Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

#WorldCupAtHome

El Tri cueille le champion en titre

Hirving Lozano of Mexico celebrates after scoring his team's first 
© Getty Images
  • La campagne #WorldCupAtHome se poursuit avec Allemagne 0-1 Mexique (Russie 2018)
  • Premier match du Groupe F, dont le résultat est une première historique
  • L'Allemagne, tenante du titre, chute d'entrée et ne passera pas le premier tour

Le Mexique a infligé une douche froide à l’Allemagne, tenante du titre, en ouverture du Groupe F de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™. El Tri, qui avait parfaitement préparé son coup sur le plan tactique, a pris trois précieux points grâce au but d’Hirving Lozano en première période.

📝 En bref

Allemagne 0-1 Mexique

📅 17 juin 2018

📍 Stade Loujniki, Moscou

⚽Buteur : Hirving Lozano (35')

Compositions :

  • Allemagne : Manuel Neuer, Marvin Plattenhardt (Mario Gomez, 79'), Mats Hummels, Jerome Boateng, Joshua Kimmich, Sami Khedira (Marco Reus, 60'), Julian Draxler, Toni Kroos, Mesut Oezil, Thomas Mueller, Timo Werner (Julian Brandt, 86').
  • Mexique : Guillermo Ochoa, Hugo Ayala, Carlos Salcedo, Héctor Moreno, Héctor Herrera, Miguel Layún, Andrés Guardado (Rafael Márquez, 74'), Jesús Gallardo, Carlos Vela (Edson Álvarez, 58'), Javier Hernández, Hirving Lozano (Raúl Jiménez, 66').
Germany and Mexico players line up
© Getty Images

🤓Le contexte

L’Allemagne se présente à Russie 2018 avec l’ambition de conserver le trophée conquis face à l’Argentine quatre ans plus tôt au Brésil. En intégrant de nouvelles têtes comme Timo Werner et Joshua Kimmich, le sélectionneur Joachim Löw a composé une Mannschaft qui propose un mélange d’expérience et de jeunesse.

Le sélectionneur du Mexique, Juan Carlos Osorio, a su tirer les enseignements de la défaite 1-4 en demi-finale de la Coupe des Confédérations de la FIFA, Russie 2017 face à l’Allemagne. Son équipe en a fait bon usage pour décrocher un résultat qui lance parfaitement la campagne mondialiste d'El Tri en Russie.

⚔️ Les clés du match

Le Mexique pénètre sur le terrain avec une tactique bien définie : couper le circuit créatif de l’Allemagne, la déposséder du ballon et frapper en contre. Dirigée dans l’entrejeu par les expérimentés Héctor Herrera et Andrés Guardado, la formation nord-américaine parvient à neutraliser les champions du monde, en perturbant notamment la liaison avec le dangereux Thomas Müller.

Peu après la demi-heure de jeu, le Mexique voit s’ouvrir une faille, qu’il exploite à merveille. Suite à un ballon récupéré dans le camp aztèque, Javier Hernández s’échappe dans l’axe et sert Hirving Lozano, qui arrive lancé côté gauche. Le joueur du PSV Eindhoven dribble Mesut Özil dans la surface et inscrit ce qui sera l’unique but de la rencontre.

L’Allemagne ne rend pas les armes et fait preuve de son traditionnel mental d’acier. Pendant toute la seconde période, la Mannschaft met tout en œuvre pour égaliser, obligeant le gardien mexicain Guillermo Ochoa à sortir le grand jeu à plusieurs reprises. Mais cela ne veut pas sourire pour les tenants du titre et le Mexique signe la première victoire de son histoire face à l’Allemagne en Coupe du Monde de la FIFA™.

Guillermo Ochoa of Mexico celebrates victory
© Getty Images

🌟Un joueur dans le match

L’un des grands artisans de l’historique victoire mexicaine aura été Héctor Herrera. Inépuisable, le milieu de terrain s’est montré omniprésent des deux côtés du terrain. En défense, il a fortement perturbé les transmissions allemandes dans l’entrejeu. En attaque, il a su gérer le tempo et trouver le bon timing pour lancer ses attaquants sur les rares occasions de prendre en défaut l’arrière-garde adverse.

�️🎙️Entendu...

"C’est une immense joie. Ce serait mentir que de dire le contraire et je veux le partager avec mes parents en Colombie, avec ma famille. C’est la victoire la plus significative de ma carrière sportive et j’espère que ce ne sera pas la dernière" - Juan Carlos Osorio, sélectionneur du Mexique

"Le Mexique est très rapide dans ses transitions, avec des attaquants qui vont très vite. Leurs adversaires dominent toujours la possession mais ils sont performants à la récupération et ils lancent très vite leurs attaques. En cas de perte de balle dans l’entrejeu, ça devient très compliqué" - Joachim Löw, sélectionneur de l’Allemagne

Juan Carlos Osorio, Manager of Mexico celebrates victory 
© Getty Images

🔜 Et après ?

Le dénouement du Groupe F de Russie 2018 a été riche en surprises. Le Mexique s’est qualifié en tant que deuxième après avoir battu la République de Corée puis s’être incliné 0-3 face à la Suède lors de la dernière journée. En huitième de finale, il a perdu 2-0 contre le Brésil.

L’Allemagne a quitté la compétition dès le premier tour, en se contentant des trois points obtenus lors de sa victoire face à la Suède.

Explorer le sujet

Articles recommandés