Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

11 juin - 11 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Le duo ghanéen impressionne

Brett Emerton of Australia and Jonathan Mensah of Ghana
© Getty Images

Quatre candidats pour le titre de Meilleur Jeune Joueur Hyundai étaient à l'œuvre en ce 9e jour de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010. L'un d'entre eux a déçu et un autre a eu trop peu de temps pour montrer quoi que ce soit, mais deux espoirs ghanéens ont crevé l'écran. FIFA.com fait le point.

Jonathan Mensah : Pour ce qui était son premier match de Coupe du Monde de la FIFA et seulement sa troisième sélection, le défenseur de 19 ans s'est beaucoup illustré. Après un premier duel difficile remporté face à un Harry Kewell qui filait au but, il a failli donner un but à l'Australie en glissant alors qu'il était en possession du ballon. Mensah a cependant brillé par la suite, notamment dans le domaine aérien. Il est également l'auteur du tir qui a valu à Kewell son carton rouge pour main sur sa ligne de but. Il a réussi 44 des 55 passes qu'il a tentées en 90 minutes de jeu.

André Ayew : Toujours disponible dans le jeu, l'ailier des Black Stars a dominé ses vis-à-vis australiens, réalisant à nouveau une superbe performance. Le fils d'Abedi Pelé a réussi 4 des 6 transversales qu'il a tentées, dont une sur laquelle il aurait pu mettre Asamoah Gyan sur orbite vers le but. Mais il aurait fallu que ce dernier réussisse son contrôle...

Nicolas N’Koulou : Le défenseur camerounais s'est montré loin de son meilleur niveau contre le Danemark. Il a oublié son marquage à plusieurs reprises et s'est retrouvé en difficulté face à la roublardise de Nicklas Bendtner et à la vitesse de Dennis Rommedahl. Il a cependant réussi 40 passes sur 47, malgré le déclin progressif de son équipe.

Vincent Aboubakar : Entré en jeu à 12 minutes du terme de la rencontre, son bilan est mitigé. Au bout de quelques instants, il a réussi à déborder grâce à son considérable pouvoir d'accélération, mais a ensuite manqué son centre. Le Camerounais n'a réussi que deux passes sur cinq.

Explorer le sujet