Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

11 juin - 11 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Fonctionnement de l’Indice Castrol

Thomas Mueller of Germany celebrates scoring his teams fourth past goal David James of England
© Getty Images

L’indice Castrol est un système innovant qui fait appel aux plus récentes technologies afin d’analyser et de classer objectivement les performances des joueurs. Actuellement utilisé pour la première fois dans le cadre de la Coupe du Monde de la FIFA, l’indice Castrol a permis d’établir des statistiques intéressantes tout en suscitant de nombreuses interrogations parmi les utilisateurs. Voici une compilation des questions les plus pertinentes pour les rencontres antérieures aux quarts de finale, avec les explications de nos experts.

Q: Lionel Messi n’avait toujours pas marqué à l’issue des huitièmes de finale. Pourtant, il était toujours mieux classé que Robert Vittek, co-meilleur buteur du tournoi avec quatre réalisations, et Luis Suarez, auteur de trois buts. Pourquoi Messi est-il aussi bien classé ?

Les analystes performance Castrol: L’exemple de Lionel Messi résume bien le fonctionnement de l’Indice Castrol, qui prend en compte à la fois ce qui devrait théoriquement arriver dans un match et ce qui arrive réellement. Les attaquants gagnent des points en frappant au but et en perdent en gaspillant un ballon ou en effectuant une mauvaise passe. Vittek et Suarez illustrent bien ce cas de figure. Parmi les attaquants ayant réalisé plus de 100 passes, Messi se classe troisième en terme de pourcentage de réussite tandis que Vittek est dernier et Suarez, antépénultième.

Chaque tir est noté en fonction du pourcentage de réussite généralement constaté pour ce type de tir et selon s’il a été repoussé ou non. Le grand nombre de tirs effectué par Messi aurait dû lui permettre de marquer un, voire deux buts d’après les pourcentages. Il a cadré 11 frappes, contre neuf pour Suarez et seulement six pour Vittek. Mais avec ses six tirs cadrés, Vittek a obtenu davantage de points que Messi avec ses 11 tentatives, 18 % de plus pour être exact.

Les tirs de Vittek et Suarez leur ont chacun ajouté l’équivalent de deux buts en termes de points mais tous deux ont également gaspillé de nombreuses actions offensives en perdant le ballon. Dans l’ensemble, les deux joueurs ont cependant été relativement bien classés. Bien qu’il n’ait pas marqué, Messi a généré presque autant de points grâce à ses tirs et, surtout, il n’a pas privé son équipe d’occasions de but en perdant le ballon.

Q: La plupart des fans anglais s'accorderaient pour dire que Steven Gerrard et Frank Lampard sont passés à côté de la compétition. Pourtant, ils apparaissent respectivement en première et quatrième position au classement des milieux de terrain devant Landon Donovan, auteur de trois buts, et Wesley Sneijder, deux fois buteur. Pourquoi les buts des milieux de terrain ne comptent-ils pas davantage ?

Castrol: L’Indice Castrol ne crédite pas le même nombre de points pour tous les buts marqués. Donovan a inscrit l’un de ses buts sur penalty et cela n’est pas très rémunérateur. Le but longue distance de Sneijder contre le Japon lui a rapporté peu de points car nous avons considéré qu’il résultait davantage d'une erreur du gardien que de la qualité de la frappe.

Gerrard et Lampard ont cadré sept tirs chacun, deuxième meilleur total parmi les milieux. Sneijder en a cadré quatre et Donovan trois. En termes de pourcentage de passes réussies, Lampard s’est classé 30e sur 99 milieux ayant adressé plus de 100 passes tandis que Sneijder s’est classé à la 64e place et Donovan à la 84e. Gerrard est apparu à la 77e position seulement, mais son retour in extremis pour contrer Miroslav Klose a largement fait office de compensation.

Q: Dans le même ordre d’idée, Thomas Muller a été élu Homme du match Budweiser pour Allemagne – Angleterre, avec deux buts et une passe décisive. Comment expliquer que Gerrard, Lampard et Gareth Barry aient tous obtenu plus de points que lui à l’Indice Castrol ?

Castrol: Un but vaut plus qu’un tir cadré mais Muller n’a tenté que quatre frappes, contre six pour Gerrard et Lampard. Si l’on s’attarde sur les passes, Barry est le meilleur milieu avec un pourcentage de 82 % de passes réussies et Lampard est deuxième, avec un taux de 74 %. Gerrard n’atteint que 59 %, autant que Muller mais il a tenté deux fois plus de passes.

