Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Russie 2018 - Mexique

Chicharito tire encore El tri vers le haut

© Getty Images
  • Javier Hernández.a marqué son 50ème but avec le Mexique
  • Le 60ème but d'El Tri dans l'histoire du tournoi
  • Chicharito a marqué dans une troisième Coupe du Monde consécutive

De notre reporter d'équipe avec le Mexique, Martin Langer

République de Corée - Mexique. 66ème minute. Hirving Lozano se faufile au centre et donne un ballon parfait à destination de Javier Hernández. L'attaquant contrôle le cuir, crochète et conclut malgré la sortie du gardien Jo. Quand le ballon fait trembler les filets, l'icône du football mexicain se lance dans une course folle pour célébrer sa réalisation. C'est un but qui vaut plus que trois points.

Grâce à ce but, Chicharito fait d'une pierre… trois coups dans le grand livre des records du football mexicain.

  • 50 buts avec la sélection aztèque
  • Il rejoint Luis Hernández comme meilleur buteur mexicain en Coupe du Monde de la FIFA, avec quatre unités
  • Il devient l'un des trois seuls Mexicains, avec Rafael Márquez et Cuauhtémoc Blanco, à avoir marqué dans trois éditions consécutives du tournoi

Plus qu'un buteur

"Ce sont des records, mais pas seulement", commente son coéquipier Miguel Layún. "C'est quelqu'un de grand sur le plan humain, qui a une mentalité impressionnante. Il est très important pour le groupe, aussi bien sur le terrain qu'en dehors. Je suis sûr qu'il va continuer à nous offrir des buts et du bonheur."

Layún n'est pas le seul à se répandre en éloges au sujet d'Hernández. Le passeur décisif sur son but, Lozano, s'enthousiasme lui aussi : "C'est un joueur fondamental pour nous. Il nous apporte énormément. Il travaille comme personne et nous montre l'exemple sur le terrain comme en dehors. Je suis content d'avoir été celui qui lui a donné le ballon décisif pour ce but".

Un but qui résume à lui seul toutes les qualités du phénomène : vitesse pour se défaire du marquage en prenant son adversaire à contre-pied, intelligence d'accompagner l'action sans tomber dans le piège du hors-jeu, crochet imparable, et enfin calme pour marquer malgré la sortie du gardien. Difficile d'imaginer un but plus complet pour un attaquant.

Un pas de plus

Ce but signifie également un pas très important pour le Mexique dans ses ambitions pour Russie 2018. C'est également le but qui, au final, a offert la victoire au Tri face à des Coréens très vaillants.

Chicharito a été nommé Homme du Match Budweiser. "Je suis très heureux, mais aussi très reconnaissant. Les performances individuelles ne veulent pas dire grand-chose si elles ne servent pas le collectif", insiste l'intéressé.

Des paroles généreuses qui font écho à la manière dont Layún décrit le buteur et son influence sur El Tri. "C'est un frère pour moi. À ces côtés, on apprend énormément. Nous sommes tous très heureux de le voir réaliser ses objectifs, car il fournit tout le travail nécessaire pour ça."

"C'est un grand buteur, mais pas seulement. C'est un joueur incroyablement dynamique. Il fait quatre ou cinq mouvements quand les autres n'en réussissent qu'un. Et puis, il sait faire la différence dans les moments importants."

Comme aujourd'hui à Rostov, ou comme sur son premier but en Afrique du Sud, qui a offert au Mexique la victoire contre la France. Et qui sait combien il en marquera encore en Russie ? En fin de compte, si quelqu'un a démontré qu'il savait être là au moment où ses coéquipiers en avaient le plus besoin, c'est bien Javier Chicharito Hernández.

Explorer le sujet