Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Deschamps, jamais deux sans trois

© AFP
  • Zagallo et Beckenbauer, les seuls ayant gagné la Coupe du Monde en tant que joueur et entraîneur
  • Didier Deschamps n’est qu’à 180 minutes de réaliser l’exploit
  • Concentré sur sa compétition, l’entraîneur français ne veut pas en entendre parler

Si la France bat la Belgique en demi-finale à Saint-Pétersbourg, Didier Deschamps se rapprochera encore un peu plus de l’un des clubs de gentlemen les plus fermés du monde, celui des hommes ayant gagné la Coupe du Monde de la FIFA en tant que joueur et en tant qu’entraîneur. Un cercle uniquement composé de deux personnes à ce jour : le Brésilien Mário Zagallo et l’Allemand Franz Beckenbauer.

Ce qui n’était encore qu’une éventualité il y a un mois commence sérieusement à prendre l’allure de la belle histoire : 20 ans après son premier sacre mondial, la France n’est plus qu’à 180 minutes de régner à nouveau sur la planète football. A sa tête, le légendaire capitaine des Bleus champions du monde en 1998.

Un autre homme

Une ligne du palmarès tricolore que le tacticien français se refuse à lier à l’épopée actuelle. "1998, c’est le passé et je vis pas avec le passé ! Mes joueurs ont leur propre histoire à écrire", nous confie-t-il. Force est de constater qu’il dit vrai : Deschamps ne fait jamais référence à cette victoire pour motiver son groupe. Le joueur semble bien s’être effacé derrière le sélectionneur, un rôle qui lui sied tellement bien qu’il en a récemment dépassé le record de longévité (81 matches à la tête des Bleus).

Les joueurs, eux, louent l’influence positive d’un tel référent à leurs côtés. Pour eux, c’est un vrai plus d’avoir cet exemple, comme nous le confesse Antoine Griezmann : "Didier Deschamps, il l’a gagnée cette Coupe du Monde, donc il sait par où passer pour aller au bout." Steven Nzonzi abonde dans son sens : "En tant que vainqueur du mondial, l’entraîneur nous transmet ça dans sa manière de faire, qu’il le veuille ou non."

Rendez-vous

En 88 ans de Coupe du Monde, seuls Zagallo et Beckenbauer ont réussi l’exploit d’être sacré sous les deux casquettes. Le Brésilien, champion en tant que joueur de la Seleçao en 1958 et 1962, devient le premier à accomplir cet exploit en 1970. La Petite Fourmi était également dans le staff (cette fois en tant qu’adjoint) lors de la victoire de 1994. Un record égalé une seule fois, 20 ans plus tard, par Franz Beckenbauer ; le capitaine de l’Allemagne de l’Ouest emmena son équipe sur le toit du monde en 1974 avant que le Kaiser ne rejoigne Zagallo en 1990, accrochant en Italie la troisième étoile sur le maillot de la Mannschaft.

Les matches passent et le sélectionneur français se rapproche irrémédiablement du podium, dont la troisième place est vacante depuis 28 ans. Mais il ne veut pas en entendre parler pour le moment : "Moi, le groupe dont je fais partie, il est très large : c’est celui des entraineurs qui disputent une première demi-finale de Coupe du Monde", élude-t-il, avant de lâcher dans un sourire : "Cette question, j’espère que vous me la poserez dans une semaine." Rendez-vous est pris.

Statistiques

  • 20 fois des anciens champion du monde ont dirigé une équipe mondialiste
  • 18 fois ils sont allés au deuxième tour
  • 5 fois ils sont allés jusqu'en finale
  • 3 finales perdues : Beckenbauer 1986, Zagallo 1998, Völler 2002
  • 2 finales gagnées : Zagallo 1970, Beckenbauer 1990

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Quatre demi-finalistes passés au crible

09 juil. 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Présentation : France - Belgique

08 juil. 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Giroud, la force de l'âge

09 juil. 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Teinte celeste sur Bleu royal

06 juil. 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Les Bleus dans le dernier carré aux dépens de l'Uruguay (0-2)

06 juil. 2018