Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

11 juin - 11 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

32 équipes, 32 histoires

Fireworks light up the sky over Soccer City stadium in Soweto, in suburban Johannesburg after the South Africa 2010 final.
© AFP

Première phase finale organisée en Afrique, la Coupe du Monde de la FIFA a été remportée par l'Espagne, huitième pays à s'emparer de la prestigieuse statuette : l'édition 2010 aura donc fait l'histoire de la première à la dernière minute. Entre-temps, elle a permis au monde entier de découvrir l'Afrique du Sud comme jamais, tout en offrant l'un des tournois les plus équilibrés de l'histoire récente.

Autre première : l'Italie et la France, finalistes de l'édition précédente, ont toutes deux coulé corps et biens dès le premier tour. Les favoris brésilien et argentin ont également quitté la compétition plus tôt que prévu, tandis que l'Uruguay a rejoint trois formations européennes dans le dernier carré. FIFA.com revient sur les 32 acteurs du grand show 2010.

VainqueurEspagne
*Les champions d'Europe ont remporté leur premier trophée mondial avec brio, malgré la défaite essuyée lors de leur entrée en lice face à la Suisse (1:0). Détail intéressant, la *Roja
a gagné tous ses matches du deuxième tour sur le même score. Depuis le Brésil en 1958, l'Espagne est le premier pays à découvrir les joies du sacre mondial en terres étrangères.

FinalistePays-Bas
*Vainqueurs des six matches menant à la finale, les *Oranjes
ont perdu l'ultime duel pour la troisième fois de leur histoire. Leur plus beau fait d'armes du tournoi est sans doute le quart de finale remporté sur le Brésil après une remontée au score spectaculaire (2:1).

Troisième*Allemagne
*La jeune formation allemande s'est déchaînée au deuxième tour aux dépens de l'Angleterre et de l'Argentine, toutes deux assommées par quatre buts. Elle a cependant dû s'incliner devant le Goliath espagnol dans le dernier carré. Meilleure attaque de l'épreuve reine pour la deuxième fois d'affilée, elle est sans nul doute promise à un brillant avenir.

QuatrièmeUruguay
*Demi-finaliste pour la première fois depuis 1970, la *Celeste
a signé la plus belle surprise du tournoi. Dans une forme éblouissante, ses attaquants Diego Forlan et Luis Suarez ont fait l'envie de tous les autres compétiteurs.

Quarts de finaliste*Argentine
*Vainqueurs de leurs quatre premières confrontations, Diego Maradona, Lionel Messi et consorts sont passés sous le rouleau compresseur allemand, qui a mis à nu leurs faiblesses en quart de finale (0:4).

*Brésil
*Après un parcours sans encombre, les quintuples champions du monde ont sombré en deuxième mi-temps face aux Pays-Bas, naufrage dont Dunga a fait les frais. Une remise en question semble à l'ordre du jour pour les hôtes de l'édition 2014, éliminés pour la deuxième fois de suite au même stade.

*Ghana
*Le penalty manqué par Asamoah Gyan dans les ultimes secondes a privé les *Black Stars *du bonheur d'être les premiers demi-finalistes africains de l'histoire. Mais la plus jeune formation du tournoi est bien partie pour s'illustrer à l'avenir.

*Paraguay
*Difficile à battre, le Paraguay s'est adjugé son groupe et n'a concédé que deux buts dans le tournoi, face à l'Italie et à l'Espagne. Eliminée par les Ibères, l'équipe de Gerardo Martino a quitté la compétition en ayant décroché la première qualification de son pays pour les quarts de finale.

Huitièmes de finaliste*Chili
*Déployant l'un des jeux les plus offensifs du tournoi, l'escouade de Marcelo Bielsa a offert au Chili sa première victoire en Coupe du Monde de la FIFA depuis 48 ans. Elle n'a cependant pas su résister au Brésil, qui l'a vaincue 3:0 au deuxième tour.

*Angleterre
*Partie sur les chapeaux de roue en assenant un but aux Etats-Unis dès l'entame d'un des chocs phares du tournoi, l'Angleterre semble s'être ensuite délitée au point de subir la pire défaite de son histoire en Coupe du Monde de la FIFA, aux mains de son vieil ennemi allemand (1:4).

Japon
*Sortis deuxièmes de leur groupe derrière les formidables Pays-Bas, les *Blue Samouraïs
ont été éliminés en huitième par le Paraguay aux tirs au but. Cruelle conclusion pour une équipe qui venait de remporter ses deux premières victoires en phase finale sous un ciel étranger.

République de Corée
*Remis de leur défaite 1:4 contre l'Argentine, les *Guerriers Taeguk
ont décroché une qualification historique à l'extérieur, pour tomber dans les filets tendus par l'Uruguay et Luis Suarez au tour suivant.

Mexique
*Superbe formation offensive, *El Tri
a passé le premier tour pour la cinquième fois de rang, mais comme en 2006, les Mexicains ont chuté sur l'obstacle argentin.

*Portugal
*Auteurs de sept réalisations, toutes inscrites contre la RDP Corée, Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers ont vu leur série de 19 matches sans défaite brutalement interrompue par un seul petit but espagnol.

*Slovaquie
*Bien qu'éliminée par les Pays-Bas, la Slovaquie se souviendra à jamais de sa première phase finale disputée en tant que nation indépendante et de sa magnifique victoire 3:2 sur les tenants du titre italiens, qui l'a propulsée au deuxième tour.

