Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

21 novembre - 18 décembre

Coupe du Monde de la FIFA 2022™

Déclaration de la FIFA à propos du rapport d'Amnesty International sur le Qatar

Safety days held across Supreme Committee for Delivery & Legacy sites in Qatar
© LOC

La FIFA est parfaitement consciente de la situation concernant les normes de travail au Qatar et l’opportunité qu’a la FIFA, ainsi que d’autres acteurs, d’améliorer les conditions de travail dans le pays. Nous sommes convaincus que la formidable attractivité de la Coupe du Monde de la FIFA™ et sa visibilité peuvent jouer un rôle de catalyseur pour amorcer un changement significatif. 

Depuis 2011, des hauts-dirigeants et des expertes se sont réunis avec les hautes autorités qataries, ainsi que d’autres acteurs clés, dont Amnesty International et la CSI, pour débattre de la meilleure marche à suivre et mettre en place dès que possible, de manière cohérente et durable, des conditions de travail équitables sur les sites de construction de la Coupe du Monde de la FIFA™. 

La FIFA considère que les standards du Conseil suprême relatifs aux conditions de vie des ouvriers – qui répondent aux normes internationales en termes de conditions de travail, hébergement et salaires – comme une étape encourageante. Ces standards sont contractuellement contraignants pour toutes les entreprises travaillant sur des projets de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™. La FIFA continuera de travailler en étroite collaboration avec le Conseil suprême afin de s’assurer que les entrepreneurs se conforment bien aux exigences, et ce tout au long du projet de construction de chaque site de la Coupe du Monde. 

Elle continuera également de demander aux autorités gouvernementales compétentes du Qatar de veiller à ce que ces standards soient étendus et appliqués non seulement aux infrastructures liées à la Coupe du Monde, mais également aux autres projets de construction à travers le pays.

Contexte
Le Conseil suprême pour la remise et l’héritage est l’organisme responsable de la livraison des stades et enceintes, des sites non liés à l’aspect sportif et des autres infrastructures de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™. 

En mars 2013, le Conseil suprême a présenté sa charte des travailleurs listant les principes et valeurs qui sous-tendent l’approche du Conseil suprême eu égard au bien-être des travailleurs – à savoir le droit au respect et à la dignité pour tous les individus contribuant à la réalisation des projets de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™. 

En février 2014, une série de normes concernant les conditions de travail des ouvriers a été publiée. Ces standards sont une série de règles obligatoires et contractuellement contraignantes garantissant que les entrepreneurs et sous-traitants travaillant sur des projets du Conseil suprême le font en accord avec les principes et valeurs énoncés dans la charte des travailleurs. Ces principes, valeurs et standards, conformes à la Loi qatarie et basés sur des standards internationaux comparables, ont permis de définir des directives claires protégeant les droits des travailleurs tout au long de la chaîne de réalisation.

Le premier rapport de conformité sur le bien-être des ouvriers a été publié par le Conseil suprême en décembre 2014 et révisé ensuite par Amnesty International. Pour toute information complémentaire, veuillez consulter le site Internet du Conseil suprême pour la remise et l’héritage d’où vous pourrez télécharger les normes relatives aux conditions de vie des ouvriers et le rapport de conformité

Par ailleurs, la FIFA met actuellement en place une procédure d’audit préalable des droits de l’homme pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022.

À l’heure actuelle, cinq stades prévus pour accueillir des matches de la Coupe du Monde sont en cours de construction. Selon les informations fournies le 4 novembre 2015 par le Conseil suprême pour la remise et l’héritage, près de 3 694 ouvriers sont engagés dans la construction des stades avec approximativement 10,4 millions d’heures à leur actif. Selon les rapports de progression qui ont été soumis à la FIFA, aucun décès n’est à signaler sur un site de la Coupe du Monde. 

Articles recommandés

Qatar fans

Coupe du Monde de la FIFA 2022™

Déclaration sur le rapport d'Amnesty

12 nov. 2014

Qatar 2022 : le stade Al Rayyan

Coupe du Monde de la FIFA 2022™

Qatar 2022 : le stade Al Rayyan

23 avr. 2015