Pour nous, cette rencontre est assez étonnante : l’Angleterre a effectué beaucoup de passes et tenté de nombreux tirs, tandis que l’Allemagne est apparue plus discrète, avec 20 % de passes de moins que l’Angleterre. C’est pourquoi les milieux anglais ont été bien notés d’après l’Indice Castrol (beaucoup de passes et de tirs), contrairement aux milieux allemands, qui ont été discrets en attaque et ont fait très peu de passes.

Q: Je n’ai pas spécialement remarqué la prestation des défenseurs chiliens Gary Medel et Waldo Ponce, alors qu’ils ont terminé en tête de l’Indice Castrol sur deux matches de rang. Pourquoi ont-ils obtenu autant de points ?

Castrol: Il doit certainement exister un dicton selon lequel ce n’est pas ce que font les défenseurs sur le terrain qui est important, mais ce qu’ils ne font pas. Si un défenseur effectue 25 tacles et dix dégagements dans un match, c’est qu’il est soumis à une pression extrême. Un défenseur qui ne fait pas de tacles mais qui réalise quelques interceptions et dont l’équipe accorde peu de tirs à l’adversaire est un joueur très efficace tout en étant discret.

L’Indice Castrol note les défenseurs sur leur performance défensive individuelle : les tacles et les dégagements sont récompensés, tandis que les coups de pied arrêtés concédés sont pénalisés. Mais leur contribution à la performance défensive collective est également prise en compte. Nous comptabilisons les occasions concédées à l’adversaire et récompensons ou pénalisons les défenseurs en conséquence. Le graphique des tirs accordés par le Chili en phase de groupe indique très clairement qu’il est parvenu d’une part à limiter ses adversaires à un nombre très faible de tirs dangereux, d’autre part à empêcher l’autre équipe de pénétrer dans la surface de réparation. Même les Pays-Bas, qui ont engrangé de nombreux points en raison de leur peu d’occasions concédées, n’ont pas fait aussi bien.

En tant que défenseurs centraux, Medel et Ponce ont été principalement récompensés pour la solidité défensive de leur équipe, car l’Indice Castrol prend en compte le point d'où les tirs sont déclenchés. Jusqu’ici, les défenseurs ont été bien notés notamment en raison du faible nombre de buts inscrits en phase de groupes. L’Espagne et le Paraguay ont également concédé très peu de tirs cadrés et c’est la raison pour laquelle leurs défenseurs sont très bien classés, à l’image des arrières chiliens.

Q: Beaucoup d’observateurs ont salué les performances de Vincent Enyeama. Pourquoi le gardien nigérian n’est-il que 25e au classement des gardiens ?

Castrol: Enyeama est en partie victime du fait que le Nigeria a été éliminé en phase de groupes. Plus la compétition avance et plus les performances sont valorisées, dans la mesure où les matches sont de plus en plus durs. Par ailleurs, les joueurs n’ayant pas joué un nombre de minutes suffisant sont pénalisés. C’est pourquoi les joueurs des équipes éliminées ont tendance à chuter dans les classements.

En ce qui concerne Enyeama, il est légitime de consulter le classement des meilleurs gardiens au terme de la première phase, où son nom apparaît à la 22e position. Cela est-il surprenant ? Il a réalisé 20 arrêts, soit le deuxième meilleur total, mais a concédé cinq buts, soit le troisième moins bon chiffre toutes sélections confondues. Son grand nombre d’arrêts a attiré les projecteurs sur lui, mais il a encaissé au moins un but à chaque rencontre.

Enyeama a arrêté 20 tirs sur 25, soit un taux de 80 % de réussite, ce qui représente le 14e meilleur pourcentage en phase de groupes. Cela permet d’expliquer en grande partie son classement médiocre. A travers le classement des gardiens, nous nous efforçons de mettre en valeur l’action de la défense. Ce n’est pas le nombre d’arrêts qui compte mais la performance du gardien après avoir déterminé si la défense est bonne ou mauvaise. Cela signifie que ce sont les bons gardiens au sein des bonnes équipes qui peuvent apparaître au sommet de l'Indice Castrol. Enyeama est un gardien de bon niveau dans une équipe aux résultats insuffisants.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Castrol Index: The Ratings explained

Coupe du Monde de la FIFA™

Castrol Index: The Ratings explained

03 juil. 2010