Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

21 novembre - 18 décembre

CAN 2019

Fennecs plus ultras

Algerian Team with the trophy after the Final of 2019 African Cup of Nations 
© imago
  • L'Algérie championne d'Afrique pour la deuxième fois
  • Victoire en finale contre le Sénégal grâce à un but de Bounedjah
  • Première bluffante pour Madagascar, déception égyptienne

L'Algérie est le nouveau champion d'Afrique. Après avoir manqué la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018, les Fennecs ont redoré leur blason sur la scène internationale en triomphant du Sénégal en finale de la Coupe d'Afrique des Nations de la CAF, ce vendredi 19 juillet au Caire.

Le champion🇩🇿

29 ans après son premier et unique sacre continental, l’Algérie retrouve le trône d’Afrique. Ce triomphe met fin à une longue traversée du désert pour les Fennecs, qui ont alterné non-qualifications et éliminations prématurées, à l’exception de la quatrième place décrochée en 2010. En Égypte, les Algériens ont signé un parcours de rêve, terminant premiers du groupe C avec trois victoires et zéro but encaissé.

Ils ont ensuite balayé la Guinée en huitième (3-0) avant de sortir la Côte d’Ivoire aux tirs au but en quart (1-1, 3-4 tab) et d’écarter le Nigeria en demi-finale sur un somptueux coup franc de Riyad Mahrez dans les arrêts de jeu (2-1). En finale, les hommes de Djamel Belmadi ont pris l’ascendant grâce à Baghdad Bounedjah, dont le but chanceux en tout début de rencontre a suffi au bonheur des siens.

Le vice-champion🇸🇳

Également issus du groupe C, les Sénégalais ont essuyé une première défaite face au futur champion (0-1), remportant leur deux autres rencontres. Ils se sont ensuite frayé un chemin jusqu’en finale en remportant tous leurs matchs par la plus petite des marges, contre l’Ouganda en huitième (0-1), face au Bénin en quart (1-0) et en prolongations contre la Tunisie en demi-finale (1-0 a-p).

Hélas pour les hommes d’Aliou Cissé, le rêve de soulever pour la première fois le trophée s’est brisé face à l’Algérie et à son gardien Raïs M'Bolhi, en état de grâce face aux assauts répétés des Lions de la Téranga.

Le troisième🇳🇬

Demi-finaliste malheureux, le Nigeria s’est consolé en s’assurant une place sur le podium grâce à un but de Odion Ighalo en début de rencontre face à la Tunisie. Avant ça, les Super Eagles ont connu un tournoi plutôt laborieux, se qualifiant difficilement dans le groupe B puis en bataillant pour se frayer une place dans le dernier carré, où ils ont toutefois poussé le futur champion dans ses derniers retranchements.

1'20


En ouvrant le score sur une frappe détournée par Salif Sané qui a surpris Alfred Gomis, Bounedjah a marqué son deuxième but dans cette CAN 2019, battant au passage le record du but le plus rapide dans une finale de CAN (1’20). 

La surprise🇲🇬

Pour sa première participation à la compétition, les Malgaches ont frappé un grand coup en allant jusqu’en quart de finale, où ils ont subi la loi de la Tunisie (0-3). Avec leur jeu frais et décomplexé, les Barea se sont offert le luxe de terminer en tête du groupe B, battant au passage le Nigeria (2-0), avant d’écarter la RD Congo en huitième au terme d’un match fou (2-2, 4-2 tab).

La déception🇪🇬

Après trois victoires en trois matches dans le groupe A et une cage inviolée, l’Égypte a pris une douche froide en huitième face à l’Afrique du Sud, qui s’était pourtant laborieusement qualifiée pour le second tour en queue de wagon des meilleurs troisièmes. Un revers particulièrement cruel pour le pays le plus titré de la compétition qui rêvait de soulever le trophée pour la huitième fois devant son public.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Algeria s players celebrate 

STATS

La semaine en chiffres

19 juil. 2019

The draw for the FIFA World Cup Qatar 2022 and AFC Asian Cup 2023 Preliminary Joint Qualification Round 2

Qatar 2022 - AFC

Le sort a parlé en Asie

17 juil. 2019

Portugal's national football team coach Paulo Bento gives a press conference

Qatar 2022 - Asie

Entre impatience et prudence

18 juil. 2019