Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Russie 2018

Derniers grands moments pour quatre vétérans

Last chance to see montage

Même les meilleures choses ont une fin. La carrière en Coupe du Monde de la FIFA de quatre monuments du football mondial devrait ainsi connaître son épilogue à l'occasion de Russie 2018. FIFA.com se penche sur leur dernière apparition sur la plus prestigieuse des scènes.

Rafael Márquez, 39 ans, *Mexique*

"Il n’y a pas de mots pour décrire ce que Rafael représente aux yeux de tous les joueurs mexicains. Si je devais lui laisser ma place, je le ferais sans hésiter" - _Carlos Vela, coéquipier de Márquez en sélection_

Russie 2018 constituera la dernière occasion de voir à l’œuvre celui que l’on surnomme El Kaiser, qui a mis fin à sa carrière en club en avril, à l’Atlas Guadalajara, la formation mexicaine qui l’avait vu entamer son parcours professionnel il y a 22 ans. S’il joue en Russie, Rafael Márquez égalera un record historique, détenu à ce jour par son compatriote Antonio Carbajal et l’Allemand Lothar Matthäus : celui d’avoir disputé cinq Coupes du Monde.

Márquez aurait même pu établir un nouveau record, puisqu’il avait déjà été appelé en sélection dès 1997, à 19 ans à peine, trop tôt cependant pour être du voyage en France l'année suivante. Lorsqu’il a finalement eu l’occasion de disputer son premier tournoi mondial, en 2002, le défenseur portait le brassard de capitaine, un honneur qui fera d’ailleurs de lui le premier joueur à diriger sa sélection lors de quatre Coupes du Monde consécutives.

Débuts en Coupe du Monde : Mexique 1:0 Croatie, 3 juin 2002
Éditions disputées : 2002, 2006, 2010, 2014
Matches joués : 16
Moment mémorable : But égalisateur contre l'Afrique du Sud en match d'ouverture de l'édition 2010

Andres Iniesta, 34 ans, *Espagne*

"Andres est le joueur espagnol le plus talentueux de tous les temps" - _Xavi, ancien coéquipier d’Iniesta au FC barcelone et en sélection_

22h37, heure locale, Soccer City Stadium, Johannesburg. L’instant et le lieu précis où Iniesta est entré à jamais dans l’histoire de la Coupe du Monde. Si les générations futures se souviendront d’abord de lui pour sa reprise en prolongation face aux Pays-Bas, Iniesta est considéré comme un joueur capable d’élever le football au rang d’art.

Sélectionné pour la première fois deux semaines seulement avant le coup d’envoi d’Allemagne 2006, Iniesta s’est depuis érigé en élément incontournable de la Roja. Pour celui que l'on surnomme l'Illusionniste, qui a déjà disputé son ultime match avec Barcelone après plus de 20 ans passés au club, et qui s’apprête à enfiler le maillot de l’Espagne pour la dernière fois, les deux mois qui arrivent seront chargés en émotions.

Débuts en Coupe du Monde : Arabie Saoudite 0:1 Espagne, 23 juin 2006
Éditions disputées : 2006 2010, 2014
Matches joués : 10
Moment mémorable : But vainqueur en finale de l'édition 2010 en Afrique du Sud

Tim Cahill, 38 ans, *Australie*

“Timmy a fait du Timmy, c’est pour ça qu’il est le meilleur joueur australien de l’histoire" - _Ange Postecoglou, ancien sélectionneur de l’Australie, après les deux buts de Cahill envoyant les Socceroos en barrage intercontinental pour Russie 2018_

Unique joueur ayant pris part aux trois dernières Coupes du Monde disputées par l’Australie, Tim Cahill s'est hissé au rang de héros pour les Socceroos. Lors du premier match de l’Australie en Allemagne, Cahill a offert à son pays sa toute première victoire en phase finale grâce à un doublé inscrit en fin de partie face au Japon. Les Australiens n’ont d’ailleurs jamais gagné en son absence.

Cahill totalise cinq buts en phase finale jusqu’à présent. Celui inscrit face au Chili en 2014 a fait de lui le premier Australien à marquer lors de trois Coupes du Monde. Le meilleur buteur des Socceroos pourrait en outre établir un autre record en Russie, en devenant le joueur le plus capé de l'histoire de l'Australie.

Débuts en Coupe du Monde : Australie 3:1 Japon, 12 juin 2006
Éditions disputées : 2006, 2010, 2014
Matches joués : 8
Moment mémorable : Reprise de volée extraordinaire contre les Pays-Bas à Brésil 2014

Javier Mascherano, 33 ans, *Argentine*

"Javier est l’un des joueurs les plus intelligents que j’ai croisés durant ma carrière" - _Pep Guardiola, ancien entraîneur du FC Barcelone_

Si on sous-estime parfois l’importance de Mascherano, le fait qu’il ait disputé en intégralité les trois dernières Coupes du Monde de l’Argentine prouve qu’il a toujours été apprécié à sa juste valeur avec l'Albiceleste. Avant de prendre la sélection en main en 2010, Diego Maradona avait présenté l'équipe argentine comme une équipe composée de "Mascherano plus dix autres". Plus tard, il nommera le milieu défensif capitaine de la sélection.

Si proche du titre mondial il y a quatre ans, décroché par l’Allemagne grâce au but de Mario Götze inscrit en prolongation, Mascherano ressentira probablement toujours l’amertume de cette défaite. La Coupe du Monde en Russie constitue néanmoins son ultime chance de vivre ce rêve avec l’Argentine.

Débuts en Coupe du Monde : Argentine 2:1 Côte d'Ivoire, 10 juin 2006
Éditions disputées : 2006, 2010, 2014
Matches joués : 16
Moment mémorable : Un tacle décisif sur Arjen Robben à la 90ème minute de la demi-finale de Brésil 2014

Explorer le sujet

Articles recommandés

Andres Iniesta of Spain scores the winning goal during the 2010 FIFA World Cup South Africa Final.

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Le jour de gloire d'une brillante antistar

24 mars 2016

Tim Cahill of the Socceroos heads the ball for a goal

Coupe des Confédérations de la FIFA

L'inusable Cahill résiste aux assauts du temps

18 juin 2017