Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

21 novembre - 18 décembre

Qatar 2022 - Palestine

Dabbagh,  retour en forme pour retour en force

Oday Dabbagh of Palestine dribbling
© imago images
  • Les espoirs palestiniens reposent en partie sur le retour d'Oday Dabbagh
  • Les Chevaliers n’ont gagné qu’une fois depuis le début des qualifications pour Qatar 2022
  • Dabbagh a manqué trois matches en raison d'une blessure

La Palestine savait qu'elle aurait fort à faire dans le Groupe D des qualifications asiatiques pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ aux côtés de l’Arabie Saoudite, de l’Ouzbékistan, de Singapour et du Yémen. Malgré ce tirage peu favorable, les Chevaliers ont débuté leur parcours par une étonnante victoire (2-0) sur l’Ouzbékistan. Ce succès inattendu a fait naître de grands espoirs au sein d’un groupe qui s’est soudain découvert de grandes ambitions.

"C’était un résultat très important, surtout dès la première journée", estime Oday Dabbagh au micro de FIFA.com. "Nous n’avions jamais battu l’Ouzbékistan auparavant. Nous étions donc très motivés à l’idée d’obtenir d’autres résultats similaires par la suite."

Auteur du premier but, deux mois après son premier match sous les couleurs d’Al-Salmiya (Koweït), l’international de 21 ans avait une double raison de se réjouir : "J'étais très heureux d’avoir inscrit le premier but de la Palestine dans ces qualifications. C’était un moment important pour moi, car je venais juste de lancer ma carrière à l’étranger".

Malheureusement, depuis ce coup d’éclat, Dabbagh et ses coéquipiers ont déchanté. Battus 2-1 par Singapour, les Chevaliers ont arraché un nul vierge à l’Arabie Saoudite, avant de s’incliner face au Yémen et à un Ouzbékistan revanchard.

Hasard ou coïncidence, Dabbagh était absent lors de trois de ces défaites, suite une blessure à l’épaule. Alors qu’il pensait pouvoir reprendre la compétition, il a connu une rechute peu de temps après avoir rejoint Qadsia SC, une autre formation koweïtienne, "J’ai mal vécu cette absence. J’avais très envie de participer, notamment face à l’Arabie Saoudite. Je pense que si j’avais été là, le résultat aurait été différent," affirme-t-il.

Et d’ajouter : "Ma convalescence n’a pas été de tout repos, d’autant que ma blessure était assez grave. Mais j’ai fait ce qu'il fallait et, aujourd’hui, je suis de nouveau en forme. Je suis prêt à retrouver l’équipe nationale".

Oday Dabbagh in action
© Others

Un retour attendu

Ce retour constitue évidemment une bonne nouvelle pour une sélection palestinienne restée muette lors de ses trois dernières sorties. Les Chevaliers occupent actuellement la dernière place du Groupe D avec quatre points, mais l’apport d’un joueur comme Dabbagh est susceptible de changer la donne. Au cours des prochains mois, la Palestine recevra Singapour, avant de se rendre en Arabie Saoudite et d’accueillir le Yémen.

"Notre équipe a dû gérer de nombreux problèmes lors des derniers matches, à commencer par une cascade de blessures. Maintenant que tout le monde est de retour, nous avons toutes nos chances. De plus, nous allons jouer deux fois à domicile. Ça pourrait faire pencher la balance en notre faveur," conclut-il.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Bangladesh coach Jamie Day with India coach Igor Stimac (R)

Qatar 2022 - Bangladesh

Day vise les progrès avant les succès

24 juil. 2020