Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006™

Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006™

9 juin - 9 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2006™

Brésil - Ghana. Les réactions des joueurs

Zé Roberto (Brésil, milieu de terrain et 'Homme du Match')

Marquer mon premier but en Coupe du Monde m'a procuré une émotion immense. Je suis également heureux d'avoir été élu Homme du Match pour la deuxième fois, mais pas autant que pour notre qualification pour les quarts de finale. Le rêve continue ! Le Brésil est prêt à affronter n'importe qui, que ce soit la France ou l'Espagne. En Coupe du Monde, on ne choisit pas ses adversaires.

C'est au niveau de la possession de balle qu'on a un peu péché aujourd'hui, mais ce n'est pas la première fois que notre adversaire a une possession de balle supérieure. Ceci est aussi dû au fait qu'on a temporisé après avoir rapidement mené et qu'ils ont dû courir après le résultat.

Ronaldo (Brésil, attaquant)

Comment entrer dans l'histoire ? Ce n'est pas facile. Cela requiert énormément de sacrifices et de travail. Ceci est le fruit de tous les efforts que j'ai livrés pendant toutes ces années. Ce que je souhaite pour l'avenir ? Plus, encore et toujours plus. Je souhaite continuer à marquer parce que j'ai encore beaucoup à offrir. Je souhaite continuer à inscrire beaucoup de buts. Dans la vie, j'ai toujours eu la chance de recevoir, mais seuls ceux qui offrent reçoivent en retour. J'aimerais être en ce moment au Brésil pour voir ce qui se passe. Je suis certain qu'ils font une fête incroyable. Je suis heureux parce que l'équipe joue bien, produit du beau football et inscrit des buts.

Kaka (Brésil, milieu de terrain)

Je suis content de mon match. Le ballon commence à bien circuler dans l'entrejeu. Mais nous devons encore nous améliorer ; nous pouvons mieux faire.

Gilberto (Brésil, défenseur)

Nous devons continuer à peaufiner notre collectif. C'est important. Dans l'ensemble, notre prestation a été bonne. Je suis content que Adriano ait marqué. C'est positif pour l'équipe.

Juninho Perbambucano (Brésil, milieu de terrain)

Que ce soit l'Espagne ou la France, ce sera très difficile en quarts de finale. Je suis toujours prêt à jouer et j'aimerais bien participer à cette rencontre.

Gilberto Silva (Brésil, milieu de terrain)

Nous devrons jouer un grand match en quarts de finale. Nous en sommes capables, nous allons montrer que nous formons une grande équipe. Nous nous améliorons match après match, mais nous pouvons encore faire mieux.

Roberto Carlos (Brésil, défenseur)

C'est super de continuer dans le tournoi. Regardez les Suisses ; ils n'ont pas perdu un seul match et ils rentrent quand même chez eux. Peu importe qui nous affronterons en quarts de finale (Espagne ou France), ce sera un grand match. Le Ghana a très bien joué, il y a d'excellents joueurs dans cette équipe. Ça n'a pas été facile.

Cafu (Brésil, défenseur)

Plus la compétition avance, moins nous commettons d'erreurs. L'équipe s'améliore de match en match. Nous devons continuer à bien jouer pour faire honneur à notre étiquette de favoris.

John Pantsil (Ghana, défenseur)

Le Brésil était très fort. Mais on n'a pas démérité. Le but encaissé en début de match a été décisif. Plus on attaquait, plus on se découvrait derrière.

Eric Addo (Ghana, milieu de terrain)

Les Brésiliens nous étaient légèrement supérieurs, ils ont très bien joué. Ils nous ont laissé venir et ont très bien contre-attaqué.

Matthew Amoah (Ghana, attaquant)

Je suis très heureux d'avoir représenté l'Afrique. Nous avons prouvé que nous faisons partie des meilleures équipes du continent. Bien jouer n'est pas toujours le plus important, il faut aussi marquer et gagner.

John Mensah (Ghana, défenseur)

Je suis très content de notre prestation. On a bien joué, mais on n'a pas réussi à marquer. Ca ne pardonne pas dans un match de football. Vous pouvez jouer le meilleur football du monde, si vous ne marquez pas, vous ne gagnerez jamais. Si on avait égalisé à 1-1, le match aurait eu un autre visage. Mais on n'y est pas parvenu.

Derek Boateng (Ghana, milieu de terrain)

Nous devons améliorer notre finition. Si on ne marque pas, on finit souvent par encaisser des buts. Impossible de gagner un match de cette façon.

Michael Essien (Ghana, milieu de terrain)

Pour l'avenir, nous devons apprendre qu'il ne suffit pas de bien jouer pour gagner. La tactique est tout aussi importante. Et si on se crée trois occasions, il faut au moins en mettre une au fond. C'est comme ça que le Ghana progressera.

Stephen Appiah (Ghana)

Nous devons nous concentrer sur la prochaine Coupe d'Afrique des Nations. Ensuite, j'espère que nous pourrons nous qualifier pour la Afrique du Sud 2010.