Etats-Unis
*Rois du *come-back
en Afrique du Sud, les Stars and Stripes ont arraché un nul à l'Angleterre et à la Slovénie, avant de s'emparer du Groupe C à la faveur d'un but de dernière minute contre l'Algérie. Un exploit qu'ils n'ont pas réussi à rééditer face au solide Ghana, qui leur a tenu tête jusque dans la prolongation.

Premier tour*Algérie
*Battus sur le fil par la Slovénie et les Etats-Unis, les *Fennecs *ont décroché un nul contre l'Angleterre, mais ont déçu par leur stérilité offensive.

*Australie
*Après un nul face au Ghana et une victoire devant la Serbie, l'Australie a frôlé la qualification, une performance remarquable au vu des suspensions de Tim Cahill et Harry Kewell, conjuguées à son entrée en lice catastrophique contre l'Allemagne (0:4).

Cameroun
*Première équipe éliminée de la phase finale avec un zéro pointé, les *Lions Indomptables
rentrent une fois de plus bredouille de la Coupe du Monde de la FIFA.

Côte d'Ivoire
*Considérés comme l'équipe la plus talentueuse d'Afrique, les *Eléphants
se sont cassé les dents sur un groupe relevé. Ils ont été éliminés à la différence de buts par le Portugal, malgré la présence du charismatique Didier Drogba, qui a joué avec une protection sur l'avant-bras.

*Danemark
*Mal parti après un malheureux but marqué par l'un des siens contre son camp face au Pays-Bas, le Danemark n'a pas réussi à redresser la barre lors de sa dernière sortie devant le Japon (1:3), ce qui lui a coûté la qualification.

France
*Finaliste il y a quatre ans, la France a souffert une débâcle spectaculaire, ponctuée par un seul but et un seul point. S'y est ajoutée une implosion interne qui met en question l'avenir des *Bleus
.

*Grèce
*La Grèce a marqué un but et remporté un match en phase finale pour la première fois de son histoire, mais sa défaite 0:2 contre l'Argentine l'a stoppée net aux portes du deuxième tour et a privé Otto Rehhagel d'un final en feu d'artifice.

*Honduras
*Seul un nul vierge arraché à la Suisse en clôture de la phase de groupes a permis au Honduras de rentrer au pays avec un point en poche. Les Centraméricains ont livré une campagne dénuée de buts, mais pas de brio.

*Italie
*Les champions du monde en titre sont allés au tapis au premier tour pour la première fois depuis 1974. A des années-lumière du niveau affiché en 2006, les hommes de Marcello Lippi n'ont pas gagné un seul match et ont achevé leur parcours dans le Groupe F par une défaite décisive 2:3 contre la Slovaquie.

*RDP Corée
*Equipe-mystère du tournoi, la RDP Corée s'est montrée solide face au Brésil, qui l'a vaincue de peu, avant de craquer sous les assauts du Portugal. Celui-ci s'est offert à ses dépens le plus gros score du tournoi, un 7:0 dont six buts inscrits en deuxième période.

Nouvelle-Zélande
*Arrivés en outsiders, les *All Whites
sont sortis invaincus de leur première épreuve reine depuis 1982. Avec trois nuls à leur actif, ils ont fini devant les tenants du titre italiens dans le Groupe F.

Nigeria
*Triste destin que celui des *Super Eagles
, qui n'ont empoché qu'un seul point dans le Groupe B. Rattrapés et vaincus par la Grèce après avoir été réduits à dix, ils se sont séparés sur un nul avec la République de Corée, alors qu'une victoire les aurait qualifiés.

*Serbie
*On attendait beaucoup des hommes de Radomir Antic, qui ont confirmé leur potentiel en vainquant l'Allemagne. Mais leurs défaites face au Ghana et à l'Australie les ont laissés à quai, avec l'amertume d'être l'une des plus grandes déceptions du tournoi.

Slovénie
*Les Slovènes doivent se mordre les doigts d'avoir perdu leur avance de deux buts contre les Etats-Unis, quand un succès les aurait propulsés en huitième avec un match d'avance. La victoire in extremis des *Stars and Stripes
sur l'Algérie a sonné le glas de leur campagne.

Afrique du Sud
*S'ils sont la première équipe hôte éliminée en phase de groupes, les *Bafana Bafana
peuvent s'enorgueillir d'avoir ouvert le tournoi par un but somptueux et d'avoir vaincu les anciens champions du monde français.

*Suisse
*Fin prête pour Afrique du Sud 2010, l'équipe d'Ottmar Hitzfeld a fait une entrée en scène impressionnante face à l'Espagne (1:0), mais semble avoir perdu le chemin des filets par la suite.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Andres Iniesta of Spain holds the trophy in the Spanish dressing room

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Le jour de gloire d'Iniesta

12 juil. 2010

Prix d'Afrique du Sud 2010 - Les vainqueurs

Coupe du Monde de la FIFA™

Prix d'Afrique du Sud 2010 - Les vainqueurs

11 juil. 2010

Pays Bas - Espagne

Coupe du Monde de la FIFA™

Pays Bas - Espagne

11 juil. 2010

Detail of the 'adidas Golden Ball Award Trophy'

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Forlán et Müller distingués

11 juil. 2010

Spain fans enjoy the atmopshere

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Fiesta espagnole au Soccer City

11 juil. 2010