Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

21 novembre - 18 décembre

Qatar 2022 - Bolivie

Cinq raisons d'espérer pour la Verde

Bolivia celebrate scoring in a 6-1 win over Argentina in South Africa 2010 qualifying
© imago images
  • La Bolivie est l'équipe sud-américaine la moins bien classée au Classement FIFA
  • Elle a terminé les quatre dernières campagnes de qualifications mondialistes à la dernière place de la CONMEBOL
  • Elle puise ses raisons de rêver dans les exploits historiques de son passé

La Bolivie a terminé bon dernier des quatre dernières campagnes de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA et occupe la dernière place parmi les équipes sud-américaines au Classement mondial FIFA/Coca-Cola. Logiquement, elle n’aborde pas les éliminatoire pour Qatar 2022™ en position de favorite.

Comme si la mission n’était pas assez difficile, le calendrier lui a réservé une entrée en matière difficle avec un déplacement à São Paulo pour affronter le Brésil, avant de recevoir l’Argentine à La Paz.

Pourtant, les Boliviens ont régulièrement su créer des surprises dans les qualifications pour l’épreuve mondiale, souvent aux dépens de la Seleçao et de l’Albiceleste. FIFA.com s’est penché sur cinq de ces exploits, parmi les plus retentissants.

Bolivie 3-1 Argentine

Qualifications pour Mexique 1970

L’Argentine dispose de tous les atouts nécessaires pour résister à la montée en puissance du Pérou et s’adjuger le billet du Groupe 1 pour cette Coupe du Monde, la première organisée en dehors de l’Europe ou de l’Amérique du Sud. La Bolivie, quant à elle, fait figure de simple faire-valoir. Pourtant, dès la première journée, l’Albiceleste s'incline 1-3 face à la Verde, grâce à un but et une passe décisive de Ramiro Blacut, ancien attaquant du Bayern Munich. Les Argentins termineront derniers de leur groupe. La Verde est ensuite battue de justesse (1-0) à Buenos Aires, au terme d'une rencontre très serrée. Les Péruviens repartent pour leur part de la capitale argentine avec le point du nul, un résultat qui suffit à Teofilo Cubillas et à ses partenaires pour devancer Blacut et les siens.

Bolivie 2-0 Brésil

Qualifications pour États-Unis 1994

Le Brésil n’avait jamais perdu un match de qualification pour la Coupe du Monde. Cette belle série d’invincibilité prend fin alors que la Seleçao dispute sa 32ème partie mais c’est surtout l’identité du tombeur des Brésiliens qui surprend. Marco Etcheverry obtient un penalty, sur lequel Taffarel s’interpose. Toutefois, El Diablo Etcheverry n’est pas du genre à se laisser abattre : il ouvre le score à deux minutes du coup de sifflet final. Dans la foulée, Alvaro Pena double la mise, au grand dam des Cafu, Rai et autres Bebeto. Ce succès permet à la Bolivie de disputer sa première phase finale de Coupe du Monde (la seule à ce jour) ; de leur côté, les Brésiliens doivent battre l’Uruguay pour se qualifier, ce qu’ils feront avec l’aide du revenant Romario.

Bolivie 2-1 Argentine

Qualifications pour France 1998

L’Argentine survole ces qualifications... jusqu’à son déplacement en Bolivie, en 1997. Marco Sandy donne l’avantage aux locaux mais les visiteurs parviennent à égaliser. C’est à un autre défenseur bolivien, né en Argentine celui-là, qu’il revient de faire la différence. Suite au but de Fernando Ochoaizpur, Daniel Passarella fait entrer Juan Sebastian Veron et Ariel Ortega, mais rien n’y fait : le gardien bolivien Carlos Trucco est dans un grand jour.

Bolivie 3-1 Brésil

Qualifications pour Corée/Japon 2002

En difficulté au classement, le Brésil doit absolument gagner s’il ne veut pas prendre le risque de manquer la Coupe du Monde pour la première fois de son histoire. Malheureusement, un doublé de Julio Baldivieso permet à la Bolivie d'inverser la tendance pour s’imposer 3-1 face à Cafu, Emerson, Rivaldo, Denilson et consorts. Une fois de plus, la Seleçao est condamnée à remporter son dernier match pour valider son billet. La Verde termine, quant à elle, à une honorable septième place.

Bolivie 6-1 Argentine

Qualifications pour Afrique du Sud 2010

La rencontre a lieu le 1er avril 2009 de sorte qu’en voyant le score, beaucoup ont cru à une plaisanterie. Pourtant, le Massacre de La Paz n’a rien d'un canular. Javier Zanetti, Javier Mascherano, Carlos Tevez et Lionel Messi concèdent ce jour-là la plus lourde défaite de l’histoire de l’Albiceleste (ex aequo). Alex da Rosa, Joaquin Botero, Marcelo Moreno et les autres Boliviens infligent une correction à l’équipe entraînée par Diego Maradona, qui va devra cravacher pour arracher sa qualification.

Lionel Messi reacts during Argentina's 6-1 defeat by Bolivia in South Africa 2010 qualifying
© imago images

Explorer le sujet

Articles recommandés