Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

11 juin - 11 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Donovan, légende et capitaine

Qui pourrait croire que Landon Donovan n'a que 25 ans ? Le partenaire et fidèle associé de David Beckham dans l'entrejeu des Los Angeles Galaxy totalise déjà 97 sélections avec l'équipe nationale des Etats-Unis. Il a participé à deux Coupes du Monde de la FIFA, remporté à trois reprises la Major League Soccer et autant de Gold Cup de la CONCACAF. Il a été nommé Joueur américain de l'année à deux reprises et vient tout juste de battre le vieux record de buts inscrits en sélection américaine.

Donovan est entré dans l'histoire le 19 janvier à Los Angeles, à la 48ème minute d'un match amical contre la Suède. En convertissant un penalty, le natif de Californie a effacé des tablettes le précédent record (34 buts) du grand Eric Wynalda.

Le successeur naturel de Claudio Reyna en tant que capitaine de la sélection a pris le temps de s'entretenir avec FIFA.com à propos de son nouveau record, de son rôle sur le terrain comme en dehors et de ses espoirs, alors que se profile déjà Afrique du Sud 2010 à l'horizon.

*De nombreux joueurs prétendent que les records individuels importent peu. Qu'est-ce que cela signifie pour vous de détenir le record de buts inscrits pour votre pays ? * Si on considère tous les aspects de notre sport, ce n'est pas très important. L'essentiel est de se concentrer sur les matches et de faire progresser l'équipe. Mais au niveau personnel, c'est une chose dont je suis très fier et je sais que je m'en souviendrai longtemps avec beaucoup de plaisir.

*Après avoir transformé ce penalty qui a porté votre total à 35 buts, vous vous êtes immédiatement saisi de la balle et l'avez mise de côté au-delà de la ligne de touche... * Oui, je voulais la prendre et la garder pour moi. J'ai souhaité conserver un souvenir de cet exploit que je pourrai admirer à la maison. Jamais plus je ne m'en séparerai ( rires).

*Avez-vous eu l'occasion de discuter avec Eric Wynalda, le joueur dont vous venez de battre le record? * Oui, je l'ai rencontré par hasard à l'occasion d'un match de charité peu de temps après avoir marqué ce but. Il est venu vers moi, m'a félicité et m'a serré la main. Mais vous connaissez Eric, c'est un gars bizarre. Il est très têtu, mais il est parfois difficile de savoir ce qu'il pense vraiment. Ça ne m'étonnerait pas qu'il m'ait maudit dès que j'ai eu le dos tourné ( rires).

*Y a-t-il un but que vous retenez plus particulièrement, parmi les 35 que vous avez inscrits pour les Etats-Unis ? * J'aurai pu citer mon premier but en Coupe du Monde, contre la Pologne. Mais comme on perdait 0:3 ( au premier tour de Corée/Japon 2002), je n'ai pas vraiment eu l'occasion de le fêter. Je dirais que mon préféré est celui inscrit face au Mexique, au second tour de Corée/Japon 2002. Parmi les buts que j'ai inscrits, je pense que j'en oublierai peu, mais je suis certain de ne jamais oublier celui-là. Marquer lors d'une victoire en Coupe du Monde face au Mexique, ça vous fait quelque chose.

*Vous avez porté le brassard de capitaine contre la Suède et il semble bien que vous soyez promis à ce rôle de leader. Quel effet cela vous fait-il? * Depuis le départ de Claudio ( Reyna) et Brian ( McBride) et l'arrivée de ( Bob) Bradley comme sélectionneur, mon rôle a quelque peu évolué. Le coach attend beaucoup de moi et me met pas mal de pression. Mais j'aime bien ça. Ça ne me dérange pas du tout.

*De nombreux jeunes talentueux comme Danny Szetela, Jozy Altidore et Michael Bradley font leur apparition au sein de la sélection nationale. Pensez-vous qu'ils vous considèrent comme un exemple? * Cela m'a pris du temps pour m'en rendre compte, mais je dois avouer que c'est bien le cas. Je me souviens de quelques piliers de la sélection à mes débuts. Leur exemple m'a beaucoup servi. C'est aujourd'hui à mon tour de jouer ce rôle pour les nouveaux venus.

*Votre place sur le terrain semble aussi avoir changé. Vous avez reculé dans un rôle un peu plus discret, presque un milieu de terrain… * C'est vrai. Bob ( Bradley) me fait jouer un peu plus en retrait. Malgré cela, il attend de moi la même chose qu'auparavant : aider à la construction des buts et faire circuler la balle.

Vous venez de battre la Suisse, l'Afrique du Sud et maintenant la Suède. Pensez-vous que l'équipe soit en bonne voie pour atteindre son meilleur niveau cet été, pour les qualifications de la prochaine Coupe du Monde de la FIFA?
Ces trois derniers résultats sont formidables pour nous. On n'a jamais été vraiment bons, mais on n'a pas non plus eu besoin de se battre à fond pour s'imposer. On a contrôlé le jeu et on a plutôt bien joué dans l'ensemble.
Le match contre la Suède a été plutôt rude et comme c'était la première rencontre de l'année, on était un peu rouillés. Mais on a su les maîtriser.

*Revenons-en aux qualifications pour Afrique du Sud 2010. Vous allez affronter la Barbade ou la Dominique en matches aller/retour… * Cela nous semble injuste d'avoir à affronter des équipes présumées plus faibles avant de pouvoir intégrer les groupes de qualifications. Nous avons prouvé, tout comme les Mexicains, que nous avions acquis une dimension internationale, mais nous sommes contraints de passer par ce match piège.

*Vous devriez logiquement vous imposer… * Rien n'est jamais joué d'avance. Les matches de football ne se déroulent pas toujours comme on l'espérait ou comme on le pensait. Tout peut arriver. On peut frapper huit fois sur la barre et eux, ils peuvent sortir le match de leur vie et on se retrouve dehors avant que tout ait vraiment commencé. *Comment alors abordez-vous ce match pour lequel tout le monde vous donne largement vainqueur ? * Il faudra garder l'enjeu à l'esprit. On devra y aller avec la détermination de marquer un maximum de buts dès que possible. Plus le score restera vierge longtemps, plus nos adversaires prendront confiance.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Pacquette dynamise la Dominique

20 févr. 2008

Puerto Rico in action in a recent win over Bermuda

Classement FIFA

Le réveil portoricain

21 févr. 2008