Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

21 novembre - 18 décembre

Qatar 2022 - Paraguay

Double dose de Romero pour les Albirrojos

Paraguay's Angel Romero celebrate after scoring against Peru 
© Others
  • Angel évolue en sélection et en club avec son frère Oscar
  • Entré en cours de jeu contre le Pérou, il a inscrit un doublé pour un score final de 2-2
  • Il estime qu'il faut "corriger les erreurs en vue du match contre le Venezuela"

Eduardo Berizzo a probablement regardé deux ou trois fois vers le banc des remplaçants avant de faire entrer en jeu Angel Romero contre le Pérou, lors des débuts du Paraguay dans les qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™. Au-delà de la tension générée par un résultat contraire (0-1) et du temps déjà écoulé dans cette partie (63 minutes), Angel évolue dans une zone proche de celle normalement occupée par son frère jumeau Oscar. Il serait donc facile de les confondre au premier abord.

Une fois sur le terrain, il a vite été clair que c'était bien l'avant-centre, et non le meneur de jeu, que Berizzo avait lancé dans l'arène. En l'espace de 18 minutes, Angel a renversé la vapeur, marquant à deux reprises, c'est-à-dire autant que lors de ses 16 précédents matches avec l'équipe nationale.

Certes, le score final a été de 2-2, mais Romero préfère voir le verre à moitié plein. "Notre erreur a été de ne pas avoir su gérer lorsque nous avons pris l'avantage. Mais ce n'est que le début et la route est encore longue. Ce point nous sera utile", estimait l'attaquant de 28 ans après le match.

3

Romero n'est que le troisième sud-américain à entrer en jeu et marquer un doublé lors des éliminatoires de la Coupe du Monde. Les précédents étaient l'Uruguayen Richard Morales en 2001, contre l'Australie lors du du barrage intercontinental retour pour Corée/Japon 2002, et le Vénézuélien José Torrealba en 2005, contre le Pérou pour le match de qualification pour l'Allemagne 2006.

Talent et sens du but

Angel doit être habitué à ce que les entraîneurs le regardent deux fois avant de l'appeler, car il a déjà passé une grande partie de sa carrière aux côtés de son frère Oscar. Les jumeaux évoluent actuellement en Argentine à San Lorenzo, le club où ils se sont retrouvés en 2019. Élevés par leur mère María Lucia, leur grand-mère Dora et leur tante Margarita, ils ont commencé à jouer au football ensemble en disputant des matches informels dans le quartier Fernando De La Mora, à quelques minutes d'Asunción, et ont ensuite poursuivi au club Sport Primavera.

C'est là qu'ils ont été découverts par Adolfino Cañete, un milieu de terrain offensif qui a joué pour le Paraguay lors de la Coupe du Monde 1986 au Mexique. C'est lui qui a contribué à aiguiser à la fois le talent d'Oscar et le sens du but d'Angel.

Les deux frères ont ensuite passé un test à Boca Juniors à l'âge de 14 ans, mais n'ont pas pu signer en raison de problèmes administratifs. C'est ainsi qu'ils sont arrivés à Cerro Porteno, où ils ont fait leurs débuts en première division paraguayenne en 2011 : Angel a été le premier à le faire, avec un but à la clé, et une semaine plus tard, c'est Oscar qui faisait ses premiers pas en première division.

Oscar Romero and Angel Romero of Paraguay look dejected
© Getty Images

Confiance récompensée

Angel a fait ses débuts en équipe nationale le 6 septembre 2013, et son frère l'a imité sept jours plus tard. Oscar a finalement eu plus de temps de jeu que son frère dans la sélection qui n'a pas réussi à décrocher sa qualification pour la Coupe du Monde au Brésil. Cette année-là, Angel a marqué 15 buts en 43 matches pour Cerro Porteño, avec qui il a remporté le championnat du Paraguay. "Grâce à ce que nous avons accompli, cette année a été inoubliable pour moi, mon frère et ma famille", jugeait-il à l'époque.

La séparation a eu lieu en 2015 : Oscar est allé au Racing alors que pour Angel, les choses allaient moins bien. Alors que son frère disputait la Copa América au Chili, Angel n'avait pas été convoqué en sélection. Angel a retrouvé son niveau en 2016 avec le club brésilien de Corinthians, où il a inscrit 13 buts en 53 matches. Il a ainsi regagné sa place parmi les habitués de l'Albirroja lors de la frustrante campagne qualificative pour Russie 2018 (il a joué huit matches, sans marquer).

Depuis son arrivée au poste de sélectionneur début 2019, Berizzo fait confiance aux deux frères. Après le récent et malheureux incident au cours duquel il a blessé un jeune joueur de San Lorenzo lors d'un entraînement, et pour lequel il s'est excusé, Angel a commencé à récompenser la confiance de son entraîneur en inscrivant ce doublé contre le Pérou.

Aujourd'hui, l'attaquant ne pense plus qu'au Venezuela, son prochain adversaire dans les qualifications. "Il est essentiel que nous corrigions nos erreurs de concentration, car même si les qualifications sont longues, ce deuxième match arrive très rapidement", conclut-il.

Paraguay s Angel Romero celebrates after scoring against Peru

Explorer le sujet

Articles recommandés