Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

12 juin - 13 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Le COL et la FIFA dispensent une formation médicale

Les responsables du secteur médical pour la prochaine Coupe du Monde de la FIFA™ étaient réunis la semaine dernière au Centre médical d'excellence de la FIFA (Institut d'orthopédie et de traumatologie de l'Hospital das Clínicas de São Paulo). Les professionnels du Comité Organisateur Local (COL) et de la FIFA ont dispensé la première formation médicale de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™, en présence des coordinateurs pour la médecine et le dopage des 12 villes hôtes de la compétition. Ce séminaire s'est tenu à l'Hospital das Clínicas ainsi qu'au Pacaembu et a été accompagné d'ateliers pratiques.

Le principal objectif de cette réunion était d'harmoniser les informations pour tous les coordinateurs. Le Professeur Jiri Dvorak, responsable du secteur médical des cinq dernières Coupes du Monde de la FIFA™, a profité de l'occasion pour donner des exemples de problèmes qui ont pu se poser au cours des dernières éditions du tournoi, pour que les prestations en 2013 et 2014 soient d'un excellent niveau. Il était accompagné du Professeur Efraim Kramer, responsable de la gestion des urgences durant la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™. Son expérience a été très précieuse pour le transfert des connaissances.

"Il est très important que les villes travaillent conjointement avec le COL et avec la FIFA pour fournir le meilleur service possible à toutes les personnes impliquées dans les tournois. La FIFA reconnaît que les services de santé publique au Brésil sont du meilleur niveau et ont la capacité de répondre aux exigences et aux besoins de la Coupe du Monde de la FIFA", a déclaré Dvorak.

"Coupe du Monde des médecins"
C'est grâce au coordinateur médical du Comité Organisateur Local (COL), le Dr João Mansur, que tous les médecins brésiliens ont pu être réunis. "Vous pouvez être sûrs que nos prestations seront de premier ordre dans le domaine médical également. Il est très important que la FIFA puisse transmettre à ce groupe toute son expérience", a-t-il affirmé.

Selon le Dr Michel D'Hooghe, Président de la Commission Médicale de la FIFA, le groupe de responsables des prestations en 2013 et 2014 est excellent : "Nous n'avons pas seulement une Coupe du Monde sur le terrain. Nous avons une Coupe du Monde de la télévision, une Coupe du Monde des arbitres et également une Coupe du Monde des médecins. C'est la rencontre des meilleurs."

La question de la lutte contre le dopage fait également l'objet de la plus grande attention de la part de la FIFA. Selon D'Hooghe, les procédures seront identiques à celles qui ont prévalu lors de la dernière édition de l'épreuve, en 2010. La FIFA va introduire un "passeport biologique", avec des échantillons de sang et d'urine, pour les équipes participant à la Coupe des Confédérations de la FIFA et à la Coupe du Monde de la FIFA™. "C'est une nouvelle stratégie de lutte contre le dopage, suite à l'expérience des Coupes du Monde des Clubs de la FIFA 2011 et 2012", a expliqué Dvorak.

Pour conclure cette réunion, les coordinateurs médicaux des villes hôtes ont assisté à la présentation du programme "11 pour la santé", soutenu par le Gouvernement fédéral et par le légendaire Ronaldo. Un programme spécialement dédié au Brésil est en cours de développement, en coopération avec les Ministères de l'Éducation, de la Santé et du Sport, ainsi que la Confédération Brésilienne de Football.

Explorer le sujet

Articles recommandés