Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

11 juin - 11 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

La fierté et les larmes des Samouraïs

Keisuke Honda of Japan (R) stands with Yuichi Komano of Japan (2R) as Komano is comforted by teammates Marcus Tulio Tanaka (4) and Yuji Nakazawa (22)
© Getty Images

L'image parle d'elle même : Takeshi Okada réconforte ses joueurs après la défaite aux tirs au but face au Paraguay, mardi. Les Japonais viennent de passer à deux doigts d'une qualification historique pour les quarts de finale mais le rêve s'est effondré lorsque Yuichi Komano a envoyé le ballon sur la transversale. Dans la foulée, Oscar Cardozo a réussi son penalty et définitivement enterré les espoirs des Blue Samouraïs.

Alors que les Sud-Américains célèbrent leur victoire, Okada, habituellement impassible quel que soit le résultat, se précipite sur le terrain et enlace ses joueurs un par un. "Il n'a émis aucun reproche à qui que ce soit", expliquait Kengo Nakamura, entré en jeu en fin de partie. "Il nous a simplement dit 'merci, merci à tous d'avoir travaillé si dur pour nous emmener jusque-là'."

Toute l'émotion relâchée par ce personnage habituellement calme permet d'évaluer d'autant mieux le long chemin parcouru par le Japon, jusqu'à son essor en Afrique du Sud. Au moment de débuter la compétition, Okada et son équipe broyaient du noir. Après une déprimante série de défaites en matches de préparation, les médias nationaux et internationaux ne se sont pas privés pour ironiser sur les ambitions de demi-finales affichées par le sélectionneur. De plus, le fait de repositionner Keisuke Honda seul en pointe de l'attaque, changement tactique de dernière minute du technicien nippon, n'a contribué qu'à multiplier les critiques. Même du côté des fans, on commençait à se demander si les Blue Samouraïs réussiraient à sortir de leur poule. Il faut dire que jusqu'ici, les Japonais n'avaient jamais remporté un match de Coupe du Monde de la FIFA hors de leurs bases.

Faire taire les sceptiques
C'est donc à la surprise générale que le Pays du Soleil Levant démarre la compétition avec une victoire sur la plus petite des marques face au Cameroun. Après leur courte défaite face aux Pays-Bas (1:0), les Nippons finissent la première phase en trombe en infligeant un cinglant 3:1 au Danemark.

Les sceptiques en sont pour leurs frais et, malgré la douloureuse défaite face au Paraguay, Daisuke Matsui affirme à FIFA.comque l'équipe peut être fière de son parcours. "Nous étions très fatigués avant de commencer le match", déclare le milieu de terrain nippon, passeur décisif pour Honda face au Cameroun et auteur d'une transversale malheureuse en première mi-temps, face aux Albirrojos. "Mais nous avons continué à travailler dur et à jouer notre football. Nous avons perdu mais nous avons montré aux spectateurs du monde entier que nous avions une équipe compétitive. Nous avons tout donné aujourd'hui mais ça n'était pas notre jour. C'est le destin et on ne peut pas y faire grand-chose. La seule chose que nous puissions changer, c'est notre façon de penser."

Une nouvelle page
Pour le Grenoblois, la campagne mémorable des Samouraïs a contribué à écrire une nouvelle page dans l'histoire du football nippon. "Aujourd'hui, c'est un nouveau départ pour le foot au Japon. Les performances de l'équipe seront une source d'inspiration pour les plus jeunes. Nous avons mis en avant les progrès du football japonais. Je m'attends à ce que de plus en plus de nos joueurs réalisent leur rêve d'évoluer dans des championnats étrangers. De manière générale, nous devons tirer les leçons de cette Coupe du Monde et voir les points que nous devons travailler dans les quatre ans à venir."

Okada avait exhorté ses hommes à écrire leur histoire avant les tirs aux buts et, même s'ils ont échoué, le sélectionneur s'est dit enthousiasmé par leur prestation. "Ils ont représenté le Japon mais également l'Asie et ils se sont battus jusqu'au bout, conclut-il. Je suis fier d'eux."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Paraguay - Japan

Coupe du Monde de la FIFA™

Paraguay - Japan

29 juin 2010

Gerardo Martino head coach of Paraguay looks on

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Les déclarations

29 juin 2010