Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

De Bruyne, l'éclaircie dans la grisaille anglaise

© Getty Images

Le compte à rebours a commencé avant l'entrée en piste de la Belgique à la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™. Les *Diables Rouges *entameront leur parcours dans le Groupe G face au Panama dans 189 jours. Chaque semaine, FIFA.com fait le point sur les performances du week-end sur les pelouses européennes des protégés de Roberto Martinez.

*Les Diables* les plus en vue *Le bonheur des uns fait souvent le malheur des autres en football. Le dimanche de *Kevin de Bruyne *s'est terminé sur une note très agréable, celui de Vincent Kompany a pris une moins bonne tournure que prévu. Les *Citizens *ont décroché leur 14ème victoire d'affilée en premier League (1:2) chez leur meilleur ennemi et premier poursuivant, le Manchester United de *Romelu Lukaku *et *Marouane Fellaini. **Le milieu de terrain s'est encore mis en évidence par ses qualités de percussion, alors que le défenseur est sorti à la mi-temps sur blessure. Du côté des *Red Devils *anglais, Lukaku est passé à côté de son match, avec une approximation coupable sur le deuxième but de City notamment, alors que son compatriote n'était pas sur la feuille de match.

* *

Eden Hazard *et *Thibaut Courtois, de leur côté, ont sans doute perdu leurs dernières illusions de titre en concédant une défaite 1:0 à West Ham United avec Chelsea.* *

*Christian Benteke *n'avait pas besoin de ça. En quête de son premier but de la saison, l'attaquant de Crystal Palace a pris la responsabilité de tirer un penalty dans les dernières minutes alors que le tableau d'affichage indiquait 2:2, avant de trouver Asmir Begovic sur sa trajectoire. Son entraîneur Roy Hodgson n'a pas apprécié : "Cela a été une décision unilatérale de Benteke de tirer ce penalty, personne dans notre équipe n'a été capable de lui arracher le ballon".

*Koen Casteels *semble avoir enfin fait son trou en Allemagne. Le troisième gardien des Diables Rouges *ne quitte plus les cages de Wolfsburg après de nombreux allers-retours entre le banc et le terrain ces dernières années. Il ne se retourne pas non plus souvent dans ses filets. Les *Loups, qui comptent aussi *Divock Origi *et *Landry Dimata *dans leurs rangs, viennent de décrocher un match nul 0:0 à Hambourg.

*La stat *

7

*- *Comme le septième match de *Thomas Vermaelen *en un mois. Habitué aux blessures depuis plusieurs années, le défenseur central voit enfin le bout du tunnel, au meilleur moment - une année de Coupe du Monde. Vermaelen a disputé deux matches amicaux avec la Belgique en novembre et cinq autres rencontres avec le FC Barcelone.

Entendu… *"Je suis très content avec Thomas Meunier, je lui ai demandé un peu de patience. Dani Alves est prêt pour jouer tous les matches et je peux faire quelques rotations" -* Unai Emery, entraîneur du Paris Saint-Germain (RMC)

"Je garde le moral et je fais ce que je peux pour montrer au coach qu’il pourra toujours compter sur moi. Il faut être très patient et ce n’est pas une de mes premières qualités. Je me rassure en me disant que si je ne suis pas sur le terrain, ce n’est pas parce que je suis nul, c’est parce qu’il y a de la concurrence"* - Thomas Meunier,* défenseur du Paris Saint-Germain

Le saviez-vous ?
La Belgique se frottera à une équipe dont le sélectionneur n'en est pas à son coup d'essai à l'épreuve mondiale. Nommé début 2014, le Colombien Hernan Dario Gomez est entré dans l'histoire en menant le Panama à sa première Coupe du Monde. *El Bolillo *("la Matraque") a déjà dirigé la Colombie en 1998 et l'Équateur en 2002.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA™

Platt envoie les Diables Rouges en enfer

07 déc. 2017