wembley, l'Angleterre a pris le match à bras le corps face à une formation qui n'a jamais fermé le jeu. Les coéquipiers de Steven Gerrard se sont créé plusieurs occasions qui échouaient sur un impeccable Wojciech Szczesny. Les Anglais dominaient mais s'exposaient aussi à plusieurs reprises aux contres. Heureusement pour eux, Joe Hart a réussi un sans-faute. C'est une nouvelle fois Wayne Rooney qui faisait la différence, d'une tête décroisée peu avant la pause. Au retour des vestiaires, l'intensité de la rencontre ne baissait pas, les Trois Lions tiraient au total 27 fois au but mais il fallait attendre la 88ème pour voir capitaine Gerrard assurer le résultat sur un rush personnel plein de rage. La vieille garde anglaise est encore solide.

Les autres rencontres

Groupe A

Belgique 1:1 Pays de Galles

Écosse 2:0 Croatie

Serbie 5:1 Macédoine

Déjà qualifiée, la Belgique avait un peu la tête ailleurs mais a assuré un second match nul, pour huit victoires. Les *Diables Rouges *s’assurent ainsi la première place avec neuf points d'avance sur une décevante Croatie, qui s'est inclinée en Écosse. Les Croates ont d'ailleurs joué avec le feu : ils ne conservent leur place de barragiste qu’avec un petit point d'avance sur le plus mauvais second.

Groupe B

Italie 2:2 Arménie

Bulgarie 0:1 République tchèque

Danemark 6:0 Malte

L'Italie termine finalement invaincue mais a souffert contre l’Arménie, menée deux fois à la marque avant d'égaliser à un quart d'heure de la fin par l'incontournable Mario Balotelli. De son côté, grâce à sa large victoire contre Malte, le Danemark termine à la deuxième place d'un groupe très serré derrière l'Italie. Mais en raison de l'équilibre de ces rencontres, les Danois ne totalisent que dix points, une fois enlevées leurs deux victoires contre Malte, soit le plus faible total de points des neuf équipes classées à la deuxième place.

Groupe C

Suède 3:5 Allemagne

Iles Féroé 0:3 Autriche

République d'Irlande 3:1 Kazakhstan

L'ordre des deux premiers du groupe, Allemagne et Suède, était déjà connu mais ils ont offert une nouvelle fois un véritable feu d'artifice après leur spectaculaire 4:4 du match aller. Menés 0:2 après 42 minutes, les Allemands sont revenus dans le match grâce à Mesut Özil et Mario Götze avant de prendre le large grâce à André Schürrle, auteur d'un triplé. L'Allemagne réalise presque un parcours sans faute et termine avec huit points d'avance sur la Suède, privée de Zlatan Ibrahimovic pour ce dernier match.

Groupe D

Turquie 0:2 Pays-Bas

Hongrie 2:0 Andorre

Roumanie 2:0 Estonie

Les Pays-Bas, qualifiés de la première heure, ont remporté une neuvième victoire en Turquie avec des buts d'Arjen Robben et Wesley Sneijder, terminant ainsi avec une moyenne de 3,4 buts marqués par match, pour seulement 0,5 concédé. La Roumanie s'adjuge finalement, sur le fil, la deuxième place grâce à sa victoire sur l'Estonie, avec un doublé de Ciprian Marica. Avec un total de 13 points, une fois enlevés les six points des matches contre Andorre, la Roumanie est qualifiée pour les barrages.

Groupe E

Suisse 1:0 Slovénie

Norvège 1:1 Islande

Chypre 0:0 Albanie

Avec sept victoires, trois nuls, et sept points d'avance sur son dauphin, la Suisse a survolé son groupe. Malgré un baroud d'honneur de la Slovénie, les Helvètes ont mis un point d'honneur à terminer par une nouvelle victoire grâce à un but de Granit Xhaka. L'Islande, véritable révélation de ces qualifications, a réussi à ramener un précieux nul de Norvège, un petit point qui lui permet de se qualifier pour les barrages.

Groupe F

Azerbaïdjan 1:1 Russie

Portugal 3:0 Luxembourg

Israël 1:1 Irlande du Nord

La Russie s'est qualifiée pour le Brésil mais en faisant trembler ses supporteurs jusqu'à la dernière seconde. Après un but rapide de Roman Shirokov, la Russie a continué de presser sans réussir à concrétiser avant de lever le pied en fin de match. Vagif Javadov en a profité pour couper de la tête un centre de la droite de Mohir Shukurov et catapulter le ballon au ras du poteau droit. Fabio Capello a rempli son contrat mais il n'a surement pas apprécié ces coupables relâchements en fin de match. Le Portugal, de son côté, même privé de Cristiano Ronaldo, a assuré le résultat face au Luxembourg avec des buts de Silvestre Varela, Nani et Helder Postiga ouvrant les portes des barrages.

Groupe G

Lituanie 0:1 Bosnie-Herzégovine

Grèce 2:0 Liechtenstein

Lettonie 2:2 Slovaquie

Pendant une heure, la Grèce était au Brésil. Le but précoce de Dimitrios Salpingidis mettait la pression sur la Bosnie-Herzégovine, qui n'arrivait pas dans le même temps à trouver la faille dans la défense de la Lituanie. Mais le duo Edin Dzeko-Vedad Ibisevic faisait finalement mouche, alors que la tension était palpable. Bosniens et Grecs terminent avec le même nombre de points mais les hommes de Safet Susic affichent une impressionnante différence de buts trois fois supérieure à celle de la Grèce, qui leur permettra de disputer la première phase finale d'une Coupe du Monde de leur histoire. Les Grecs sont qualifiés pour les barrages.

*Groupe H *

Saint-Marin 0:8 Ukraine

Monténégro 1:4 Moldavie

L'Ukraine a rempli son contrat mais elle dépendait du résultat de l’Angleterre. Elle devra une nouvelle fois passer par les barrages.

Groupe I

Espagne 2:0 Géorgie

France 3:0 Finlande

La France a confirmé son renouveau en battant la Finlande, mais il n'y a pas eu de miracle : elle devra se contenter des barrages. Les champions du monde terminent en effet invaincus en tête du groupe avec une nouvelle victoire sur la Géorgie grâce à des buts d'Alvaro Negredo et Juan Mata.

Le joueur

Wayne Rooney (ENG)

Wayne Rooney répond toujours présent dans les moments décisifs. Il a inscrit le 15 octobre contre la Pologne son septième but depuis le début des qualifications, soit deux de moins qu'en 2010, où il avait frappé à neuf reprises. Le Mancunien est le premier joueur à être le meilleur buteur de l'Angleterre dans deux qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA.

Le but

France 1:0 Finlande (Franck Ribery 8’)

Servi par Mathieu Valbuena sur la gauche de la surface de réparation, Franck Ribéry repique vers l'axe, se débarrasse de Kari Arkivuo et place une frappe surpuissante qui frôle le dessous de la transversale avant de pénétrer dans la lucarne opposée. Un but à l'image de sa saison exceptionnelle : simple et efficace.

La stat

103- comme le nombre de sélections du capitaine de la Nationalmanschaft Philipp Lahm, qui rejoint la légende Franz Beckenbauer à la sixième place du classement et pointe désormais à deux sélections de Jürgen Kohler, encore loin du recordman Lothar Matthäus (150).

Votre opinion !

Quelle est la plus grosse surprise de ces qualifications de la zone Europe ?

Explorer le sujet

Articles recommandés