Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Cinq capitaines à la loupe

© AFP
  • El Hadary pour un record
  • Falcao veut prendre sa revanche
  • Neymar le meneur

Expérimentés, jeunes, nouveaux ou habitués : les joueurs qui porteront le brassard de capitaine lors de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ sont prêts à entrer sur le terrain avec un même objectif, mais qu’un seul atteindra : soulever le trophée mondial le 15 juillet, à Moscou.

FIFA.com vous présente cinq d’entre eux et quelques curiosités et anecdotes autour de ces capitaines.

Essam El Hadary (Égypte)

Gardien (15/01/1973)

Le record de Mondragón en vue : Le gardien colombien Faryd Mondragón est actuellement le joueur le plus âgé à avoir disputé une Coupe du Monde de la FIFA™, après sa participation à Brésil 2014 à 43 ans et 3 jours. Mais seulement quatre ans après, son record est menacé.Le capitaine et gardien égyptien Essam El Hadary pourrait détrôner le Colombien en se présentant à Russie 2018 à l’âge de 45 ans et 150 jours en début de compétition.

© AFP

Harry Kane (Angleterre)

Attaquant (28/07/1993)

La responsabilité d’un brassard historique : Il a seulement 24 ans. Toutefois, l’instinct de buteur et la forte personnalité d’Harry Kane ont suffi pour que le sélectionneur Gareth Southgate lui confie l’important rôle de capitaine, qu’ont assumé de grandes stars telles que Wayne Rooney, John Terry, David Beckham et Gary Lineker. Le buteur de Tottenham, club avec lequel il comptabilise plus de 100 réalisations, au cours des quatre dernières saisons, sera le plus jeune capitaine lors de l’épreuve mondiale.

© AFP

Neymar (Brésil)

Attaquant (05/02/1992)

Un génie en pleine maturité : Neymar est un des joueurs phares de la scène mondiale actuelle. À 26 ans, le phénomène brésilien tentera d’offrir un sixième titre mondial à la Seleção, après un lourd revers à domicile il y a quatre ans. Tout juste remis d’une blessure, Neymar a fait un retour tonitruant en inscrivant un magnifique but contre la Croatie lors d’un match amical. Bien que Tite ne l'ait pas encore confirmé, puisqu'il fait tourner le brassard entre plusieurs joueurs, le retour de Neymar est un atout précieux pour les Auriverdes, qui espèrent voir leur joueur le plus talentueux les mener vers la gloire en Russie.

© AFP

Aron Gunnarsson (Islande)

Milieu de terrain (22/04/1989)

Une première inoubliable : L’Islande a réalisé de grands exploits ces dernières années au niveau international. En 2015, elle s’est qualifiée pour son premier UEFA EURO, où elle a été éliminée en quart de finale par la France. Deux ans plus tard, les Islandais ont décroché un billet mondial historique. Gunnarsson continuera de guider les siens sur le terrain et de leur transmettre sa passion.

© AFP

Radamel Falcao (Colombie)

Milieu de terrain (10/02/1986)

La revanche d’El Tigre :La nouvelle a fait l’effet d’une douche froide. Le 22 janvier 2014, Radamel Falcao se déchire les ligaments du genou et manquera, quelques mois plus tard, sa première Coupe du Monde de la FIFA™. Lors de Brésil 2014, la Colombie a atteint les quarts de finale pendant que son meilleur buteur n’a pu qu’admirer cette performance sur sa télévision. Mais la vie offre parfois la possibilité de prendre sa revanche et El Tigre est désormais prêt à mener la sélection cafetera pour continuer de marquer l’histoire.

Explorer le sujet

Articles recommandés

The Best FIFA Football Awards™

Cinq candidats pour succéder à Messi/CR7

10 juin 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Silvestre : "Je suis un fan des Bleus avant tout"

11 juin 2018