Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

11 juin - 11 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Deuxième journée et première victoire des Samoa

La deuxième journée des éliminatoires océaniennes pour la Coupe du Monde de la FIFA 2010 a été plus disputée que la précédente, et donc moins prolifique en termes de buts. Cela dit, le public présent à Apia (capitale des Samoa) a eu de quoi se réjouir.

A l'occasion de la journée d'ouverture des Jeux du Pacifique Sud, les filets avaient tremblé pas moins de 34 fois. Lundi, les huit équipes qui se retrouvaient pour le deuxième épisode du tournoi ont inscrit 15 buts. Fidji, la Nouvelle-Calédonie et les îles Salomon ont toutes signé leur deuxième sortie d'une victoire, ce qui leur permet de toujours espérer accrocher l'une des trois places qualificatives. Il faut rappeler à cet égard que la Confédération Océanienne de Football utilise ces Jeux du Pacifique Sud comme première phase préliminaire pour Afrique du Sud 2010.

A la grande joie des spectateurs présents à Apia, les Samoa semblent avoir gardé le meilleur pour le derby. Lors de la première journée, les locaux s'étaient en effet inclinés 4:0 face à Vanuatu. Dans le dernier match de ce lundi, les locaux se sont parfaitement repris en infligeant un très sévère 7-0 aux Samoa américaines, qui comptent une différence de -19 à l'issue de leurs deux premières sorties. Parmi les buteurs, on citera Chris Cahill, frère de l'international australien Tim Cahill qui, on s'en souvient, a disputé la dernière Coupe du Monde de la FIFA en Allemagne avec les Socceroos.

Né en Australie, Chris a décidé de jouer pour le pays natal de sa mère. Bien lui en a pris puisque pour sa deuxième titularisation avec les Samoa, il a trouvé le chemin des filets à deux reprises. "C'est un honneur pour moi et ma famille de me retrouver capitaine de l'équipe nationale. Nous avons réussi un bien meilleur match que samedi dernier, où nous avions été surclassés. Nous avons besoin de disputer plus de rencontres de ce type. Il n'y a que comme cela que nous pourrons acquérir de l'expérience au niveau international", a-t-il déclaré.

Chambaron furibondLa Nouvelle-Calédonie s'est fait peur contre Tuvalu, qui a parfaitement passé l'éponge sur sa débâcle de samedi (0:16 face à Fidji) pour donner bien du fil à retordre à la collectivité d'outre-mer. Au final, les représentants du minuscule Etat insulaire (7 000 habitants) ont craqué sur une erreur grossière de leur gardien Jay Timo.

En voulant dégager le plus loin possible, Timo a été contré par la poitrine d'Iamel Kabeu, qui s'est retrouvé ainsi buteur inespéré. Au coup de sifflet final, l'entraîneur de la Nouvelle-Calédonie, Didier Chambaron, ne décolérait pas contre la prestation de ces joueurs. "Lamentable", lâcha-t-il en guise de résumé.

Certes, Chambaron avait mis au repos ses meilleurs éléments en vue de confrontations ultérieures a priori plus difficiles. "Ça n'excuse rien. Même avec une équipe complètement remodelée, ça reste un très mauvais match. Nous n'avons eu aucun respect pour nos adversaires."

En dépit de sa piètre performance, la Nouvelle-Calédonie se retrouve en tête du classement avec Fidji, qui a dominé la jeune sélection des îles Cook sur le score de 4:0. Après avoir concédé un penalty d'entrée de jeu et perdu leur défenseur Daniel Shepherd à la 40 e minute pour cause de deuxième carton jaune, les îles Cook n'ont jamais pu refaire surface.

Cela a permis à Fidji de maîtriser les débats du début à la fin. Le score aurait pu être beaucoup plus lourd sans la détermination et la solidité physique des joueurs des îles Cook. "Mes joueurs ont montré à la fois beaucoup de discipline et de caractère. Je suis très satisfait de leur performance", commentait l'entraîneur Tim Jerks. Dans le camp adverse, Osea Vakatalesau a inscrit le premier but fidjien, portant son total personnel à sept réalisations (il avait inscrit deux hat-tricks samedi). Favorites du tournoi, les îles Salomon ont dominé leur sujet de façon moins insolente que le week-end dernier, où elles avaient passé un brutal 12:1 aux Samoa américaines. Lundi, les Salomonais ont pris le dessus sur Tonga (4:0) grâce à des buts de George Suri, Commins Menapi, Henry Fa'arodo et Alick Maemae. "Nous aurions pu faire beaucoup mieux. Ce 4:0 n'est pas très satisfaisant, opinait le capitaine Menapi au micro de FIFA.com à l'issue de la rencontre. Mais au final, une victoire est une victoire. Nous avons les joueurs pour aller au bout et si nous continuons à jouer comme nous le voulons, nous pouvons y arriver."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Concentration et inspiration pour les îles Salomon

27 août 2007

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Iles Cook : Jerks fier de ses petits poucets

29 août 2007

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Afrique 2010 : l'aventure commence

25 août 2007

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

L'Océanie lance les éliminatoires pour Afrique du Sud 2010

21 août 2007

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Fidji et Salomon en demies

02 sept. 2007

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Premier qualifié pour les demi-finales

30 août 2007